Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Petit Alpiniste Illustré

Le Petit Alpiniste Illustré

by Apoutsiak

Week end autour de l'aiguille du Midi

Apoutsiak — alpinismeMassif du Mont Blanc




Samedi :

traversée Midi Plan


Dimanche :


 traversée des pointes Lachenal

Arête des Cosmiques à l'aiguille du Midi


Les articles sont en cours de rédaction... un peu de patience.....    Demain... peut être ....


Pour le Mont Blanc .. ben ... ça été le but !!!

Bon, ben... c'est parti

Apoutsiak — humeurMassif du Mont Blancbut

Tente Thib
 

Le refuge du Gouter étant complet, nous avons choisi de dormir aux Cosmiques.... (notre choix initial) A priori, il va neiger un peu cette nuit puis ça devrait être tout bon question météo.
On est un peu des "feignôssss", on avait au départ prévu de bivouaquer au col du Midi, mais la gardienne m'a dit qu'il restait des places ! elles sont à nous !

Reste Stéphane et Mathieu, deux vrais alpinistes qui EUX vont sans doute bivouaquer au col du Midi en apportant les cahuètes : et oui, c'est une tradition , Stephane et Mathieu emmènent toujours l'apéro ! et c'est pour ça qu'on les trouve sympats !!!

A demain les uns et à Samedi les autres !

 
Bivouac au col du Midi
 

 

Mont Blanc - J - 7 ... si tout va bien...

Apoutsiak — Mont Blanc


Au pied du mûr ... en quelques sorte.


Laurent m'a demandé il y a fort lontemps ( 4 ans je crois)  de l'emmener sur ce sommet. Annulé par deux fois pour cause de météo... Nous avons changé  le projet pour une magnifique traversée des Dômes de Miage l'an dernier, je ne pouvais lui refuser cette petite tentative.

La date étant bloquée depuis fort longtemps (elle aussi), je m'activais à créer une équipe d'alpinisme de haut niveau... Non ! en fait, je proposais à quelques amis alpinistes de nous accompagner afin de créer une ambiance sympathique. Anne se montrait hyper motivée après le Dolent cet été, elle emmenera dans ses bagages Julie, une copine de Ouin-Ouin (qui elle ne viendra pas... elle préfère les falaises de Madagascar...)

Jean-Marc m'envoie enfin un mail hier pour me dire que le projet l'intéresse... à priori nous serons 5.


   
Laurent Anne Ouin-Ouin,
la copine de Julie
Jean-Marc



Le projet justement :
Las de parcourir l'arête des Bosses, nous avons décidé dès le départ de nous orienter vers les 3 Mont Blancs avec la traversée Midi Plan  en aller retour le Samedi , pour s'échauffer ( ça fait déjà un bon échauffement !)

Bon cette semaine, il faut : réserver un hôtel Vendredi soir ( c'est fait ), pour les refuges, on verra en fin de semaine ( en fonction de ce qu'on fait...) de toute façon, à priori, on bivouaque !
Vérifier les horaires du téléphérique de l'aiguille du Midi ( 8 h 10 - 17 h 30) et du TMB (7 h 45 ou 9 h 10 - dernier  retour  16 h 35), vérifier que chaucun est équipé (chô et ARVA )  et prévoir la bouffe.
Sans oublier la nivologie et la météo ...

et préparer mon sac

Il y  a de quoi s'occuper !

Mars 1936 - Anne-Marie et Louis Bolon partent au ski...

Apoutsiak — Alpinisme 1900 - 1960 photos Henri et Louis Bolon
Le volume de la voiture était reduit

L'expedition relativement impressionante

Henri-Anne-Marie-Mars-1936-guillaume-ledoux-apoutsiak-henri-bolon.jpg
Grand-Père et Grand-Mère - Mars 1936 - lieu inconnu !

Merci à tous les deux , de m'avoir transmis votre passion et ces  magnifiques plaques photos.


VTTistes, randonneurs, rammasseurs de champignons, gibiers : Attention

Apoutsiak — humeur
Ouverture de la chasse : le Week end du 13 - 14 Septembre 2008 !



Donc que vous soyez randonneur, gibier, VTTiste, coureur à pied, voici quelques règles à suivre :

Rappelez vous que :

1°) étant donné que le chasseur est armé, il a toujours raison.

