Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Petit Alpiniste Illustré

Le Petit Alpiniste Illustré

by Apoutsiak

Complet désarroi

Apoutsiak — humeur

Ou comment revoir ces ambitions... à la chute !

 

J'avais de grandes ambitions pour ce Week-end... Le Cervin, en traversée avec comme plan B, le Weisshorn (que j'ai même envisagé au départ en traversée ! Et comme me l'a appris Philippe Dumont , éminent confrère et néanmoins amis, commençon par l'historique...

 

http://idata.over-blog.com/0/08/49/95/Alpinisme-2009-2010/P1090575.JPGEté 2003, la canicule, une sortie de 8 jours sur les arêtes des Monts Roses avec le Club Alpin Français de Besançon, avec comme point d'Orgue prévu : la traversée du Cervin. Grande forme, acclimatation parfaite, partenaire de cordée idéal (Chrisitan Thiollot), et boum badaboum, la veille de notre arrivée sur site, nous apprenons au refuge qu'un éboulement sur l'arête du Hörnli a fait "fermer" la montagne, ça doit être ça la montagne interdite...

 

Ete 2010, il y a un an, Cervin prévu, météo capricieuse, nous changeons l'objectif et nous contentons de la Dent Blanche (magnifique tout de même !)

 

http://img.over-blog.com/500x375/0/08/49/95/alpinisme/Weishorn-Bishorn-Grand-Gendarme-photo-guillaume-ledoux-apoutsiak-photo.JPG

 

Concernant le Weisshorn, une seule tentative, en Juillet 2007 avec Laurent, nous sommes partis tôt le matin avant toutes les cordées du Bishorn, et méforme de la cordée nou avons mis des plombes pour atteindre le Bishorn. Vent important au sommet et pêche plus que moyenne, nous décidons de laisser tomber ! un joli but physique ...

 

Donc au début de la semaine, l'objectif était Traverse du Cervin Lion Hörnli ou Weisshorn arête Est

 

La météo annonçant le Dimanche pourri et le Samedi pas forcement beau (ah oui, j'ai oublié de préciser que j'ai le Vendredi ...), je décide de me concentrer sur le Weisshorn, peut être que la météo tournera au beau.

prévoyany un plan B soit du coté de la cabane de Moiry (Pigne de la Lé - pointe de Mourti - pointe de Bricola -Grand Cornier) soit du coté du Petit Combin (bibouac puis pointe de Boveire - petit Combin !).

 

Anne qui vient de Paris est de moins en motivée au fuir et à mesure de l'évolution de la semaine et de la météo qui semble se confirmer, ça fleurt bon le but !

 

ce matin (Jeudi) Anne m'annonce qu'elle ne vient pas, la météo annonce :

 

Demain vendredi : temps bien ensoleillé, quelques bancs de brouillard le matin sur le Plateau. L'après-midi, développement de cumulus sur le relief suivi en fin de journée, d'averses ou d'orages isolés débordant parfois en plaine. En montagne, vent de sud-ouest modéré. Rafales possibles en cas d'orage jusqu'en plaine.

Samedi : encore quelques moments de soleil en début de journée avec une tendance au foehn dans les vallées alpines, puis de plus en plus nuageux et arrivée de pluies localement orageuses à partir de l'ouest. Maximum 20 à 23°.

 

Et tandis que campt to camp affiches 3 traversées du Cervin cette semaine (et une Dent Blanche), je dois changer mes plans, la traversée étant en excellente conditions selon les auteurs ... Suis vert !


Je décide de monter à la Pointe de Boveire vendredi et de bivouaquer sous le col de lâne

et d'essayer de monter samedi tôt au petit Combin par l'arête Nord Ouest (en partant tôt pour parriver au sommet avant la perturbation (de toute façon, Dimanche pourri )

ca va me changer des montées en mode light rapide genre Mont Blanc à la journée

Je vais monter en mode hyper chargé !

 

 

A suivre donc !

 

Grand Combin 2002 4

Cervin Matterhorn arête du Hörnli fichier GPS GPX

Apoutsiak — Fichiers GPS au format GPX alpinismeGPS

P1020232

 

 

 Fichier GPS au format GPX

 

 

Fichier non perso (pour l'instant)

 

 

 

 

Test Scarpa Triolet Pro GTX

Apoutsiak — Conseils Techniques

Chaussures testées durant l'été 2011

 

Testée sur Via Ferrata – courses rocheuses -  (Traversée des Crochues) et Tête Blanche : sortie alpinisme famille ! 

