Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Petit Alpiniste Illustré

Le Petit Alpiniste Illustré

by Apoutsiak

Humeur

Le renard du Chasseron

Apoutsiak — humeurFauneChasseronJura


Article pour l'instant rare, fruit d'une rando en famille, mais le topo restant intéressant : je le publie.
Donc rando famille ! ( pour enfants entrainés et compétents !)

Le topo,  justement

Montée

De la vallée de Noirvaux ( sorte de transformateur vers 1020 m), gagner la ferme des Deneriaz Dessous, en suivant la route forestière. De la ferme, prendre à droite le sentier pedestre qui penetre dans la forêt puis se met à grimper relativement fort. On gagne alors l'alpage et la ferme de la Merla.
Remonter la combe (si agréable en ski de rando) soit au milieu, soit en prenant en lisière de forêt, àdroite, vous trouverez un sentier (solution plus sympatique, surtout avec des enfants )

Le sentier traverse alors la combe (traversée ascendante)  avant de  filer vers le col du Chasseron.

De celuis-ci, on gagne le chalet hôtel du Chasseron et le sommet
Le-randonn-e-le-renard-du-Chas-u-sommet-la-Merla-ferme-01bc.jpg
vue depuis le sommet : la ferme de la Merla et la Grande Combe à gauche


Descente : plein Nord, en prenant bien garde de ne pas filer au Grandesonne dessus mais bien de prendre à l'ouest de celles ci. Puis à l'altitude 1458 m le sentier plonge dans la forêt pour se diriger vers les roches Eboulées.

Deux options pour la suite, soit prendre le chemin carrossable qui passe par les Deneriaz dessus et rejoint Noirvaux, soit, solution plus aventureuse, plongée dans le vallon à gauche pour rejoindre le torrent  en passant par les barbelés et les passages raides sans sentiers. On rejoint le chemin carrossable après les Deneriaz dessus.

De là, le faux plat descendant vous ramène au dessus de Noirvaux

La météo :

Beau temps, ciel légèrement voilé.

Les conditions :

Encore un peu de neige, à partir de la Merla
Nous ne sommes pas passés par le col mais sommes montés en haut de la combe, passage en neige un peu raide.
Neige dans la descente au dessus de 1300 mètres, bonne soupe



Le récit :

La rando etait imposée, et l'idée d'aller arpenter les montagnes avait rencontré  un très faible succès  dans la jeune génération ! Leur mère avait soutenu le mouvement contestataire, mais j'avais tenu le cap : nous irions gambader dans le Jura Suisse !

Le départ de la rando s'effectue vers 10 h 30, chacun cherche son rythme : le mien ! La montée aux Deneriaz dessous ne pause pas de probleme, ensuite, les pentes un peu raide font souffler les plus anciens Marie et Louis filent !  A la Merla, je décide, sous la pression de la foule de pique niquer. Il n'est que 11 h 30 , certains siestent sur les rondins de bois tandis que d'autres organisent une partie de ramasse sur un petit névé !
Le-randonn-e-le-renard-du-Chas--Marie-siest---la-merla-1335.jpg
"certains siestent sur des rondins de bois ..."


Vient alors la remontée de la Grande Combe, d'abord rive gauche, en lisière de forêt, puis en traversée ascendante vers la droite. Les traversées de névés se succèdent. En haut de la combe, je décide de remonter directement sur la crête. Les 20 m terminaux sont délicats. Je monte les enfants un par un, 4 passages ( un premier pour faire la trace et voir et 3 pour monter Agathe Marie et Louis.
Le-randonn-e-le-renard-du-Chas--papa-pic-de-n-ouvielle-b211.jpg
sortie du "crux"de la voie  -   photo Agathe Ledoux


Reste l'arête qui mène au chalet hôtel puis au sommet. Le toboggan est bien tentant mais entouré de neige, nous n'y aurons pas accès...

Au sommet, pas mal de monde, nous nous trouvons un rocher où je me repose tandis que les enfants vaquent à leur jeux : dessins - photos et ballades entre les névés.