2°) Les personnes qui auraient une tête de sanglier (ou apparenté) auront la délicatesse d'éviter de se promener en forêt.

3°) Faites du bruit mais évitez les grognements, glapissements, hululements en tous genres.

4°) Portez des couleurs vives (le gilet de votre magnifique berline pourra parfaitement faire l'affaire) et évitez de porter des vêtements de couleur... sanglier.

5°) Une clochette accrochée à votre VTT permettra au chasseur de ne vous mettre en joue inutilement.

6°)  Certains circuits VTT sont officiellements fermés pedant la periode de chasse, renseignez vous ! ( par contre, je ne pense pas qu'il puisse être interdit de randonnner ou de ramasser des champignons.

7°) Pour information, les bons chasseurs mettent du ruebalise autour de la zone de chasse avec des panneaux d'information ( si si , je l'ai vu à la TV) d'autres mettent juste quelques panneaux (sur les routes), d'autres mettent des panneaux à l'année, le panneau reste, même s'ils ne chassent pas. Dommage !

8°) Vous entendez un coup de feu ! c'est bon, c'esst que vous n'êtes pas touché !

9°) après la règle n°8, essayez tout de même de trouver l'origine du tir afin de vous en eloigner !

10°) La forêt est à tout le monde... mais un peu plus au chasseur, reppelez vous que c'est lui qui est armé, et on a rarement vu un chasseur blessé ou tué par un VTTtiste ou un ramasseur de champignon aggressif.

11°) Les chiens de chasse sont généralement peu aggressif pour les VTT, mais le généralement n'est pas de trop.



Bonnes sorties à tous

et prudence ...



Vidéo : la traversée des Courtes

Apoutsiak — Vidéo - Mountains around the world
Cette vidéo n'est pas une vidéo "perso"
Mais cette course est vraiment magnifique
Profitez en bien !




C'est bô, non
Moi, entre l'aiguille qui remue et le col des Cristaux, j'ai mis un joli coup de crampon ( neuf) dans la cuisse d'Isabelle, et je lui ai mis des steri- strip pour me faire pardonner... Je vous raconterais ça !





vue du sommet

vue de la pointe Isabelle (Ravanelle et Mummery)


Panorama Grandes Jorasses Mont Blanc





Tout savoir sur cette course extraordinaire (Topo photo images...)
ICI


Qui suis-je ? ...................................Apoutsiak

Apoutsiak — humeur

 

 

Bon, sur cet autoportrait, on me reconnait bien... mais mal !

Enfin bref, je suis né il y a fort longtemps à Gennevilliers, commune communiste à proximité de Paris. D'une famille de bourgeois montagnards : Mon arrière Grand Père  maternel :
Louis Bolon etait alpiniste, mon Grand-Père, Henri Bolon, etait alpiniste ( je l'adorais !) ainsi que ma Grand Mère (toujours aussi dynamique à 96 ans, elle reconnait toujours aussi bien les sommets !) , mon père , grand randonneur devant l'eternel et ma mère alpiniste jusqu'à 64 ans ( je l'ai emmenée sur les Dômes de Miage où je l'ai crâmée : mes excuses maman, mais il fallait t'entraîner !!!) 

2 ans à Paris ( et oui, je suis parigo... mais pas fier), 8 ans à Bry sur Marne (Val de Marne) et la découverte de la Montagne avec mes parents à Bessans, Serre Chevallier , Aiguille et en classe Verte avec l'excellent Monsieur Sol dans les Hautes Alpes !
10 ans... départ pour ... le Nord et ses plats pays, ses Ch'tis qui devraient être sympathiques. Pour les années d'adolescence qui seront comme pour d'autres mouvementées. ( j'en profite pour exprimer à mes parents mes profonds regrets !!! et mes plus plates excuses...)
Bon, le Nord pour la montagne, c'est pas génial, mais quelques séjours à Bessans en Vanoise ainsi que des randos dans Belledone avec Jehanne seront pour moi hyper motivants.


