Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Petit Alpiniste Illustré

Le Petit Alpiniste Illustré

by Apoutsiak

Humeur

La neige est bonne, je l'ai testée pour vous !

Apoutsiak — humeur
bon, ben voilà, j'avais mon après midi, j'ai filé après les quelques visites matinales ves Giromagny et le Ballon d'Alsace, point de rencontre de 3 régions : l'Alsace, la Lorraine et ma chère Franche Comté.

Il y avait plein de neige, j'ai pu skier à loisir la piste noire du Grand LangenBerg puis remonter pour aller au sommet du Ballon d'Alsace par le couloir de la Vierge... descendre le couloir, j'ai un peu fait ski boy ... , remonter au sommet et me refaire la descente avant de rentrer à ma voiture... il faisait nuit, j'aurais bien fait un petit couloir repéré mais  la lune m'a rattrapé !

La neige est bonne, je mets un article plus complet en ligne demain !


La photo est celle de l'année dernière... il faisait un peu moins beau au sommet !
et la direction est celle du couloir de la Vierge ( qui l'etait ... avant mes deux passages ! )

La Meije, ce pic inaccessible : l'avis d'Henri Duhamel en 1876

Apoutsiak — humeurMassif des Ecrins
Extrait de la Meije de Henri Isselin edition Arthaud 1955 (excellent livre s'il en est, merci à Grand-Mère pour cette bible découverte...



"Il est difficile d'emettre un avis plus net. Un peu plus tard, dans l'nnuaire de 1876, Duhamel reprendra le probleme de l'accessibilité de la Meije. Il l'analysera longuement et avec beaucoup de pertincence en ces termes :

"Les cotés par lesquels on peut tenter l'ascension de cette montagne peuvent être divisés en quatre groupes : 1°) Nord, par les Corridors, 2°) est, par l'arete, 3°) Ouest, par la Brèche, 4°) Sud, par les Etançons.

1°) L'inclinaison considérable des Corridors septemtrionaux empêche la neige de s'y maintenir. Une couche peu épaisse de glace noire, entretenue par les suintements de la neige dondant sur l'arête, interdit tout passage. Il ne faudrait pas trop compter sur le bénéfice d'une saison d'hiver parce qu'en ctte saison, la neige et le vreglas rendraient impraticables les rochers du pic...

2°)Les  profondes dentelures de l'arête rendront toujours infructueux les essas tentés par cette direction. Inutile de songer à franchir les nombreux a-pics atteignant souvent plusieurs dizaines de mètres. Quand à éluder, en descendant sur le versant septentrional, c'est aller retrouver les Corridors et leurs difficultés.

3°) Le côté de la brèche est celui qui réunit tous les suffrages parmis les montagnards de l'Oisans; il n'a encore jamais été essayé serieusement. Il m' a toujours semblé pour le moins difficile. On ne peut songer à l'attaquer qu'au moment des plus fortes chaleurs de l'été, alors que le rocher est à peu prêt sans neige. Il faudrait alors suivre la crête en contournant le Petit Doigt. Une fois cette aiguille franchie, l'escalade ne rencontrerait probablement plus de difficultés insurmontalbes, en ayant soin de ocntourner les bases septentrionales de l'épaule du Doigt...

4°) Malgré l'opinion de Michel Croz, il me faut avouer que mes tentaives infructueuses de cette année par le versant des Etançons m'ont convaincu de l'inaccessibilité du pic Occidental de ce côté. Toutefois, je crois que c'est toujours en montant par le contrefort Méridional du Doigt que les essais devront être dirigés , en ayant pour objectif le petit glacier. "


Sans rancune, Monsieur Duhamel, qui avait élevé un homme de pierre à l'altitude de 3580 m  au dessus du couloir Duhamel ( et oui ) Il aura battu en retraite sans bien  batailler dans la muraille Castelnau ( qui pris le nom du "vainqueur"...). La Meije sera conquise  en 1877 ( le 17 Aout) par Boileau de Castelanau Pierre Gaspard et son fils.


