Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rando : Tour des 7 Laux 3 jours - pic de la Belle Etoile

Publié le par Apoutsiak

Magnifique rando dans les 7 Laux, à la recherche des Bouquetins
Toutes les variantes sont possibles !

Topo

Jour 1 : Fond de France - Refuge des 7 Laux (2135 m)

De Fond de France (1089 m) , prendre le GR de pays : Tour du Pays d'Allevard ( en direction du lac noir) e tremotner le raide sentier jusqu'au chalet du Gleysin de la Ferrière. Remonter le sentier en direction du lac Noir. Passer au cul de la Vieille (1856 m)  et rejoindre le lac Noir. De là, traverser les barrages et rejoindre le refuge en contournant le lac carré (2135 m)

Jour 2 : Pic de la Belle Etoile (2718 m) - Pic de l'apparence (2714 m)

Du refuge des 7 Laux, prendre le sentier qui traverse le barrage du lac Carré et le lac de la Motte pour longer le lac de Cottepens. Au niveau de la cabane des Forges. De là prendre direction Est et rejoindre  au mieux le lac situé au Sud du lac de la belle étoile Remonetr plein Est vers le sommet de la belle étoile sente et cairns)(éviter de passer par l'arête Est, beaucoup plus technique ...) attention, rocher délité par endroit (parfois très délité !) .

Du pic de la Belle étoile possibilité de poursuiver jusqu'au pic de l'Apparence. Le sommet n'est pas balisé. Suivre au mieux l'arête en contournant les difficultés versant Ouest ou Est. L'arête est originale, et constutuée de garnde lame magnifique)  A un passage clef, il faut monter sur une terrasse et traversée une sorte de tunnel sur 5 mètres. entre des rochers ( il y a un cairn repaire à la sortie !) de là c'est plutôt versant ouest ou sur l'arête. Pour la partie finale. Sous le sommet, remonter un couloir en qui permet de parvenir au Nord du sommet, de là les 5 derniers mètres sont raides mais faciles attention là aussi à la qualité du rocher !!!
Retour par le même itinéraire au refuge !

Jour 3 : Refuge des 7 Laux - Habert de Muret par le col de la Vache et le pas de la Coche

Du refuge des 7 Laux, longer le lac de Cottepens rive droite puis le lac du Clos. Au niveau de la Bergerie au bout du lac du Clot prendre plein Est, la sente remonte le vallon. Attention de ne pas aller trop à droite sur la crête des Ilettes, les cairns y poussent parfois, et indique le pic de la Belle Etoile ! REjoindre le col de la Vache ( la fin est assez mal cairnée) 2556 m

Du col prendre la sente qui descend le pierrier (ou mieux le névé)  et suivre les cairns dans les gros blocs. C'est un pierrier géant !!!  passer au poitn 2322 m et retrouver le sentier qui passe à proximité du point 2084 sous lepic du Pin. Suivre le sentier qui passe à flanc et qui ne figure pas sur la carte IGN plein Sud pour rejoindre le Pas de la Coche et le lac de la Coche (1989 m) De là descente vers le Habert d'Aiguebelle et par le Balcon des 7 Laux vers le Habert de Muret (1336 m)



Récit

Première randonnée famille organisée par mes soins... Le pricipe étant d'emmener Agathe (10 ans), Simon son cousin ( 8 ans) et Louis ( 7 ans) dans un périple de 3 jours.

Simon devant le lac noir

Premier jour :


Après les courses de dernières minutes de la veille ( achat de chaussures de rando pour Simon - bouffe et élasto - compeed ), nous voilà tous les 4 sur la route tourmentée de Fond de France, les mères éplaurées n'avaient que leurs yeux pour pleurer...

Départ raidos, dans la forêt, le sentier ne rigole pas, mais c'est bien, ça dénivèle et l'ambiance est là !!! Quelques hélicos nous survolent, je ne parviens pas à en trouver la signification. Arrivés à la sortie de la forêt, nous pique niquons, observant au loin quelques marmottes.



Nous repartons et je me coltine le sac de Louis, qui fatigue. Petite pause au lac Noire et voici le monde au refuge des 7 Laux. Là les rotations d'hélicos reprennent, en fait une association de la vallée a organisé un repas au refuge des 7 laux pour 100 personnes : 2 X 25 rotations ! Bonjour le développement durable ! L'arguement étant que des vieilles personnes rêvaient de remonter au 7 Laux, j'en ai vu pas mal capable de marcher (et de brailler aussi !) Bref, petit point noir ( non GROS ! )


J'ai bien eu le temps de peauffiner les cadrages d'hélico !