Je suis déjà dans une course aux 3000 à 16 ans avec mon premier 4000 à 18 : Le Grand Paradis avec les cousins ( je crois que nous étions 16 avec Jehanne)
Dans le Nord, tout ne fut pas si noir, j'y rencontrais Sandrine, qui ne vit pas en moi l'alpiniste invétéré mais l'amant idéal... Tant mieux.

Le Bac en poche (oui, parceque j'ai eu mon bac...) 2 années de prépa avant de quitter cette région trop  plane pour moi et direction Lyon, je me rapproche de la montagne.

Le rythme des sorties montagne s'accelere : En Vanoise et dans les Ecrins, avec un premier Mont Blanc avec Mathieu en 1992.


Sortie d'études pour un an d'armée, dans le Nord, avant de quitter définitivement cette maudite région pour la découverte de la Franche Comté.... Entre familles et Alpes.

Houp's j'allais oublier mon mariage... Inoubliable pourtant ;-) et ses conséquences :
Agathe, Marie et Louis !

J'ai des amis (voir l'apout'strombinoscope)

J'ai une liste de course courte mais efficace !


Je fais du ski de rando (je sais, je skie assez mal... mais... ça passe !)

un peu de course à pied ainsi que  du VTT à mes heures, et passe pas mal de temps avec les enfants... ça prend du temps


J'aimerais bien faire de l'escalade pour être le meilleur en alpi , mais je n'ai pas le temps !!!

Je passe pour quelqu'un d'assez bourrin ... mais il y a pire !!!







Bon pour les feignasses qui auraient le flemme de lire tout le texte (et les éventuelles mais rarissimes fautes d'orthographe voilà un petit résumer en image ...
)
 

 

 

 

 

Rando en Guadeloupe : le sentier du littoral : Grande Pointe

Apoutsiak — Randonnée en GuadeloupeRandofamilleAgatheMarieLouis
ou pointe  à la Taste

Jolie rando sur le littoral à faire le matin quand il fait frais !!! A proximité de 3Trois Rivières

Sur la N1, en venant de pointe à Pitre, quitte la N1 au Trou au Chien après le village de Bananier et se garer au bout de cette route cul de sac

Rando facile.

du départ, on voit déjà la Grande Pointe

Topo :

Du parking, descendre vers la mer (sentier raide - escaliers) suivre le sentier qui longe alors la côte. Rejoindre  Grande Pointe ou pointe à la Taste où l'on découvre une ancienne batterie qui servait  à surveiller le passage entre la Guadeloupe et les Saintes (une autre batterie se situe au sommet du Chameau aux Saintes)

Le sentier penetre dans la forêt, il longe l'anse ravabotte, passe devant un ancien moulin envahie par la végétation. On profite du sable oir de la plage des Gallets le parking (à proximité de Trois Rivière - navette à prévoir) )  Possibilité de rejoindre  l'anse Duquery : petit sentier qui descend vers la plage.

Option longue : poursuivre le long d'Anse à la Boule puisAnse à la Source pour rejoindre le parc Archéologique des Roches gravées.

Courte variante : remonter la rivière qui part à l'extremité sud de la plage des Gallets : petite cascade et plants d'eau.

Grande Pointe

Récit :

Rando poulaquelle la difficulté provient principalement de la recherche du parking du côté de Trois Rivière, on n'a pas du être très doué.

Paysages magnifiques, entre l'ancienne batterie , le moulin et le littoral.

Chaud

Fichier GPS

Format GPX (à venir)

Photo :

l'ancienne batterie



L'ancien moulin





Sommet de Bellecote - alpinisme 1930 - 1940

Bon, et bien voilà quelques photos de Grand Père sur le sommet de Bellecote en Vanoise au dessus de Champagny ( sommet malheureusement menacé par les stations environnantes )
J'ai pris un magnifique but sur ce sommet en 1995 ( un de plus me direz vous) en ski de rando avec bivouac improvisé dans unb trou et retour en ski de rando sur les pistes de fond à 2 h du mat (avec Cécile, Greg et


Champagny le Haut et la Grande Motte : départ
Champagny en Vanoise 1930 la Grande Motte



Champagny et la Grande Motte - en montant au refuge de Plaisance (Grand-Mère première (à gauche) )
Champagny en Vanoise la grande Motte Anne-Marie Bolon photo Guillaume Ledoux apoutsiak