Donc en gros, ce pauvre Duhamel, non seuelement il aura buté à la Meije, mais en plus , son compte rendu est peu prémonitoire : la Meije sera "vaincu" par l'arête du Promontoire versant étançon (n°4). puis ça sera le 20 Juillet 1885 la première ascension par l'arête Ouest (arête de la Brêche) par Verne - Gaspard ( père et fils )et Rodier); avant, 6 jours plus tard, la première ascension du Grand pic par l'arête Est  : Traversée des Arêtes  "à l'envers" (2°) par Purtscheller et les deux Zsigmondy (ces derniers ont laissé leur nom à la brèche alors qu'il me semble, c'est plutôt Putscheller qui a sorti le passage à la descente... au forceps !

Petit rappel de mon Historique : Juillet 2006 avec Claire


départ pour 4 jours à la cabane du Mountet...

Apoutsiak — humeur

... face à l'Obergabelhorn ( ... et peut être dessus, si les conditions le permettent... nous verrons bien) avec Stéphane



FROID


la vidéo de Laurent : échec au Mont Blanc

Apoutsiak — humeur
Après notre beau but au Mont Blanc, Laurent m'a envoyé ceci... Par souci de déontologie je publie donc cette vidéo et m'autorise un droit de réponse...




La réponse d'Apoutsiak :

Bon, ben... c'est parti

Apoutsiak — humeurMassif du Mont Blancbut

Tente Thib
 

Le refuge du Gouter étant complet, nous avons choisi de dormir aux Cosmiques.... (notre choix initial) A priori, il va neiger un peu cette nuit puis ça devrait être tout bon question météo.
On est un peu des "feignôssss", on avait au départ prévu de bivouaquer au col du Midi, mais la gardienne m'a dit qu'il restait des places ! elles sont à nous !

Reste Stéphane et Mathieu, deux vrais alpinistes qui EUX vont sans doute bivouaquer au col du Midi en apportant les cahuètes : et oui, c'est une tradition , Stephane et Mathieu emmènent toujours l'apéro ! et c'est pour ça qu'on les trouve sympats !!!

A demain les uns et à Samedi les autres !

 
Bivouac au col du Midi
 

 

VTTistes, randonneurs, rammasseurs de champignons, gibiers : Attention

Apoutsiak — humeur
Ouverture de la chasse : le Week end du 13 - 14 Septembre 2008 !



Donc que vous soyez randonneur, gibier, VTTiste, coureur à pied, voici quelques règles à suivre :

Rappelez vous que :

1°) étant donné que le chasseur est armé, il a toujours raison.

2°) Les personnes qui auraient une tête de sanglier (ou apparenté) auront la délicatesse d'éviter de se promener en forêt.

3°) Faites du bruit mais évitez les grognements, glapissements, hululements en tous genres.

4°) Portez des couleurs vives (le gilet de votre magnifique berline pourra parfaitement faire l'affaire) et évitez de porter des vêtements de couleur... sanglier.

5°) Une clochette accrochée à votre VTT permettra au chasseur de ne vous mettre en joue inutilement.

6°)  Certains circuits VTT sont officiellements fermés pedant la periode de chasse, renseignez vous ! ( par contre, je ne pense pas qu'il puisse être interdit de randonnner ou de ramasser des champignons.

7°) Pour information, les bons chasseurs mettent du ruebalise autour de la zone de chasse avec des panneaux d'information ( si si , je l'ai vu à la TV) d'autres mettent juste quelques panneaux (sur les routes), d'autres mettent des panneaux à l'année, le panneau reste, même s'ils ne chassent pas. Dommage !

8°) Vous entendez un coup de feu ! c'est bon, c'esst que vous n'êtes pas touché !

9°) après la règle n°8, essayez tout de même de trouver l'origine du tir afin de vous en eloigner !

10°) La forêt est à tout le monde... mais un peu plus au chasseur, reppelez vous que c'est lui qui est armé, et on a rarement vu un chasseur blessé ou tué par un VTTtiste ou un ramasseur de champignon aggressif.

11°) Les chiens de chasse sont généralement peu aggressif pour les VTT, mais le généralement n'est pas de trop.



Bonnes sorties à tous

et prudence ...



Qui suis-je ? ...................................Apoutsiak

Apoutsiak — humeur

 

 

Bon, sur cet autoportrait, on me reconnait bien... mais mal !