Le-randonn-e-le-renard-du-Chas-the-et-Marie-n-v--neige-9c8f.jpg
descente enneigée

Nous repartons  pour la descente dans la soupe. les névés se succèdent, les chutes aussi, le tout dans la bonne humeur. Il faut descendre sur les Roches éboulées... et, quand nous arrivons en haut de la combe, je vois des gens, et un renard à quelques mètres... " c'est pas possible, c'est un chien" me dis-je ! mais non. Je m'approche et salut les deux randonneur " ça vous arrive souvent d'attirer les renards ?" , ils m'expliquent que le renard est semi apprivoisé par les randonneurs. Les enfants sont aux anges, le renard vient, prend un peu de nourriture à leur pieds, repart dans la forêt la chacher, 5 minutes après il renouvelle l'opération, toujours méfiant, mais toujours plus téméraire. Tout le monde profite du spectacle .... incroyable !

Après 1 heure, resté là, nous décidons de descendre enfin aux Roches éboulées, un peu d'escalade. Puis nous repartons pour couper le virage des Deneriaz dessus dans le vallon, à l'aventure. Pas de sentier, mais ça passe, c'est un peu scabreux par moment.
Nous retrouvons, le long chemin qui ramène à la voiture.

"Maman ne va jamais nous croire !"

Les photos :
Le-randonn-e-le-renard-du-Chas-athe-et-Marie-le-renard-7bee.jpg
Le renard, Agathe et Marie


Le Renard du Chasseron




Topo GPS du Chasseron ou travail des insectes xylophages ?


La vidéo :

 ... à suivre



Edmund Hillary

Apoutsiak — humeur
undefined
Edmund Hillary  est décédé début Janvier.

 Ce Néo Zélandais est le premier a avoir foulé le toît du Monde l'Everest en compagnie du Népalais Tenzing Norgay ( que le grand public a tendance a oublier !)

Né le 20 Juillet 1919, il débute l'escalade à l'age de 16 ans. Sache, jeune lecteur, que la nouvelle Zélande possède des Alpes, que saura apprécier tout grimpeur
émérite. Pendant la seconde guerre mondiale, il est copilote dans l'armée de l'air.

En 1951, première tentative sur Chomolungma (l'Everest) avec une expedition Néo Zélandaise

 Il atteint le sommet de l'Everset le 29 Mai 1953 avec une expe britannique.



Suivront une dizaine d'expedition sur des sommets de l'Himalaya et le pôle Sud le 4 Janvier 1958



Le reste n'est que littérature, il a fondé une association Himlayan trust dont le but est de construire des écoles et des hopitaux en himalayaIl est décédé le 11 Janvier 2008 à Auckland en Nouvelle Zélande.



J'ai un grand respect pour cet aventurier alpiniste.

undefined
undefined


Déprime !

Apoutsiak — humeur
IMG_8326.JPG

Bon alors là, c'est le gros coup de déprime, je m'explique.

Eté 2007, dernière course, le Dolent par l'arête Gallet, et c'est le but (avant même d'être sorti du fameux bivouac de la Maye !) ( comme en 2006 d'allieurs , dernière course, but à l'arête Gallet à 3150 m !)

Automne 2007, fête de famille, puis  attaque conjointe de Coxiella Burnetti et Bartonella Henselae ! ( attaque sournoise mais efficace : 1 mois au tapis !) S'en suit une opération des yeux ( des deux yeux bien sûr)  , et me voilà, prêt à l'attaque, 6 mois plus tard. Ce Dimanche aurait pu servir à une répétition générale dans le Jura, sur les pentes du Chasseron, si la neige avait été présente et la météo plus clémente... Je me suis rabattu sur un tour de VTT dans les Monts de Gy, et suit revenu emboué (non, il ne manque pas de R !) Sandrine ne m'a même pas reconnu !

Bref, je m'etais une reprise  pour le Week end de Pâques, du genre : Tour ronde par le Gervasutti, traversée des Arêtes de Rochefort, Droite , ou bien la fameuse arête Gallet au Dolent, ou bien encore, l'arête Mettrier des  Dômes de Miage  puis la face Nord de la Lex Blanche, j'etais même prêt à aller faire un petit raid à ski du coté du Wildhorn....

Et hier, j'ai ziné la météo à 12 jours...
C'est la cata, ça va d'une perturbation à l'autre, de la neige à gogo, pendant tout le week end.


Relativisons :


Pendant que je me morfonds , après le massacre des moînes Birmans, c'est au tour des moînes Tbetains d'affronter les autorités et d'en subir les conséquences... Et moi, pathétique, je me plains !
Si vous voulez faire quelques chose...  ou encore là



http://4.bp.blogspot.com/_oIa-pVTbEdU/R_KFPiGtE8I/AAAAAAAAAAk/Q8QTl2fjo1g/S1600-R/drap640.JPG



IMG_8325.JPG


Panneaux originaux... rencontrés en montagne

Apoutsiak — humeur
J'ai rencontré un floppée de panneaux originaux en montagne et ailleurs, en voici quelques uns....

