Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aiguille Nord de Tré la Tête - Tête Blanche

Publié le par Apoutsiak

Topo

Du refuge des Conscrits se diriger vers le glacier de Tré la Tête, c'est comme pour la voie normale des Miages, il suffit de suivre les frontales)
En l'absence de frontales ( sur les autres cordées) Remonter de 70 m de déniv au dessus du refuge (cairns) direction la Bérangère, avant de prendre à flanc en dirction du glacier (sentier)
Du glacier suivre la voie Normale des Miages jusqu'à la base de la face de l'aiguille Nord de Tré la Tête ( 3200 m je crois !)
De là 3 solutions :
  • Tout à gauche passer la rimaye et longer la barre rocheuse.
  • Soit au centre, sous les séracs (un peu risqué à mon goût)
  • A droite, le long des séracs, plus raide

Nous avons choisi de monter par la 3ème solution et de descendre par la première.

Remonter les pentes du milieu de la face

Passer la rmaye sous la Tête Carré ou sous le col
et remonter l'arête qui mène du col au sommet en se tenant versant Tré la Tête.



Récit

Au départ, le programme etait traversée en aller retour de l'ensemble des aiguilles de Tré la Tête
ou traversée vers la Lex Blanche et le Dôme des Glaciers, pluie la nuit et neige en altitude, nous revoyons nos ambitions à la baisse, on se contentera du sommet Nord.

Lever à 3 h 30, nous rejoignons le glacier dans le brouillard, c'est la 3ème fois de la semaine que je prends le chemin du glacier, mais dans le brouillard et la nuit, tout est différent. Un coup de GPS sur le glacier nous ramène sur la trace.
La montée se poursuit à proximité d'un couple de collants pipettes ! Le brouillard est épais. 3200 m , la face ne doit pas être loin. Au milieu des crevasses, nous sortons, la carte , le GPS et la boussole, et prenons une directionEst, légèrement Nord ( j'aime bien le légèrement nord, ça fait vachement scientifique...) Bref, départ en ligne doite, et bingo, le soleil se lève, nous sommes au pied de l'éperon ! Courte pause, Régis prend la tête pour faire la trace... A oui, j'ai oublié de vous dire qu'il n'y a aucun regel nocturne, nous sommes dans la soupe.
Pente raide entre l'éperon rocheux et les séracs, barrées de quelques crevasses, qui ralentissent notre progression. Régis hésite à filer dans les rochers. La neige est très lourde, j'hésite à poursuivre, quand Régis m'annonce que c'est meilleur, tant mieux.
Courte pause dans le froid, le brouillard est tenace, on apperçoit de temps en temps le glacier. Ca remonte, vers la Rimaye, je prends un relai court, Régis est vraiment trop fort ( un collant pipette qui s'ignore... j'hésite à couper la corde !) La rimaye passe, la neige est croutée au dessus, et c'est encore Régis qui s'y colle, beaucoup de vent au col et sur l'arête. Neige peu agréable à cramponner ! Nous parvenons au sommet tranquille...

Hésitation à continuer, le sommet central a l'air plâtré et givré

Il y a beaucoup de vent, nous opérons une petite traversée d'observation, ça sera pour une autre fois.

Nous attaquons la descente, et décidons de passer à droite, moins raide !
Petit court de dévissag avant la suite. Le passage de Rimaye est peu glorieux
Régis passe le pied dedans, saute et se ramasse en dessous, nous voilà tout deux accrochés à nos piolets ( mais arrêtés, donc fiers !)
C'est mon tour, le collant pipette qui s'ignore a tout cassé, je décide de battre le record du monde de saut en longueur, ce qui fut dit fut fait, pour la réception , c'est autre chose, je trébuche et me retourne pour me freiner ,j'y parviens, mais dans l'opération, mon crampon droit est venu percuter mon tibia gauche, bonne douleur mais rien de grave... La suite de la descente n'est qu'une grosse soupe de bonne humeur, j'accepte de passer par le refuge alors que la descente par le glacier me parraissait plus rapide ( les crevasses et le brouillard m'ont bien convaincus aussi...) Après un coca et une bière, je laisse Régis attendre un autre Guillaume pour l'ascension de la Lex Blanche, et je descend en 2 h 15 vers Cugnon.

Conditions

Pas très bonne : aucun regel nocturne SOUPE !
croutée au dessus de 3600 m

Météo

Brouillard épais (visibilité 15 m le matin) en dessous de 3250 m
Les sommets se sont découverts

Fichier GPS

Format GPX

Photos

Dans le brouillard sur le glacier de Tré la Tête
Beaucoup de vent sur l'arête sommitale ( et encore un peu de nuages)

passage entre les rochers et les nuages

Vidéos


Commenter cet article