 

http://s.camptocamp.org/uploads/images/1311965882_508754825BI.jpg


j’ai aimé :  

  • la précision des chaussures
  • leur légèreté
  • qualité de la semelle Vibram 

 

la partie grise me parait présenter des traces d’usure sans gravité mais bon je le note.  

pour le reste la partie “plastique” noire RAS comme pour le cuir orange ! 

 

Dans les moins :

  • l’absence de débord avant pour les crampons automatiques (ça m’aurait permis de les tester sur des terrains plus glaciaires !) 
  • L’usure de la partie grise mentionnée plus haut
  • Je pense qu’elles sont plus typées “pied large”, et vu que j’ai un pied fin, je me suis coltiné des ampoules (je ne mettrais pas ça sur le compte de la chaussure !)

 

 

La réponse de Nicolas Geydet - responsable Scarpa France

 

" Merci de votre retour  précis sur nos chaussures qui je pense vous donne satisfaction. Concernant le chaussant, c’est vrai que nous avons la réputation d’avoir une forme un peu plus large que nos concurrents d’où la formation d’ampoules si vous avez les pieds fins…

Pour l’absence de rebord avant, c’est normal puisque cette chaussure est destinée à un usage mixte (rocher et neige) et donc pour obtenir une meilleure précision en grimpe il ne faut pas de débord mais un contact direct sur la climbing zone. "

 


Randonnée : La Para - les Glaciers - Plan - Montenvers - Balcon Nord

Apoutsiak — RandoMassif du Mont Blanc

 

  P1020795

Une magnifique randonnée avec un itinéraire parfois inédit : La gare de téléphérique désaffectée de la para, celle des glaciers et sa vue magnifique sur le Mont Blanc, le Dôme du Goûter et le glacier des Bossons, puis le mythique Balcon Nord avec la traversée  Plan de l'Aiguille Montenvers pour finir au signal Forbes

 

Rando 5 étoiles !

Superbes points de vue

Le circuit complet fait 21 km et 1700 m de dénvelé

possibilité  de le scinder en 2 ou 3 (refuge de Plan Glacier - Hôtel du Montenvers)

 

Topo

 

Se garer un peu avant la gare de péage du tunnel du Mont Blanc (juste après la douane)

1274 m

Traverser le pont le long de la route et prendre le sentier (panneau la Para) Remonter se sentier et atteindre l'ancienne gare de téléphérique de la Para 1685 m (ancienne benne , ancien mécanisme, quelques beaux grafitis (pas tous !)

De là poursuivre au dessus et par le sentier rejoindre la gare de téléphérique des Glaciers (2414 m) (possibilité d'aller jusqu'au glacier des Bossons)

De la gare des glaciers, prendre le sentier qui mène à la morraine du glacier des Pélerins la descente de la morraine est très merdique, raide et en petit cailloux, elle necessite un bon niveau technique ! Une fois sur le glacier (recouvert de pierre) gagner l'autre morraine, tout aussi merdique à remonter que celle que vous avez préalablemetn descendu !

De là, rejoindre la gare de téléphérique de Plan Glacier (2310 m) et le refuge de Plan Glacier

De là, emprunter le Balcon Nord, et le signal Forbes 2198 m avant de descendre sur le Montenvers (1909 m) de là Chamonix 1050 m on arrive au parking du Montenvers en face du cimetière !

 

Pour les personnes moins techniques possibilité de monter à la gare des glaciers en aller retour (sentier) évitant la délicate traversée du glacier des Pélerins)

 

Fichier GPS

 

 

 

 

 

Fichier GPS au format GPX


 

Photo

 

P1020390    P1020392
  L'ancienne gare de téléphérique de la Para
    Vue du dessus
 P1020395    P1020397
  La Para et sa benne
    ancienne pub
 P1020399
   P1020402

  Tag de qualité

(ils ne sont pas tous comme ça !)

    Réclame
 P1020407    P1020411
  tag     La Benne
P1020803    P1020792

  La gare des Glaciers et

le Dôme du Gouter

    La gare des Glaciers
 P1020432    P1020417
  Dôme du Gouter
    L'arête Nord du Dôme du Gouter
 P1020423    P1020422

  Les Bosses

(on voit une cordée sous celle de droite !)

    Mont Blanc
P1020425    P1020801
  Vallot     L'Aiguille du Gouter, la jonction et le glacier des Bossons
 P1020808    P1020819
  Le Plan de l'Aiguille
 

  Balcon Sud :

L'arête des Grans Montets de

l'Aiguille Verte

P1020447   P1020452
  Le Montenvers et la Verte
 

  L'Aiguille de la République

Montagne pointue !