Les enfants font trempette,je bouquine avant une délicieuse tartiflette. Agathe réussi à mettre une grosse dans l'eau la gardienne sympa, nous organise le sechage, parfait !)

Coucher de soleil depuis le refuge des 7 Laux - lac de Cottepens

Début de nuit



Le lendemain matin, réveil à 7 heures petit dej et départ avant 8 heures, les troupes sont rodées ! On long les lacs et je merdouille un peu pour rejoindre lel lac de la belle étoile. Je merdouille encore en voulant attaquer le sommet par l'arête sud, erreur, arête trop technique pour les enfants mais bouquetins !
Bref on monte, on redescend, on passe dans des pierriers et on retrouve le sommet pour le pique nique.

C'est parti

petit lac au dessus du lac de la Belle Etoile

Le Mont Blanc, à gauche, le pic de l'Apparence

Au loin, un bouquetin, nous décidons de partie vers lui et de faire le sommet suivant. De bouquetins en bouquetin  (on avance sur l'arête) C'est le cache bouquetin ! On avance en esayant de ne aps se faire remarquer, c'est dur . En les suivant, on croise un tunnel.  L'arête est plate et belle, on arrive au sommet. Il faut alors redescendre. Je remerdouille sous le lac de la Belle Etoile ( c'est la deuxième fois, je sais ) cette fois, je suis parti encore plus à droite ! ( Sud) Et voilà le refuge, il est déjà 18 heures, les troupes sont fatiguées !


Séance bouquetins








Même au sommet, on voit un bouquetin en dessous ( voir à gauche de la casquette de Louis...)

Vue du sommet du Pic de l'Apparence : le pic de la Belle Etoile


Les lentilles eurent moins de succès que la tartiflette, le lac toujours autant. Le gardein n'est pas avare de conseil superbe accueil pour ce petit refuge !

3ème jour. Nouveau départ le long du lac de Cottepens puis du lac du Clos. Un sentier part dans le vallon de la Vache. Au départ tout va bien, sur le haut, je sens que ça merde, et le col n'est pas noté sur le GPS, les cairns partent à droite. On voit un randonneur. e l'alpague, il est perdu . n fait le point (héhé avec sa carte neuve, je peux noter les coordonénes du col, à l'époque de ma carte ,1984, il n'yavait ni GPS ni coordonnées GPS !) Et hop, le tour est joué, on arrive sur un collet, le randonneur part en éclaireur chercher le col et reveint nous annoncer que c'est bon. Bonne pause. Descente du col de la Vache un pierrier infame. Croisons quelques bouquetins temeraires. Et enfin un sentier ! Au dpéart j'avais prévu de mopnter au Grand Clot et au col de l'Aigleton, mais les troupes m'ont l'ar fatigués, le sentier sera existant par le pas de la Coche.

Retour au refuge des 7 Laux lac de Cottepens

Au col de la Vache

Et chance, un seniteir prend à flanc et évite de perdre de l'altitude. Nous arrivons au pas de la Coche, hésitation, est ce qu'on se baigne au lac de la Coche ? la réponse fut non, on, attendra le lac de Virieu ce soir !  Bon pqiie nique avant la descente du lac, on a croisé des randonneurs dépités de ne pas atteindre le col. Au détour d'un virage, j'entends "Guillaume", c'est mon père, chargé de faire la navette qui est venu à notre rencontre, nous ferons le reste de la descente en sa compagnie, le rythme c'est ralenti ! Arrivé à la voiture, il faudra une bonne heure pour faire la navette et retrouver ma voiture, merci Claude.
Puis plus tard, le fameux lac de Virieu poru une bonne baignade !!!
Bravo aux randonneurs

Dernier regard vers les 7 Laux

lac de la Coche

et retour avec Papé


Topo profil Carto et ficher GPS


Commenter cet article

moa 14/08/2010 22:53



hé ben bravo aux enfants !


 



Apoutsiak 20/08/2010 20:45



Les 7 Laux, c'etait la rando 2009


Cette année on a fait  le mare monti en Corse entre Curzu et Galeria et l'ascension du Monte Cinto en 2 jours !


Ils grimpent effectivement bien !