Enfin bref, je suis né il y a fort longtemps à Gennevilliers, commune communiste à proximité de Paris. D'une famille de bourgeois montagnards : Mon arrière Grand Père  maternel :
Louis Bolon etait alpiniste, mon Grand-Père, Henri Bolon, etait alpiniste ( je l'adorais !) ainsi que ma Grand Mère (toujours aussi dynamique à 96 ans, elle reconnait toujours aussi bien les sommets !) , mon père , grand randonneur devant l'eternel et ma mère alpiniste jusqu'à 64 ans ( je l'ai emmenée sur les Dômes de Miage où je l'ai crâmée : mes excuses maman, mais il fallait t'entraîner !!!) 

2 ans à Paris ( et oui, je suis parigo... mais pas fier), 8 ans à Bry sur Marne (Val de Marne) et la découverte de la Montagne avec mes parents à Bessans, Serre Chevallier , Aiguille et en classe Verte avec l'excellent Monsieur Sol dans les Hautes Alpes !
10 ans... départ pour ... le Nord et ses plats pays, ses Ch'tis qui devraient être sympathiques. Pour les années d'adolescence qui seront comme pour d'autres mouvementées. ( j'en profite pour exprimer à mes parents mes profonds regrets !!! et mes plus plates excuses...)
Bon, le Nord pour la montagne, c'est pas génial, mais quelques séjours à Bessans en Vanoise ainsi que des randos dans Belledone avec Jehanne seront pour moi hyper motivants.


Je suis déjà dans une course aux 3000 à 16 ans avec mon premier 4000 à 18 : Le Grand Paradis avec les cousins ( je crois que nous étions 16 avec Jehanne)
Dans le Nord, tout ne fut pas si noir, j'y rencontrais Sandrine, qui ne vit pas en moi l'alpiniste invétéré mais l'amant idéal... Tant mieux.

Le Bac en poche (oui, parceque j'ai eu mon bac...) 2 années de prépa avant de quitter cette région trop  plane pour moi et direction Lyon, je me rapproche de la montagne.

Le rythme des sorties montagne s'accelere : En Vanoise et dans les Ecrins, avec un premier Mont Blanc avec Mathieu en 1992.


Sortie d'études pour un an d'armée, dans le Nord, avant de quitter définitivement cette maudite région pour la découverte de la Franche Comté.... Entre familles et Alpes.

Houp's j'allais oublier mon mariage... Inoubliable pourtant ;-) et ses conséquences :
Agathe, Marie et Louis !

J'ai des amis (voir l'apout'strombinoscope)

J'ai une liste de course courte mais efficace !


Je fais du ski de rando (je sais, je skie assez mal... mais... ça passe !)

un peu de course à pied ainsi que  du VTT à mes heures, et passe pas mal de temps avec les enfants... ça prend du temps


J'aimerais bien faire de l'escalade pour être le meilleur en alpi , mais je n'ai pas le temps !!!

Je passe pour quelqu'un d'assez bourrin ... mais il y a pire !!!







Bon pour les feignasses qui auraient le flemme de lire tout le texte (et les éventuelles mais rarissimes fautes d'orthographe voilà un petit résumer en image ...
)
 

 

 

 

 

Je me suis dopé ! ... mea culpa !

Apoutsiak — humeur
Dopage : C'est l'intention qui compte

Petit 1 : historique

15 jours de vacances en Guadeloupe féérique avec un seul souci : le décalage horaire...
c'est un petit souci, mais ce qui me tracassait beaucoup c'etait le départ pour la cabane de Tracuit et le Weisshorn, 36 heures après l'atterrissage ...

Pour l'aspect endormissement, je me mis en quête d'une molécule qui me permette de dormir sur commande dans l'avion ou au sol, mais en vain.
Pour la pêche en montagne, j'optais pour la solution Solupred de l'excellent laboratoire Sanofi Aventis !

Hésitation, réflexion, si je me  retrouve sur  l'arête crevé par le décalage horaire avec Laurent au bout de la corde en train de me trainer, j'aurais l'air de quoi... Le décalage horaire compte tenu des horaires de lever en montange, ça allait faire entre 10 et 11 h de décalage Dur !!!)
Et tel un Pantani, un Virenque ou un Ricco, je répondais aux Sirène et demandais à Sandrine ( Sandrine est la prsonne qui me subit au quotidien, et dans le cas présent c'est un peu mon soigneur !)  de me mettre dans la pharmacie une plaquette de Solumedrol et quelques narcoleptiques !
Le piège se refermait, je devenais un alpiniste dopé : c'est l'intention qui compte et j'en avais pleinement conscience, ça n'etait pas à l'insus de mon plein gré !!!