Champagny , Grande Motte et Grande CasseChampagny en Vanoise la Grande Motte photo Henri Bolon Guillaume ledoux apoutsiak


Le refuge de Plaisance
refuge de Plaisance 1930 alpinisme photo Henri Bolon Guillaume ledoux apoutsiak


Sommet de Bellecote - Vanoise Grand-Père (Henri Bolon) est à gauche et  Grand-Mère (Anne-Marie Bolon) à droite
Sommet de bellecote 1930 Vanoise photo Henri Bolon / Guillaume Ledoux Apoutsiak


Vue depuis le sommet de Bellecote sur les glaciers de la Vanoise.
Au fond à droite : Peclet Polsey
Vue du sommet de bellecote Glaciers de la Vanoise photo henri Bolon / Guillaume Ledoux apoutsiak


Grande Motte et Grande Casse depuis le sommet de Bellecote
Grande Motte Grande Casse 1930 photo Henri Bolon / Guillaume ledoux apoutsiak Apoutsiak


Les Bolons au sommet de Bellecote
Sommet de bellecote 1930 Henri Bolon Anne-Marie Bolon photo Henri Bolon / Guillaume Ledoux Apoutsiak

Randonnée en Guadeloupe : Le nez cassé

Apoutsiak — Randonnée en GuadeloupeRandofamilleAgatheMarieLouis


Rando sauvage au milieu de la dense forêt Guadeloupéenne

Vue possible sur la soufrière
dénivelé 500 mètres 5 heures : ne pas sous estimer cette petite rando

Topo :

Se garer à proximié de la clinique, au bout de la D 29.
De Papaye poursuivre le sentier qui poursuit la D 29 vers le Nord ( non marqué sur la carte)  faire un lacet pour rejoindre le haut du champ (plein est) Attention aux  boeufs . On retrouve une sente qui monte droit dans la pente (dré dans l'pentu pour les savoyards) et c'est parti pour la découverte de la forêt tropicale !!! Le sentier monte donc droit et assez (très) raide !!! (ficelle comme main courante !)

La pente s'aplani, puis passe dans les racines (passage sport ) puis sort de la forêt pour rejoinde une crête aérienne  et rejoint le nez cassé !

Possibilité de descendre au dessus de Saint Claude et de rejoindre Papaye par la trace Delgres (itinéraire non emprunté)





Récit

Nous arrivames donc fort tard à Papaye après une long voyage : Gy Orly en voiture, Orly Pointe à Pitre en avion puis Pointe à Pitre papaye en voiture de location. La fin de la route de papaye est à 25 - 30 %  première obligatoire !

Bref, le lendemain, je decidais de faire une rando cool depuis le gîte !

Et nous parîmes tous les 5 avec un peu d'eau et quelques gâteaux pour une rando que je pensais torcher... Erreur !!!
Nous parcvenons à déjouer l'absence de sentier à la sortie de papaye et Louis retrouve la trace qui s'enfonce dans la forêt. C'est raide, mais l'ambiance est bonne. Le sentier s'aplani pour une longuie portion en faux plat ! C'estlong, il faut suivre les balises et profiter de la végétation.  100 mètres de passage délicat entre les racines où les enfants sont plus à l'aise que nous !

Le sentier se termine enfin par une section sur la crête envahie de végétation
Logement : gîte de Madame Jean-Marie à Papaye Nous rejoignons enfin le nez cassé.

La descente est longue elle aussi. Nous aurons mis 5 heures !!!



Météo :

Beau, brouillard au sommet !(classique dans ces contrées )

Plage suivante :

Plage du Rocroy où nous avons profité de l'excellent resto et du sable

Iguanes en quantité !

A tester :

les sources chaudes !!!

Photos :



Fichier GPS

au format GPX

retour accueil Gwada


Semaine dans le massif du Mont Blanc

Apoutsiak — alpinismeMassif du Mont BlancDômes de Miage

 

 

Mardi : Montée au refuge des Conscrits








Mercredi : Aiguille de la Lex Blanche : face Nord










Jeudi : couloir Sud Est du Dôme Occidental de Miage












Vendredi : Tête Blanche aiguille Nord de Tré la Tête












Samedi : Montée à la soucoupe : bivouac de la Maye











Dimanche : Arête Gallet Mont Dolent  - ENFIN !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une semaine de rêve en compagnie de Claire, Anne et Régis. Malheureusement, Laurent et Stinj se sont désistés... Ils pensaient que les conditions ne seraient pas bonnes (grâve erreur, on a même fait la face Nord de la Lex Blanche non encordés ! ) et Jean-Marc a décidé de se regonfler les poumons à fond, rendez vous à l'automne !