Méfiance !



Inquiétant panneau au sommet des Grands Montets, en partant à la Petite Verte, la rimaye se révelera effectivement un peu délicate à passer !   Le danger vient peut être des mes accolytes ( photo de gauche)
undefined undefined
  Montée au refuge des Conscrits, le panneau a été déplacé depuis, pour être poser sur l'itinéraire de descente...  Laurent ne sait pas encore ce qui l'attend....
undefined  undefined
 Sommet du ballon d'Alsace, ce panneau indique le départ du magnifique couloir de la Vierge et de sa corniche, pour info, à la descente, ça passe en rive gauche du couloir ! 
undefined   
 Le Chasseron est réputé pour son froid, demandez à Sandrine, ma dulciné... Bonjour les "petits frisquet's"  Tous à vos cagoules !
undefined undefined
  Cabane Britania, le panneau a été depuis enlevé Au même endroit 4 ans plus tard ( le panneau a été enlevé !) 
undefined undefined  
 Roches éboulées au Suchet, frontière Franco Suisse avec la fleur de Lys - 1824 ( sous Charles X ou Louis XVIII ?)

vos réponses dans les commentaires....
 Monts de Gy, panneau de VTT classique, un conseil :
ralentissez !

Si tu tombes, c'est la chute, si tu chutes, c'est la tombe !
Img_3791.jpg

P1020454.JPG

Meilleurs voeux pour 2008

Apoutsiak — vidéo - Les vidéos d'Apoutsiakhumeurrétrospective
Et bien je vous souhaite une excellente année 2008 à tous


Et pour fêter ça,  4 vidéos ( à lire de haut en bas !!!)

Voeux pour 2008
 
 

Voeux 2008 : le making Of ( et oui, comme les grands réalisateurs ,
je les mettrais en bonus sur le prochain DVD !)





Rétrospective 2007 Première partie
 


Rétrospective 2007 : Deuxième partie


et merci à tous ceux qui ont partagés un bout de chemin avec nous , et aux autres avec qui nous essaierons de faire mieux en 2008 !

A voir : la voix Gousseault Desmaison aux Grandes Jorasses

Apoutsiak — humeur

sur TV Mountain, vous trouverez cette vidéo de la voie Gousseault Desmaison aux Grandes Jorasses 1100m de paroie  cotée ED+/90°/6b/M6 ... Je ne suis pas prêt d'y mettre les pieds !!!


Le lien vers la vidéo


Bonne lecture, 18 minutes de technique...



7_grandes_jorasses_16_7_1953_p-etit_alpiniste_illu


Il y a un article sur la voie Goussault Desmaison dans le Montagne Magazine de Décembre 2007 relatant les différentes réalisations sur la voie cette année... A lire donc !


Journal des bonnes nouvelles

Apoutsiak — humeur
La bonne nouvelle du jour, c'est la preuve de vie d'Ingrid Betancour, amaigrie mais vivante. 6 ans de détention déjà, quelle horreur.  Courage Ingrid, chaque jour te rapproche de ta liberation.



Autres bonnes nouvelles (un peu dérisoire par rapport à la première)  --- Pétard de société de consommation ... ---

J'ai commandé mon nouvel ARVA : l'orthovox S1 ( déjà commandé en 2006 mais qui n'avait pas été fabriqué) , moyenne nouvelle, rupture de stock chez expé, je serais livré en Janvier !

Matos toujours, j'ai de nouveaux batons téléscopiques de ski de rando, et des Sportiva Trango evo ligth (des pompes ) que j'ai essayé  avant hier en rando, à priori correct. Articles à venir...





Mauvaise nouvelle du jour  : il fait crade !

Bon, ben voilà, je vends mes chaussures Scarpa Triolet GTX

Apoutsiak — humeur
Pour ceux que ça intéresse, l'annonce est sur camp to camp

Elles sont hyper legères, assez technique (surtout en escalade), pas de débord avant pour crampons mais débord arrière. je les ai utilisé sans problème avec mes Sarken.  Leur état est correct ( j'ai fait 6 courses environ avec elles dont l'Alphubel par la Rottgrat et la traversée Taschhorn Dom)

Malheureusement, elle me font des ampoules.