Petit 2 : passage à l'acte

Et bien je vais vous décevoir (ou bien peut être pas) mais il n'y en a pas eu, j'ai parcouru pendant 6 jours les montagnes chargé de ces deux énormes plaquettes sans jamais les utiliser. Pourtant les premières nuits furent difficiles et le manque de sommeil chronique, mais les coups de MP3   remplacèrent avantageusement les somnifères !
Quand à la cortisone, sans être dans yune forme éblouissante, je parvenais à suivre (parfois difficilement mes compagnons de cordées !)

Petit 3 : discussion

 dopage : oui ou non ???
J'aurais tendance à dire oui ! J'ai mis le produit dans la pharmacie en projetant de l'ingurgiter  si le besoin s'en faisait sentir, en ayant pleinement conscience qu'il s'agissait de dopage !
On peut toujours argumenter que je ne cherche aucune victoire, que je ne vais pas dépasser un autre concurrent, je vais potentiellement réaliser un sommet de plus. A la fois, ca ne regarde que moi et éventuellemnt la montagne. Je choisi les règles en montangne, il n'y a pas d'instense dirigeante qui édicte ses règles, mais pour le coup, j'aurais plus tôt tendance à être pour la lutte antidopage.

2 ans, je sens que je vais me condamner à 2 ans de suspension de toute pratique liée à l'alpinisme ! Il va falloir que je trouve de bons avocats, il sauront eux expliquer le pourquoi, faire l'historique, expliquer qh'avec l'avion, ça risquaut de me faire un décalage horaire de 11 heures et que j'aurais riqué d'être "à l'ouest " sans !
En plus, avec le plaidé coupable, ma peine serait sans doute réfuite à un an ... Un an ! C'est long. Je vais faire quoi, pendant ce temps, chasser les papillons, aller me faire bronser sur la plage.
Dur

Ah non, ça n'est qu'une hypothèse, en fait l'UIAA n'exerce aucun contrôle, hors competition, je vais pouvoir continuer et suive mes pairs, les Anquetil, Ben Johnson, Ricco, Virenque et consors.
J'ai franchi le rubicon et je n'en reviendrais pas !

Mea Culpa

Vous lisez à présent le blog d'Apourtsiak le dopé, Paul Emile Victor doit se retourner dans sa tombe, il faudra peut être songer à changer de surnom ( Solupredman ou Virenkdeux )

Article inutile, j'imagine que peu de lecteurs arriveront jusqu'au bout... ils préfèrent les vidéos, mes lecteurs !

Les Apoutsiak's Games : ça sent le but !

Apoutsiak — humeurbut
Pour ces Apoutsiak's games 2008, j'ai réuni la fine fleur des alpinistes de C2C : mais ça sent déjà un peu le but

Mardi départ pour les Conscrits puis objectif Lex Blanche Mercredi s'il fait beau et surtout s'i ça a purgé !!!
Au départ on avait prévu le Weisshorn, mais cetait but assuré !!!
Stijn et Laurent vont finalement faire de la grimpe...

Jeudi Vendredi Dent Blanche avec Claire et Régis
Sans doute le programme sera t'il modifié en cde ce que l'on trouve sur place... Les arêtes seront sans doute trop chagée, alors à nous la Lenzpitze ... ou une autre petite face Nord

Samedi Dimanche : Dent d'Herens avec Anne Claire et Jean-Marc
au départ on avait hésité avec la la Bernina, mais ça fera moins de route

aux nouvelles semaine suivante

Un peu de poésie dans ce monde de brute !

Apoutsiak — humeur
De retour de Gwada...

Intermède photographique, avant un petit séjour en montagne



Je vais créer une catégorie (rando en Guadeloupe) avec quelques chouetes itinéraires classiques de rando dans le coin !


La Souffrière dégagée !!!


Iguane des Saintes


Cascade Vauchelet à saint Claude


Cascade des Ecrevisses



Nouvelle tentative dur le Dolent par l'arête Gallet ce week-end

Apoutsiak — humeur

Dolent.jpg


3ème tentative... en 3 ans !


La météo est incertaine, du soleil, des nuages, des averses... la nuit, l'après midi.
un regel nocturne limite à 3000
Bref des conditons diffilie à décrypter, on a décider de tenter le coup avec Regis.