Les liens , fichiers GPS et vidéos seront mis en ligne dans la semaine !

vidéo 1 : Lex Blanche - Dômes de Miage - Aiguille de Tré la Tête

 

vidéo 2 : arête Galle Mont Dolent - traversée
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le sommet A Tom... de Lise Grossmann

Apoutsiak — Vidéo - Mountains around the world
J'ai découvert cette jolie vidéo grâce à C2C. Quel talent !
Ca change de mes vidéos de bourrineur...

Mes pensées vont vers Tom, que je ne connaissais pas, mais avec qui je  partageais la même passion !



Bravo pour la vidéo !

Polémique au K2

Apoutsiak — Vidéo - Mountains around the world
Ca ne donne pas envie d'aller à 8000 m !!!

Bonjour la solidarité


L'ascension du Mont Blanc est affaire d'alpiniste

Apoutsiak — Mont BlancConseils TechniquesMassif du Mont Blanc
Voici un petit lien utilie pour les amateurs de cîme et surtout du Mont Blanc
Cette brochure éditée par l'OHM, redonne quelques conseils de base pour l'ascension de ce "presque 5000"
Et si les conditinos n'y sont pas, il y a d'autres sommets dans le massif du Mont Blanc (voir une belle salle d'escalade aux Houches, si c'est vraiment mauvais !!!)

Bref : l'ascension du Mont Blanc est affaire d'alpiniste ( à lire ) au format PDF

et la fameuse vidéo : le Mont Blanc pour les nuls (ou presque ) chargée de dissuader les imprudents.
Vousq trouverez également une vidéo sur le Mont Blanc chez Migoo TV ( la concurrence !)  dans votre dernier Montagne magazine (août 2008) : le Mont Blanc mode d'emploi ( d'ailleurs ne se seraient ils pas inspirés du mont blaznc pour les nuls...)





Le Mont Blanc pour le nuls

Je me suis dopé ! ... mea culpa !

Apoutsiak — humeur
Dopage : C'est l'intention qui compte

Petit 1 : historique

15 jours de vacances en Guadeloupe féérique avec un seul souci : le décalage horaire...
c'est un petit souci, mais ce qui me tracassait beaucoup c'etait le départ pour la cabane de Tracuit et le Weisshorn, 36 heures après l'atterrissage ...

Pour l'aspect endormissement, je me mis en quête d'une molécule qui me permette de dormir sur commande dans l'avion ou au sol, mais en vain.
Pour la pêche en montagne, j'optais pour la solution Solupred de l'excellent laboratoire Sanofi Aventis !

Hésitation, réflexion, si je me  retrouve sur  l'arête crevé par le décalage horaire avec Laurent au bout de la corde en train de me trainer, j'aurais l'air de quoi... Le décalage horaire compte tenu des horaires de lever en montange, ça allait faire entre 10 et 11 h de décalage Dur !!!)
Et tel un Pantani, un Virenque ou un Ricco, je répondais aux Sirène et demandais à Sandrine ( Sandrine est la prsonne qui me subit au quotidien, et dans le cas présent c'est un peu mon soigneur !)  de me mettre dans la pharmacie une plaquette de Solumedrol et quelques narcoleptiques !
Le piège se refermait, je devenais un alpiniste dopé : c'est l'intention qui compte et j'en avais pleinement conscience, ça n'etait pas à l'insus de mon plein gré !!!

Petit 2 : passage à l'acte

Et bien je vais vous décevoir (ou bien peut être pas) mais il n'y en a pas eu, j'ai parcouru pendant 6 jours les montagnes chargé de ces deux énormes plaquettes sans jamais les utiliser. Pourtant les premières nuits furent difficiles et le manque de sommeil chronique, mais les coups de MP3   remplacèrent avantageusement les somnifères !
Quand à la cortisone, sans être dans yune forme éblouissante, je parvenais à suivre (parfois difficilement mes compagnons de cordées !)