Quelques photos

IMG-0907.JPG
IMG-0909.JPG
IMG-0910.JPG

Et la vidéo !
 

Lac Glacière sur la mer de Glace - le plagia de Montagne Magazine ;-)

Apoutsiak — humeur
Juillet 2007, comme chaque moi, je reçois le magazine qui mest cher : montagne magazine , et sur la couverture ô surprise, une photo d'un lac glacière que nous avons pu  voir 3 mois plus tôt avec Enguerrand lors de notre descente de l'aiguille Verte.

montagnes-magazine-climat-la-grande-menace.jpg


Le Montagne Magazine " Climat, la Grande Menace" publie plusieurs photos de ce magnifique lac glacière.

Donc 3 mois plus tôt , en avril ,  nous sommes montés au refuge du Couvercle en partant du Montenvers et en remontant la mer de Glace. Bon, il faut bien l'avouer, à la montée, j'etais un peu asphyxié par Engue qui a passé l'ensemble de la montée à m'attendre. Donc le lac, situé en rive droite de la mer de glace alors que nous sommes remontés plut^t en rive gauche, je ne l'ai pas vu.
Après une magnifique ascendion de l'aiguille verte par le couloir Whymper, nous sommes redescendus du refuge du Couvercle quant, glandouillant sur la mer de glace nous appercevons ce bleu pur sur la mer de glace.
Nous nous approchons de ce magnifique lac glacière et profitons de ses couleurs émeraudes.

photo-lac-glaci--re-mer-de-glace-photo-guillaume-ledoux-apoutsiak.jpg


Après une ptite pause et quelques photos, nous repartons vers notre destinée. Mais les photos du lac à présent m'appartiennent !!!

Ce n'est pas sans surprise que j'ai vu les photos de Montagne magazine. Elles sont bien entendues meilleurs que les mienne, mieux cadrées , le journaliste s'est posté en aval pour prendre le Mont mallet et la Dent du Géant ce qui donne un photo magnifique...  Je suis humilié !

Mais le lac, il m'appartenait !

AAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHH  ( cri de rage !)





Bon bref, profitez de ces photos et de ces couleurs

montagnes-magazine-climat-la-grande-menace-2-.jpg

photo-2--lac-glaci--re-mer-de-glace-photo-guillaume-ledoux-apoutsiak.jpg

photo-3--lac-glaci--re-mer-de-glace-photo-guillaume-ledoux-apoutsiak.jpg

photo-4-lac-glaci--re-mer-de-glace-photo-guillaume-ledoux-apoutsiak.jpg

c'est à moi ça.......... Non ?        snif   ..........    bouhouhouhouh   ...  snif         snif    bon.....         BOUHOUHOUHOUH...

mariage d'un (ex?) alpiniste

Apoutsiak — humeur
Bon,


Cet article est un peu perso (ce qui n'est pas dans mes habitudes mais tant pis)

Demain, mon petit frère Thibault se marie. Et celà, dans la chamrmante bourgade de Vieu où nous avons passé nos vacances pendant notre enfance.

Thibault , est un ex alpiniste, maintenant il surfe (des mers) à mon grand desespoir. Cette passion l'a conduit à s'instaler en Guadeloupe où il exerce la noble profession  de professeur de sport ( je ne sais pas si on dit comme ça, on dit peut être prof d'EPS) dans un lycée hotelier. 

Bref, en Guadeloupe, c'est plutôt limité pour l'alpinisme, pour la rando, il y a bien le piton de la fournaise, et des traversées humides de Grande Terre, mais c'est tout.

Pour ceux qui ne connaiseent pas Thib (ou Tibooooo), vous le retrouverez en bonne place dans l'Apouts'trombinoscope 

Thibault bivouac au dessus des Conscrits tempette de neige dômes de miage


Pour le palmares de Thib, palmares est peut être un grand mot , mais je n'ai pas de synonyme. On peut noter :

La Face Nord de la Barre des Ecrins ou il s'est gelé les doigts !
Le Mont Blanc par les trois Monts ou il s'estgelé la face Est (à gauche à l'aller et à droite au retour) !
Le Dôme Oriental de Miage par le col infranchissable, variante originale de la traversée des Dômes, responsable : myself, voilà ce qui se passe quand on n'a pas le topo et qu'on respecte le mot "traversée" (course recommandée)

Une série de course assez classique
Voie Normale de l'aiguille d'Argentière
Ailefroide Orientale
Aiguille du Tour
Albaron
Petite Ciamarella

Des montées en refuge de bourrin :
Albert premier du bas
Le Couvercle du bas
Argentière du bas.