On retrouvera au bivouac sans doute Stephane et Mathieu de C2C qui devraient également tenter l'arête Gallet. (
le blog de Matthieu)

Départ demain à 10 h de la Fouly, retour prévu Dimanche à 13 h à la voiture (volonté de Régis)

Le
but de 2006 avec Laurent (la vidéo est ici)

Le
but de 2007 avec Jean-Marc  ---  la vidéo (à la fin de celle ci : c'est le générique de fin...)


A Dimanche !



rappel : "jamais deux sans trois ! " à vérifier...
remarque : je pense qu'il fera moins beau que sur la photo !
 

 

 

 

 

 

Pour info et pour voir la vidéo et les photos de la réussite, c'est à la quatrième tentative !

La flamme olympique au sommet de l'Everest

Apoutsiak — humeur
La flamme olympique aurait atteint le sommet de l'Everest.

Forcemment, il y a un doute : ce brouillard, la vitesse des ascensionistes, 31 alpinistes au sommet au même moment... Le sommet interdit à toutes les autres expeditions, versant Tibetain (chinois) ainsi que versant Népalais ( sans doute par pression diplomatique des Chinois sur le Nepal...), permettant, en cas d'echec, la diffusion d'une vidéo réussie, et un sommet sans témoin !  De toute façon , sommet ou pas,  il y aurait eu doute dans tous les cas, et ça ne change pas grand chose !

Juste une façon pour les Chinois d'affirmer de nouveau leur domination sur la province du Tibet !
Le Tibet libre, vaste utopie, je le pense, mais on peut tout de même esperer un meilleur sort pour les habitants de cette provinceavec un peu plus de justice...

On peut noter que la vidéo de Youtube a été spamée dans ses commentaires par les Pro Chinois : Trop fort !!! (d'ailleurs, d'autres vidéos concernant la flamme au sommet de l'Everest sont spamées)




et, pour équilibrer un peu le débat ou plutôt les vidéos, rappelons la facilité avec laquelle la flamme à traversé Paris... A chacun son Everest ( et dans ce cas, l'Everest de certains n'est pas celui qu'on pense...)


Finalement, j'en ai mis deux, c'est pas génial pour l'équilibre du débat, mais bon... Je n'ai jamais parlé d'impartialité.


Le renard du Chasseron

Apoutsiak — humeurFauneChasseronJura


Article pour l'instant rare, fruit d'une rando en famille, mais le topo restant intéressant : je le publie.
Donc rando famille ! ( pour enfants entrainés et compétents !)

Le topo,  justement

Montée

De la vallée de Noirvaux ( sorte de transformateur vers 1020 m), gagner la ferme des Deneriaz Dessous, en suivant la route forestière. De la ferme, prendre à droite le sentier pedestre qui penetre dans la forêt puis se met à grimper relativement fort. On gagne alors l'alpage et la ferme de la Merla.
Remonter la combe (si agréable en ski de rando) soit au milieu, soit en prenant en lisière de forêt, àdroite, vous trouverez un sentier (solution plus sympatique, surtout avec des enfants )

Le sentier traverse alors la combe (traversée ascendante)  avant de  filer vers le col du Chasseron.

De celuis-ci, on gagne le chalet hôtel du Chasseron et le sommet
Le-randonn-e-le-renard-du-Chas-u-sommet-la-Merla-ferme-01bc.jpg
vue depuis le sommet : la ferme de la Merla et la Grande Combe à gauche


Descente : plein Nord, en prenant bien garde de ne pas filer au Grandesonne dessus mais bien de prendre à l'ouest de celles ci. Puis à l'altitude 1458 m le sentier plonge dans la forêt pour se diriger vers les roches Eboulées.

Deux options pour la suite, soit prendre le chemin carrossable qui passe par les Deneriaz dessus et rejoint Noirvaux, soit, solution plus aventureuse, plongée dans le vallon à gauche pour rejoindre le torrent  en passant par les barbelés et les passages raides sans sentiers. On rejoint le chemin carrossable après les Deneriaz dessus.

De là, le faux plat descendant vous ramène au dessus de Noirvaux

La météo :

Beau temps, ciel légèrement voilé.