Petit 3 : discussion

 dopage : oui ou non ???
J'aurais tendance à dire oui ! J'ai mis le produit dans la pharmacie en projetant de l'ingurgiter  si le besoin s'en faisait sentir, en ayant pleinement conscience qu'il s'agissait de dopage !
On peut toujours argumenter que je ne cherche aucune victoire, que je ne vais pas dépasser un autre concurrent, je vais potentiellement réaliser un sommet de plus. A la fois, ca ne regarde que moi et éventuellemnt la montagne. Je choisi les règles en montangne, il n'y a pas d'instense dirigeante qui édicte ses règles, mais pour le coup, j'aurais plus tôt tendance à être pour la lutte antidopage.

2 ans, je sens que je vais me condamner à 2 ans de suspension de toute pratique liée à l'alpinisme ! Il va falloir que je trouve de bons avocats, il sauront eux expliquer le pourquoi, faire l'historique, expliquer qh'avec l'avion, ça risquaut de me faire un décalage horaire de 11 heures et que j'aurais riqué d'être "à l'ouest " sans !
En plus, avec le plaidé coupable, ma peine serait sans doute réfuite à un an ... Un an ! C'est long. Je vais faire quoi, pendant ce temps, chasser les papillons, aller me faire bronser sur la plage.
Dur

Ah non, ça n'est qu'une hypothèse, en fait l'UIAA n'exerce aucun contrôle, hors competition, je vais pouvoir continuer et suive mes pairs, les Anquetil, Ben Johnson, Ricco, Virenque et consors.
J'ai franchi le rubicon et je n'en reviendrais pas !

Mea Culpa

Vous lisez à présent le blog d'Apourtsiak le dopé, Paul Emile Victor doit se retourner dans sa tombe, il faudra peut être songer à changer de surnom ( Solupredman ou Virenkdeux )

Article inutile, j'imagine que peu de lecteurs arriveront jusqu'au bout... ils préfèrent les vidéos, mes lecteurs !

Mont Dolent - arête Gallet - AD + III

Apoutsiak — alpinismeMont DolentMassif du Mont BlancAnneLes 100 plus bellesAD
Magnifique arête, qui m'a bien résistée... ( je n'avais qu'à ne pas y aller les jours de mauvais !)

Le bivouac est magnifique !

Arête Gallet - Mont Dolent - bivouac de la Maye - photo Guillaume Ledoux Apoutsiak
le bivouac de la Maye ou bivouac du Dolent
 
Topo

Monter au bivouac du Dolent au bivouac de la Maye

Du bivouac gagner le glacier et le remonter en longeant l'arête (qq crevasses) un passage raide, souvent en glace.
remonter le glacierau plus haut ( rimaye délicate) , passer la rimaye et remonter le couloir à 45 ° qui mène à l'arête.
Si le glacier est trop crevassé, sortir et rejoindre l'arête au point 3188 m et remonter l'arête pour rejoindre le sommet du couloir à proximité du glacier suspendu.

Suivre l'arête pour rejoindre le glacier suspendu ( à priori, un rappel est possible ) nous avons réussi à longer l'arête  pour rejoindre ce glacier
De là remonter au mieux le glacier suspendu jusqu'au sommet (rimaye, pente à 45 - 48 ° à priori)

Descente par le glacier de Pré de Bar et le bivouac Fiorio
Du sommet, prendre l'arête et rejoindre la vierge, continuer sur l'arête pour rejoindre le sommet du  couloir, descendre le couloir ( 45° rimaye en bas) descendre le glacier, sortir du glacier et rejoindre le bivouac Fiorio.
De celui-ci, passage par le Petit col Ferré et descendre jusqu'au village de la Fouly.

Carto fichier GPS
Récit
 
La veille, ça sentait bon le but, au refuge des Conscrits, je lisais " Grand beau le Samedi, nuageux avec averse le Dimanche matin s'eclaircissant l'après midi. Je téléphonais à Claire, m'attendant à ce qu'elle ne vienne pas et pensais éviter à Anne de faire un long déplacement de Paris pour un but ! en matière de but au Dolent, je m'y connais ! Mais la motivation de mes deux accolytes me laisse sans voix, nous partirons.
Passage à Chamonix avec Claire, avec ses beaux vendeurs Snell, puis chez Bruno et Marine avant de récupérer Anne à Martigny et de remonter chez laurent  et son gîte de luxe !
Quelques grains de riz plus tard, je quille, jusqu'à 6 h du mat au grand désespor de certains qui esperaient faire la grace mat ...