Bon, on était étudiant et ça m'a bien passé (quoique que nous fûmes montés à Britania du bas avec Jean-Marc récemment...)



Quelques beaux raids : A ski : le Tour du Mont Collon dans le Valais par Tête Blanche, Tête de Valpelline, les pointes d'Orens et le Pigne d'Arolla
Raid entre le Strahlhor net le Fluchthorn

Quelques jolis buts également
Allalinhorn dans le brouillard au milieu des crevasses géantes à 3650 mètres
Impossible de trouver le chemin de la cabane des Dix depuis le sommet du Pigne d'Arolla (bilan : retour aux Vignettes
Mauvais temps pour une tentative avortée d'avance depuis Trient vers les aiguilles du Tour
Col du Pason barré de crevasse depuis Albert premier
Le Moîne bien sûr , comme toute la famille depuis 3 générations !!!


Enfin, la dernière course : 15 Août 2006 La petite Aiguille Verte, où, romantique, il a demandé en mariage Anne-Sophie à l'aide de mes talkies. C'est beau.

J'en oubli bien entendu

Quant à Anne-Sophie, elle a eu droit à une intronisation en bonne et due forme :
Raid à ski au dessus de Saas Fee où dans une peuf extraordinaire, nous skiions tandis qu'elle galerait en raquettes (pieds défoncés à la fin) Fluchthron 3790 m son record
Dômes de Miage : but au col des Dômes dans une purée de poix et belles ampoules également
              but sur le Tacul dans la foulée
But à la petite aiguille verte en 2006, la rimaye en glace recouverte de neige etait un peu technique pour une débutante


Meilleurs voeux de bonheur à tous les deux
Fin tout de même, organiser un mariage en plein moi d'aout au milieu de la saison d'alpi, c'est pas cool. Seules mes tendinites s'en réjouissent !

Thibault Ledoux face Nord Est des Dômes de Miage photo Guillaume Ledoux lever de soleil

Je remercie  tous les alpinistes (de camp to camp et d'ailleurs) qui ont essayé de m'écarter de la route de ce mariage en me tentant avec des courses comme la Dent Blanche et autres 4000 Valaisans.

Bon , et la semaine prochaine, je vous concocte mon premier article sur les pyrénées :  Le Pic de Néouvielle avec Louis Ledoux, futur grand alpiniste devant l'eternel (en fait, on verra bien, mais il a l'air d'aimer ça !)


petite aiguille verte Thibault et Anne-Sophie ledoux voie normale boule de neige

Apoutsiak et les 4000

Apoutsiak — humeur4000
Ca faisait un moment que je n'avas pas fait le point...

vue_du_sommet_de_l__aiguille_verte_whymper_mont_blanc_tour_ronde_blanche_de_peuterey.jpg
 
Donc, depuis mes débuts et mon premier 4000 (le Grand Paradis), j'ai déjà gravi 42 4000 ! Mais,  pas 42 différents ! En réalité je suis parvenu sur 31 sommets de al liste  des 82 de l'UIAA. Je suis allé 5 fois au sommet du Mont Blanc et 5 fois au sommet du Dôme Ecrins  ( la 5ème fois, nous sommes redescendus dans le brouillard sans soucis...)  et 2 fois au sommet du Grand Paradis et du Strahlhorn.


Il faut bien l'avouer  pour deux des sommets, nous nous sommes arrêtés à quelques mètres du but (genre 2 mètres de deniveler et 50 ou 100 mètres de difficultés) donc il faudra  revenir... Mais ce sont deux jolis sommets, donc pas de problème.

En direction de l'aletschhorn Finsteaarhorn Guillaume ledoux apoutsiak
L'erreur a été de ne pas redescendre  à la punta Giordani  sous la Pyramide Vincent quand on a fait la traversée des Monts Roses, on n'avait pas la carte et c'est seulement au dessus du refuge Gniffetti qu'on nous a onformé de la présence de ce sommet ! Bref il faudra retourner dans le coin spécifiquement pour ce sommet sans interêt !