Les conditions :

Encore un peu de neige, à partir de la Merla
Nous ne sommes pas passés par le col mais sommes montés en haut de la combe, passage en neige un peu raide.
Neige dans la descente au dessus de 1300 mètres, bonne soupe



Le récit :

La rando etait imposée, et l'idée d'aller arpenter les montagnes avait rencontré  un très faible succès  dans la jeune génération ! Leur mère avait soutenu le mouvement contestataire, mais j'avais tenu le cap : nous irions gambader dans le Jura Suisse !

Le départ de la rando s'effectue vers 10 h 30, chacun cherche son rythme : le mien ! La montée aux Deneriaz dessous ne pause pas de probleme, ensuite, les pentes un peu raide font souffler les plus anciens Marie et Louis filent !  A la Merla, je décide, sous la pression de la foule de pique niquer. Il n'est que 11 h 30 , certains siestent sur les rondins de bois tandis que d'autres organisent une partie de ramasse sur un petit névé !
Le-randonn-e-le-renard-du-Chas--Marie-siest---la-merla-1335.jpg
"certains siestent sur des rondins de bois ..."


Vient alors la remontée de la Grande Combe, d'abord rive gauche, en lisière de forêt, puis en traversée ascendante vers la droite. Les traversées de névés se succèdent. En haut de la combe, je décide de remonter directement sur la crête. Les 20 m terminaux sont délicats. Je monte les enfants un par un, 4 passages ( un premier pour faire la trace et voir et 3 pour monter Agathe Marie et Louis.
Le-randonn-e-le-renard-du-Chas--papa-pic-de-n-ouvielle-b211.jpg
sortie du "crux"de la voie  -   photo Agathe Ledoux


Reste l'arête qui mène au chalet hôtel puis au sommet. Le toboggan est bien tentant mais entouré de neige, nous n'y aurons pas accès...

Au sommet, pas mal de monde, nous nous trouvons un rocher où je me repose tandis que les enfants vaquent à leur jeux : dessins - photos et ballades entre les névés.

Le-randonn-e-le-renard-du-Chas-the-et-Marie-n-v--neige-9c8f.jpg
descente enneigée

Nous repartons  pour la descente dans la soupe. les névés se succèdent, les chutes aussi, le tout dans la bonne humeur. Il faut descendre sur les Roches éboulées... et, quand nous arrivons en haut de la combe, je vois des gens, et un renard à quelques mètres... " c'est pas possible, c'est un chien" me dis-je ! mais non. Je m'approche et salut les deux randonneur " ça vous arrive souvent d'attirer les renards ?" , ils m'expliquent que le renard est semi apprivoisé par les randonneurs. Les enfants sont aux anges, le renard vient, prend un peu de nourriture à leur pieds, repart dans la forêt la chacher, 5 minutes après il renouvelle l'opération, toujours méfiant, mais toujours plus téméraire. Tout le monde profite du spectacle .... incroyable !

Après 1 heure, resté là, nous décidons de descendre enfin aux Roches éboulées, un peu d'escalade. Puis nous repartons pour couper le virage des Deneriaz dessus dans le vallon, à l'aventure. Pas de sentier, mais ça passe, c'est un peu scabreux par moment.
Nous retrouvons, le long chemin qui ramène à la voiture.

"Maman ne va jamais nous croire !"

Les photos :
Le-randonn-e-le-renard-du-Chas-athe-et-Marie-le-renard-7bee.jpg
Le renard, Agathe et Marie


Le Renard du Chasseron




Topo GPS du Chasseron ou travail des insectes xylophages ?


La vidéo :

 ... à suivre



Edmund Hillary

Apoutsiak — humeur
undefined
Edmund Hillary  est décédé début Janvier.

 Ce Néo Zélandais est le premier a avoir foulé le toît du Monde l'Everest en compagnie du Népalais Tenzing Norgay ( que le grand public a tendance a oublier !)

Né le 20 Juillet 1919, il débute l'escalade à l'age de 16 ans. Sache, jeune lecteur, que la nouvelle Zélande possède des Alpes, que saura apprécier tout grimpeur
émérite. Pendant la seconde guerre mondiale, il est copilote dans l'armée de l'air.

En 1951, première tentative sur Chomolungma (l'Everest) avec une expedition Néo Zélandaise

 Il atteint le sommet de l'Everset le 29 Mai 1953 avec une expe britannique.



Suivront une dizaine d'expedition sur des sommets de l'Himalaya et le pôle Sud le 4 Janvier 1958



Le reste n'est que littérature, il a fondé une association Himlayan trust dont le but est de construire des écoles et des hopitaux en himalayaIl est décédé le 11 Janvier 2008 à Auckland en Nouvelle Zélande.