Départ Claire Anne et Guillaume Arête Gallet - Mont Dolent - bivouac de la Maye - photo Guillaume Ledoux Apoutsiak
Anne Guillaume et Claire - pique nique à la Fouly
 
Combe des Grands Fonds Claire Santoni Arête Gallet - Mont Dolent - bivouac de la Maye - photo Guillaume Ledoux ApoutsiakClaire devant les belles Dalles de la Combe des Grands Fonds
 
Lys martagon Arête Gallet - Mont Dolent - bivouac de la Maye - photo Guillaume Ledoux ApoutsiakLys Martagon


sieste alpine Arête Gallet - Mont Dolent - bivouac de la Maye - photo Guillaume Ledoux Apoutsiak
Sieste

papillon sur la jambe de Claire Santoni ? Arête Gallet - Mont Dolent - bivouac de la Maye - photo Guillaume Ledoux Apoutsiak
Papillon, sur la jambe de ... Claire ?!

Arête Gallet - Mont Dolent - bivouac de la Maye - photo Guillaume Ledoux Apoutsiak
C'est par là !

Nous décollons, boulangerie et direction la Fouly. Pique nique dans le village ( salades et fruits, un régal dans cette semaine féculents) et décollage vers midi pour le bivouac. Ca papotte sec, mais pas longtemps, les premières pentes sont raides. Les échelles, Ouin-ouin ouinnne ! elle attend l'hypothétique replat que j'ai promis. Pause prêt d'une cascade. Je filme, ça fera encore rire pas mal de monde ce 4ème but ! Le beau temps laisse place à quelques  nuages, le but approche, je rie intérieurement de la situation. Les filles repapottent, la pente diminue. Morraine du bivouac, et la soucoupe apparait ! Succès garanti.

Une heure plus tard,  7 personnes s'annoncent, puis 3 ... puis 4 soit 17 dans le bivouac 12 places, ça va être chaud... ils ont pourtant lu la météo ? !
Les Suisses décident de dormir dehors , sympa.  Ballade sur le glacier pour récupérer de l'eau.

Repas, coucher de soleil, photos avec 3 Français spécialistes en pause et en photos... MP3 et au lit !
 
Arête Gallet - Mont Dolent - bivouac de la Maye - photo Guillaume Ledoux Apoutsiak17 personnes pour 12 places !!!
 
Arête Gallet - Mont Dolent - bivouac de la Maye - photo Guillaume Ledoux Apoutsiakretour de la corvée de flotte

3 h , réveil, j'ai bien dormi, le ciel est nuageux, mais pas de trace de pluie.
Les Suisses partent, nous suivons 10  minutes plus tard, les frontales éclairent le glacier, tout va bien, je connais !
Nous battons le rcord de jean-Marc (but au refuge) puis celui de Régis ( but dans la pente de glace un peu raide) enfin celui de Laurent, (sur l'arête au point 3188 m)
Hésitation, nous voyons les Suisses buter sur la Rimaye loin devant nous. Nous opérons une pause stratégique, en attendant de prendre la bonne décision !
10 minutesplus tard, nous décidons de monter sur l'arête ( plus escalade) Claire ne trouve pas de passage, je passe devant et rejoins le rocher, je fais venir Anne puis Claire, cette dernière me convaint de passer par le glacier, demi tour, direction la rimaye, deux cordées nous ont dépassé. Je fais signe à Claire d'accelerer, elle dépasse, j'halète dans le raidillon, enfin, nous sommes passés, un peu bourrin, mais bon (toutes mes excuses pour ce dépassement peu convainquant) . Nous buttons sur la cordée précédente sur la rimaye. Le passage a l'air technique. Ils passent.  Claire, qui est toujours devant, martelle la Rimaye avec son piolet. Les minutes passent, la cordée suivante grogne, je passe, une broche, installée par Claire, je récupère son piolet, et grâce à ma GRANDE taille, le passage est avalé. J'assure mes deux compagnones.
 