Vous lirez ces lignes tandis que j'ameliorerai le score : au programme : traversée du Lyskamm (2 4000, mais j'ai déjà fait le sommet ouest), Weisshorn ( un beau morceau), Cervin ou Dent Blanche, et peut être le Lagginhorn.



Je ne fais pas la course au 82 4000, mais c'est vrai
qumeije_orientale_vue_sur_le_doigt_de_dieu_spectacle_gratuit_photo_guillaume_ledoux.jpge de temps en temps, j'y pense. Quand il n'en restera plus qu'une trentaine, je pense que ça deviendra un objectif. Avec en point d'orgue la traversée des Aiguilles du Diable (D) ! Pour l'instant, j'avoue cherhcer plus une difficulté technique qu'une altitude (La traversée de la Meije par exemple)





Je vous fourni la liste UIAA  des 82   4000 prochainement.

Bonnes courses à tous 

vue du sommet du mont blanc arête des bosse aiguille du gouter photo guillaume ledoux apoutsiak

De nouveaux liens dans vers le petit alpiniste

Apoutsiak — humeur
Over blog est une plate forme assez sympa, où on obtient des stats assez précises sur les proveances des internautes.  Et, celà fait deux fois que  Le petit  Alpiniste est mis en lien  sur le site du Nouvel Observateur, sur les pages en rapport avec les deux alpinistes qui ont bivouaqué au  dôme du Gouter ( je rappelle aux internautes que j'ai réalisé ce bivouac volontairement en 2005, dans de meilleurs conditions météo il est vrai... !) ainsi que sur une autre page, hier , où était annoncé la disparition des 6 militaires Suisse, emportés par une avalanche dans les pentes de la Jungfrau.  En rédigeant cet article, je viens de mrendre compte, qu'il t avait un lien également avec les 5 randonneurs décédés dans les hautes Alpes vers la Cîme du Vallon . C'est glauque. (L'occasion de penser à leur famille et leur proche).

Le journalisme est vraiement une race de vautour , malheureusement.


Pastriste, sur son nouveau site internet a mis également un lien vers l'article portant  sur les Scarpa triolet GTX
Bref, le petit alpiniste Illustré est devenu une star !

On trouve egalement un lien sur le blog de Enguerran, partenaire de l'aiguille Verte (oui, Engue, je vais mettre à jour l'Apouts' trombinoscope et mettre un lien vers ton blog)

Tapez donc ALPINISTE sur Google, ce blog arrive en 6ème position, si c'est pas la classe !!!!

Bon bref, sur ces réflexions de webmaster autosatisfait, Apousiak va vous préparer quelques menus articles pour que vous ayez de la lecture pendant mes vacances... ( le détail de cells ci vous parviendra la semaine prochaine...)

Le glacier de Tré la Tête de 1950 à nos jours

Apoutsiak — Dômes de Miagehumeur
Glacier-de-Tr---la-T--te-1950-photo-Guillaume-Ledoux-Apoutsiak-domes-de-miage.jpg
J'ai retrouvé cette vieille photo du dlacier de Tré la tête (ave mes oncles et tantes...)  Elle doit dater de 1950 approximativement. J'ai fait la photo ci dessous le week end dernier. La langue du glacier a bien entendu reculé et le glaicer est à présent completement recouvert de pierres jusque bien  au dessus les personnages ! ( les pierres, foncées augmentent la fonte du glacier ... emballement du phénomèe de recul du glacier !)

P1000824.JPG

programme de la semaine d'alpinisme

Apoutsiak — humeur

Et oui, une nouvelle semaine de montagne se profile avec une météo et des conditions difficiles à décripter.

Les perturbations orageuses vont se succeder, mais vont faire peu de pluie et peu d'orage (à part peut être à partir de Jeudi, mais jeudi, c'est loin) De lundi à mercredi on devrait trouver des fenêtre météo !

En ce qui concerne les conditions, la question est : faut il emmener les skis ? les raquettes ? ou rien du tout. Vu d'ici (donc d'assez loin), il n'y a pas de neige à basse altitude, par contre vers 3500 - 4000, il doit y en avoir plus que d'habitude.

venons en au programme 
demain Lundi : je monte à la cabane almageller au dessus de Saas Grund (après un long voyage)
Mardi : le Weismies par l'arête Sud Est (PD II)
Mercredi : une sortie avec Laurent si tout va bien
Jeudi : je retrouve Jean-Marc et si la météo est correcte (rien n'est moins sûr voir ci dessus) on monte à Mischabel hütte pour 4 jours avec au programe Lentzpitze Nadelhorn, les 2 4000 derrière  le Nadelhorn  ou du ski de rando dans ce coin là Tout se discute...