J'ai un grand respect pour cet aventurier alpiniste.

undefined
undefined


Déprime !

Apoutsiak — humeur
IMG_8326.JPG

Bon alors là, c'est le gros coup de déprime, je m'explique.

Eté 2007, dernière course, le Dolent par l'arête Gallet, et c'est le but (avant même d'être sorti du fameux bivouac de la Maye !) ( comme en 2006 d'allieurs , dernière course, but à l'arête Gallet à 3150 m !)

Automne 2007, fête de famille, puis  attaque conjointe de Coxiella Burnetti et Bartonella Henselae ! ( attaque sournoise mais efficace : 1 mois au tapis !) S'en suit une opération des yeux ( des deux yeux bien sûr)  , et me voilà, prêt à l'attaque, 6 mois plus tard. Ce Dimanche aurait pu servir à une répétition générale dans le Jura, sur les pentes du Chasseron, si la neige avait été présente et la météo plus clémente... Je me suis rabattu sur un tour de VTT dans les Monts de Gy, et suit revenu emboué (non, il ne manque pas de R !) Sandrine ne m'a même pas reconnu !

Bref, je m'etais une reprise  pour le Week end de Pâques, du genre : Tour ronde par le Gervasutti, traversée des Arêtes de Rochefort, Droite , ou bien la fameuse arête Gallet au Dolent, ou bien encore, l'arête Mettrier des  Dômes de Miage  puis la face Nord de la Lex Blanche, j'etais même prêt à aller faire un petit raid à ski du coté du Wildhorn....

Et hier, j'ai ziné la météo à 12 jours...
C'est la cata, ça va d'une perturbation à l'autre, de la neige à gogo, pendant tout le week end.


Relativisons :


Pendant que je me morfonds , après le massacre des moînes Birmans, c'est au tour des moînes Tbetains d'affronter les autorités et d'en subir les conséquences... Et moi, pathétique, je me plains !
Si vous voulez faire quelques chose...  ou encore là



http://4.bp.blogspot.com/_oIa-pVTbEdU/R_KFPiGtE8I/AAAAAAAAAAk/Q8QTl2fjo1g/S1600-R/drap640.JPG



IMG_8325.JPG


Panneaux originaux... rencontrés en montagne

Apoutsiak — humeur
J'ai rencontré un floppée de panneaux originaux en montagne et ailleurs, en voici quelques uns....

Méfiance !



Inquiétant panneau au sommet des Grands Montets, en partant à la Petite Verte, la rimaye se révelera effectivement un peu délicate à passer !   Le danger vient peut être des mes accolytes ( photo de gauche)
undefined undefined
  Montée au refuge des Conscrits, le panneau a été déplacé depuis, pour être poser sur l'itinéraire de descente...  Laurent ne sait pas encore ce qui l'attend....
undefined  undefined
 Sommet du ballon d'Alsace, ce panneau indique le départ du magnifique couloir de la Vierge et de sa corniche, pour info, à la descente, ça passe en rive gauche du couloir ! 
undefined   
 Le Chasseron est réputé pour son froid, demandez à Sandrine, ma dulciné... Bonjour les "petits frisquet's"  Tous à vos cagoules !
undefined undefined
  Cabane Britania, le panneau a été depuis enlevé Au même endroit 4 ans plus tard ( le panneau a été enlevé !) 
undefined undefined  
 Roches éboulées au Suchet, frontière Franco Suisse avec la fleur de Lys - 1824 ( sous Charles X ou Louis XVIII ?)

vos réponses dans les commentaires....
 Monts de Gy, panneau de VTT classique, un conseil :
ralentissez !

Si tu tombes, c'est la chute, si tu chutes, c'est la tombe !
Img_3791.jpg

P1020454.JPG

A voir : la voix Gousseault Desmaison aux Grandes Jorasses

Apoutsiak — humeur

sur TV Mountain, vous trouverez cette vidéo de la voie Gousseault Desmaison aux Grandes Jorasses 1100m de paroie  cotée ED+/90°/6b/M6 ... Je ne suis pas prêt d'y mettre les pieds !!!


Le lien vers la vidéo


Bonne lecture, 18 minutes de technique...