Claire SAntoni Rimaye crevasse Arête Gallet - Mont Dolent - bivouac de la Maye - photo Guillaume Ledoux ApoutsiakClaire bourrinne dans la rimaye

Nous filons par un couloir vers l'arête Courte pause dans les rochers, le temps est nuageux, la progression des Suisses est lente. passage côté glacier suspendu impressionnant.  puis, dans les traces profondes. la pente se redresse, la rimaye est bouché et la trace bonne. Petit coup d'émotion lorsque je me rends compte que je ne vais pas buter...  des larmes perlent sous les lunettes, le vent les emporte, la Verte se cache sous les nuages. Je finis par rejoindre la cordée des Suisses, il parrait que j'ai accéléré. On voit le sommet, il y a du monde. Derniers mètres et embrassades, courtes, ça bouchonne sec entre  ceux qui montent par l'arête Gallet et ceux qui viennent par la voie normale. 5 minutes plus tard, nous attaquons l'arête pour descendre, ça croise dur, pas mal d'italiens. Pause au sommet du couloir, qui manque de neige dans le haut. Nous repartons pour une descente ouïneuse ! le couloir me parrait bien long. Nouvelle pause sous la rimaye, à observer les cordées au manque d'experience... Descente dans la soupe du glacier puis sentier jusqu'au bivouac Fiorio. Passage au petit col Ferret. avant la longue descente vers la Fouly. La pluie nous rattrappe à 10 minutes de la voiture, une pluie dense avec des grosses gouttes !

Glace et bière au resto des glaciers avant le retour

Merci à Claire et Anne pour le sommet
A Laurent pour le Gîte
A Jean-Marc  qui aurait fait un parfait 4ème.
 
alpinistes couloir Arête Gallet - Mont Dolent - bivouac de la Maye - photo Guillaume Ledoux Apoutsiakle couloir menant à l'arête

Conditions

Mauvais regel nocturne
la descente côté fiorio : le haut du couloir parpinne pas mal

Météo

Nuageux se découvrant un peu
Frais
Pluie intense aux abords de la voiture
 
lever de nuagelever de soleil

Fichier GPS

fichier GPX à suivre

Photos

Claire Santoni dans le couloir
Dans le couloir d'accès à l'arête


alpinistes sur le glacier suspendu Arête Gallet - Mont Dolent - bivouac de la Maye - photo Guillaume Ledoux Apoutsiak
Premiers pas sur le glacier supsendu


dernière rimaye Arête Gallet - Mont Dolent - bivouac de la Maye - photo Guillaume Ledoux Apoutsiak
passage de Rimaye des Suisses

arête gallet vue du sommet Arête Gallet - Mont Dolent - bivouac de la Maye - photo Guillaume Ledoux Apoutsiak
Vue du sommet sur l'arête
 

va z'y De Gaulle Arête Gallet - Mont Dolent - bivouac de la Maye - photo Guillaume Ledoux Apoutsiak
Anne - Claire et Guillaume au sommet
 
Grandes Jorasses - arêtes de Rochefort Arête Gallet - Mont Dolent - bivouac de la Maye - photo Guillaume Ledoux ApoutsiakGrandes Jorasses et arête de Rochefort

Claire Santoni Anne Guillouzic les Grandes Jorasses Arête Gallet - Mont Dolent - bivouac de la Maye - photo Guillaume Ledoux Apoutsiak
Claire et Anne devant les Jorasses
 
Arêtes de Rochefort et Dent du Géant vues du Dolent arête GAllet photo Guillaume ledoux apoutsiak
Arête de Rochefort et Dent du Déant

Claire et Anne au bivouac Fiorio photo Guillaume Ledoux Apoutsiak
Claire et Anne au bivouac Fiorio

Vidéo
 


pour mémoire ... ( vidéos)

But n°1 (2006) sur
l'arête Gallet  avec Laurent (article)   . et vidéo
But n°2 (2007) avec Jean-Marc (en fin de vidéo...)
But n°3 (Mai 2008 ) avec Régis  
Voie Normale avec Isabelle à ski ( 2004 et 2005)