Retour Dimanche dans la soirée

Pour info, on remet ça la semaine prochaine avec Jean-Marc et un autre Laurent sur les pentes du Mont Blanc par les 3 Monts si tout va bien (+ traversées des pointes Lachenal et peut être Midi Plan !)

Bonne semaine à tous ;-) 

trail des forts du grand besançon 13 avril 2007

Apoutsiak — humeur

Je me suis donc élancé parmis 830 coureur au départ de ce trail... mauvaise nuit, vous savez ce que c'est, le stress avant une course. Bref à 6 heures je déjeune, je relis le profile du parcours pour le savoir par coeur (et je pense que c'est une bonne idée) et je file à besançn ou j'arirve ... dans les premiers.

Echauffement tranquille. Doute : gourde ou pipette, T shirt  leger ou + chaud, barre ou concentré énergetique, lunettes de soleil ou lunettes de vue, caquette ou bandeau, chaussure de trail ou de course à pied.

toutes ces questions sont des problèmes que je me suis pausés toute la semaine. Bilan short leger , bandeau, pipette et sac un peu chargé en cas d'hypo...

Bref départ à 830 à fond (170 puls min pour moi, c'est à dire à fond), vers la premire bosse de 250 mètres, où ça bouchonne un peu. Première descente et nouvelle montée pour la deuxième bosse, ça bouchonne moins et nouvelle descente ) bien chargé en eau et en barres énergétiques , je saute le premier ravitaillement au km 10 ou l'on m'annonce en 167 ème place , je pense que j'ai buen fait. Nouvelle montée de 250 m, les paysages sont magnifiques, descente sur Beurre et les cascades du bout du monde  après un passage valloné. J'ai failli tomber à plusieurs reprises en butant sur des racines ou des cailloux)  encore une bosse, ou les concurrents sont maintenant bien espacés,  puis une des descente pour arriver à Morre, dans la descente, j'ai failli louper un virage, une petite crampe se fait sentir... avertissement. Au ravitallement de Morre, (km 24) j'avalle 2 verres de coca et un verre d'eau ( on m'annonce à la 142 ème place) . La course descend vers le Doubs ("où l'on m'a retrouvé le jour de manaissance dans une petite coqui de noix", un plat de 2-3 km nous attend, mes jambes devienne bien plus raides, je ralentie volontairement l'allure et laisse passer quelques concurrents. Il ne reste qu'une dernière montée de 350 m de denivelé en 2 parties. Je monte en marchant vite (comme la plupart des bosses)  le sentier raide. Des concurrents sont arrêtés par les crampes, d'autres qui font la course en relais nous dépassent comme des fusées ! Passage au chateau de Montfaucon avec  une animation médiévale magnifique et de crampes qui m'oblige à m'arrêter pour m'étirer un instant !  puis les 100 derniers mètres de montée pour atteindre le Fort de Montfaucon. Ne reste que la descente vers l'arrivée , interminable, perclue de crampes, comme d'autres, c'est un peu le calvaire, je cours à petite foulée  me laissant dépasser, de toute façon, toute acceleration serait sanctionnée d'une crampe magistrale.


Trail-des-forts-Besan--on-Guillaume-ledoux-apoutsiak.jpg



Voilà l'arrivée, les 2 poteaux, Louis cours vers moi pour m'accompagner , je vois Agathe, Marie et Sandrine le long de l'arrivée. Les crampes sont là, je franchis la ligne en tenant Louis par la main. On ma fait avancer dans un couloir. Dès que j'en ai la place, je m'assois pour éviter de nouvelles crampes et me repose. Dur dur les 3 derniers kilomètres, l'entrainement manquait sans doute de volume !

Finalement j'ai terminé 129 ème en 3 h 51.  ( on ne voit pas les places perdues par rapport aux classements intermediaires, les places annoncées comprenaient les relais !)


En quelques chiffres : 33 kilomètres, 1515 m d'ascension à une vitesse moyenne de 12 mètres par minutes( 720 mètres heure) , 1280  m de descente (17 m/mn : 1020 m/h) , 3180 kcalories dépensées, de magnifiques crampes durant les 3 derniers kilomètres , des courbatures pendant 3 jours,  classement 129 ème scratch, 830 concurrents au départ.