7_grandes_jorasses_16_7_1953_p-etit_alpiniste_illu


Il y a un article sur la voie Goussault Desmaison dans le Montagne Magazine de Décembre 2007 relatant les différentes réalisations sur la voie cette année... A lire donc !


Journal des bonnes nouvelles

Apoutsiak — humeur
La bonne nouvelle du jour, c'est la preuve de vie d'Ingrid Betancour, amaigrie mais vivante. 6 ans de détention déjà, quelle horreur.  Courage Ingrid, chaque jour te rapproche de ta liberation.



Autres bonnes nouvelles (un peu dérisoire par rapport à la première)  --- Pétard de société de consommation ... ---

J'ai commandé mon nouvel ARVA : l'orthovox S1 ( déjà commandé en 2006 mais qui n'avait pas été fabriqué) , moyenne nouvelle, rupture de stock chez expé, je serais livré en Janvier !

Matos toujours, j'ai de nouveaux batons téléscopiques de ski de rando, et des Sportiva Trango evo ligth (des pompes ) que j'ai essayé  avant hier en rando, à priori correct. Articles à venir...





Mauvaise nouvelle du jour  : il fait crade !

Bon, ben voilà, je vends mes chaussures Scarpa Triolet GTX

Apoutsiak — humeur
Pour ceux que ça intéresse, l'annonce est sur camp to camp

Elles sont hyper legères, assez technique (surtout en escalade), pas de débord avant pour crampons mais débord arrière. je les ai utilisé sans problème avec mes Sarken.  Leur état est correct ( j'ai fait 6 courses environ avec elles dont l'Alphubel par la Rottgrat et la traversée Taschhorn Dom)

Malheureusement, elle me font des ampoules.


Quelques photos

IMG-0907.JPG
IMG-0909.JPG
IMG-0910.JPG

Et la vidéo !
 

Lac Glacière sur la mer de Glace - le plagia de Montagne Magazine ;-)

Apoutsiak — humeur
Juillet 2007, comme chaque moi, je reçois le magazine qui mest cher : montagne magazine , et sur la couverture ô surprise, une photo d'un lac glacière que nous avons pu  voir 3 mois plus tôt avec Enguerrand lors de notre descente de l'aiguille Verte.

montagnes-magazine-climat-la-grande-menace.jpg


Le Montagne Magazine " Climat, la Grande Menace" publie plusieurs photos de ce magnifique lac glacière.

Donc 3 mois plus tôt , en avril ,  nous sommes montés au refuge du Couvercle en partant du Montenvers et en remontant la mer de Glace. Bon, il faut bien l'avouer, à la montée, j'etais un peu asphyxié par Engue qui a passé l'ensemble de la montée à m'attendre. Donc le lac, situé en rive droite de la mer de glace alors que nous sommes remontés plut^t en rive gauche, je ne l'ai pas vu.
Après une magnifique ascendion de l'aiguille verte par le couloir Whymper, nous sommes redescendus du refuge du Couvercle quant, glandouillant sur la mer de glace nous appercevons ce bleu pur sur la mer de glace.
Nous nous approchons de ce magnifique lac glacière et profitons de ses couleurs émeraudes.

photo-lac-glaci--re-mer-de-glace-photo-guillaume-ledoux-apoutsiak.jpg


Après une ptite pause et quelques photos, nous repartons vers notre destinée. Mais les photos du lac à présent m'appartiennent !!!

Ce n'est pas sans surprise que j'ai vu les photos de Montagne magazine. Elles sont bien entendues meilleurs que les mienne, mieux cadrées , le journaliste s'est posté en aval pour prendre le Mont mallet et la Dent du Géant ce qui donne un photo magnifique...  Je suis humilié !

Mais le lac, il m'appartenait !

AAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHH  ( cri de rage !)





Bon bref, profitez de ces photos et de ces couleurs

montagnes-magazine-climat-la-grande-menace-2-.jpg

photo-2--lac-glaci--re-mer-de-glace-photo-guillaume-ledoux-apoutsiak.jpg

photo-3--lac-glaci--re-mer-de-glace-photo-guillaume-ledoux-apoutsiak.jpg

photo-4-lac-glaci--re-mer-de-glace-photo-guillaume-ledoux-apoutsiak.jpg

c'est à moi ça.......... Non ?        snif   ..........    bouhouhouhouh   ...  snif         snif    bon.....         BOUHOUHOUHOUH...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>