Trail des Forts de Besançon 13 Mai 2007

Apoutsiak — Trail des Monts de Gyhumeur

Le 13 Mai 2007, je vais participer au trail des Forts à Besançon.

Au programme 33 km et 1450 m de deniveler (répartis en 5 montées sèches...) Ca va faire mal !

L'entrainement a été legeé : après une semaine d'alpinisme (voir articles précédents), une semaine où j'ai fait pas mal de VTT dans les Monts de Gy et à Morteau, un Duathlon (celui de Besançon 5 km à pied, 30 à vélo et re 5 à pied... 41ème en une heure 38) le Duathlon a eu lieu il y a 10 jours (le 1er Mai), j'ai enquillé sur de la course à pied en augmentant les distances et en vallonant au maximum....

Sandrine est allé acheter le matériel qu'il me manquait aujourd'hui : sac à dos 5 litres, coupe vent ultraleger, short de compet, turban de compet, Isostar en barre en tube et en poudre ;-S et chaussettes anti ampoules, short de compet. Faudra faire une photo, on dirait un coureur de trail....

Donc je suis prêt ou presque !

avalanche

Apoutsiak — Vidéo - Mountains around the worldhumeur
 
La vidéo n'est pas de moi, mais elle est spectaculaire !
Programme de la semaine prochaine pour info :
Mardi Mercredi : couloir Piaget aux Agneaux
puis Jeudi Tour Ronde nuit à Torino
Vendredi arête de Rochefort nuit au Couvercle
Samedi Aiguille Verte nuit au couvercle
Dimanche : Droites et retour à Chamonix

J'ai dans l'idée de monter au Grand Combin Dimanche Lundi... pourvu que la météo se maintienne ...


Bidouillages informatiques

Apoutsiak — humeur

Et oui, ça faisait un moment que je préparais cette modification, qui, sans doute va révolutioner internet... Ce blog change de couleur... N'hésitez pas à critiquer ce changement dans les commentaires... J'ai du revoir tout le design... Quelques heures de travail qui se termine bien. Il ne me reste qu'à changer les boutons du blog !!!

 

pour fêter ça, je vous remets une petite vidéo de mon cru !

 

 

 

 

 

 


 

retour d'experience

Apoutsiak — humeur

Voilà un titre bien pompeux pour vous décrire ce séjour aux Houches...

finalement...    suspens....

Je n'ai rien fait !

Beaucoup de neige accumulée en début de semaine (prêt de 2 mètres à 3500 m !!!) Gros risques d'avalanche en altitude, donc pour le Gervasutti Mardi ce fut annulé !

Puis, fin de semaine un gentil anticyclone est venu se placer au dessus de nous, mais avec un vent et des rafales qui je pensent devait tourner entre 150 et 200 km/h sur le Mont Blanc, bonjour les plaques à vent.

Panaches de neige sur le Mont Maudit, le Dôme et l'aiguille du Gouterpanaches de neige sur le Mont Maudit , le Dôme du Gouter  et l'aiguille du Gouter , photo Guillaume Ledoux Apoutsiak Mars 2007

Il y avait beaucoup de skieurs de randonnée (frustrés) en station, et des traces Samedi qui montaient à Albert 1er, je pense que je ne l'aurais pas fait...

A l'OHM, ils n'avaient pas beaucoup d'idée, je suis passé au bureau des guides, tous voulaient aller faire de la cascade de glace dans le val de Cogne en Italie.

Bilan, on a skié et grimpé.

Pour le ski : les Houches, la Balme (le Tour) et les Contamines Montjoie. Les 3 panoramas sont magnifiques !!!

Pour l'escalade, on a pu apprécié la salle des Houches ( la référence de la vallée), et attention, j'ai passé un 6 A + en tête, et je me suis arrêté sur un + B avec un gros dévers et un beau petit vol !!! Les enfants ont adoré.

J'ai pu tester mes "Wedzes" en hors piste, je vous en ferais un court article dans peu de temps. Il faut dire que j'ai pleins de projets d'articles : donc les Wedzes, les cales de montée des Silvretta Pure, le topo des miages et de l'aiguille de Bionnassay... donc à suivre

Le BRA (Bulletin des risques d'avalanche) du jour de météo France

Apoutsiak — humeur

Hier, pour aujourd'hui, c'etait 5 en altitude

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>