 P1020460    P1020445
  En montant au signal Forbes
    La Verte et les Drus
     

 

 


15 Jours dans la Vallée de Chamonix été 2011

 

Alpinisme

 

Tête Blanche 3429 m depuis Albert 1er

 

Mont Blanc 4810 m à la journée depuis le nid d'Aigle

 

Traversée des Aiguilles Crochues

 

 

Escalade

 

Via Corda alpina des Mottets - sur les sentes des Chamois

 

 

 

Randonnée

 

Balcon Nord : L'index - lac blanc - col des Montets

 

Enorme Balcon sud : La para - les glaciers - le Plan de l'Aiguille - Signal Forbes - Montenvers 

 

 Sur les traces des dinosaures d'Emosson

 

 

 

Via Corda Alpina sur les sentes de Chamois - Les Praz de Chamonix

Apoutsiak — alpinisme

P1020719

 

 

P1020749Cette via Corda alpina permet une découverte du terrain d'aventure.

c'est relativement long (3-4 h)

descente 1 h

C'est bien équipé prévoir des sangles et quelques coinceurs ainsi que 8 dégaines

Difficulté 3c d'après le topo (j'ai juste l'impression d'avoir passé du IV (soit je ne suis pas passé au bon endroit, soit que je n'ai pas le compas dans l'oeil concernant les cotations...)

 

Sommet 1619 m

 

 

Topo :

 

Pour rejoindre  la voie

Se garer près de l'héliport des bois aux Praz de Chamonix. traverrszer l'Arveyron et suivre la piste qui part au Nord (sentier de VTT) en haut de la piste, vous trouverez le départ

 

La via corda aboutit au chalet des Mottets, vue sur le reste de mer de glace. En fait, le parcours longe l'ancien glacier des bois !

Les passages ont des noms charmants :

  • La montée des chamois
  • Le passage de la sabinette
  • Le vol du perfo
  • La vire au bouc et la traversée des italiens
    (90m, ne pas trop monter mais plutôt descendre légèrement à gauche)
  • Le mur des vétérans
  • Canyon et oasis

Carto Fichier GPS

 

Fichier GPS au format GPX

 

 

 

P1020742Départ

 

P1020722Dans la première partie

 

P1020725

Sandrine

 

P1020741

l'hélico du PGHM

 

 

P1020746

passage plus ardu...

 

P1020747

L'aiguille de la République et le Grépon

 

P1020749

Louis

 

P1020763

Au sommet des Mottets

 

P1020767

Ça se couvre, il est temps de descendre

 

P1020770Resac : La mer de glace se retire

15 Jours dans la Vallée de Chamonix été 2011

 

Alpinisme

 

Tête Blanche 3429 m depuis Albert 1er

 

Mont Blanc 4810 m à la journée depuis le nid d'Aigle

 

Traversée des Aiguilles Crochues

 

 

Escalade

 

Via Corda alpina des Mottets - sur les sentes des Chamois

 

 

 

Randonnée

 

Balcon Nord : L'index - lac blanc - col des Montets

 

Enorme Balcon sud : La para - les glaciers - le Plan de l'Aiguille - Signal Forbes - Montenvers 

 

 Sur les traces des dinosaures d'Emosson

 

 

 

Sur les traces des dinosaures d'Emosson

Apoutsiak — RandofamilleLouisMassif du Mont Blanc

Rando sympathique sur les traces des dinosaures du la d'Emosson

Si vous êtes fans de dinosaures il y a également la rando sur les traces de dinosaures de Loulle au dessus de Champagnole (Jura - France)

A faire en famille (petits randonneurs aguerris !)

 

Pour les adultes, il y a possibilité de faire une grande rando pour y arriver : Village du Buet, vallon de la Pierre à Bérard, Buet (3096 m) col du Genevrier cheval Blanc (2831 m) traces de dinosaures col de la Terrasse - Vallorcine Le Buet

 

P1020919Au départ, devant le dinosaure et le massif du Mont Blanc !

 

 

Topo

 

De Finhaut, remonter la route de Barrage d'Emosson (attention, elle n'est pas toujours ouverte)

se garer au parking de la  gueulaz, juste avant la voûte du barrage d'Emosson

 

De la Gueulaz, 1965, descendre et rejoindre la voute (escaliers)

Traverser la  voute et rejoindre ll'autre coté du barrage.

Prendre le sentier aui part avant la tête du Largey (au Sud ) et le suivre il rejoint les gorges de la Veudale et débouche sur un crête que l'on suit (point 2500 CNS)

Ca redescend alors d'une 50 aine de mètres, les traces de dinosaures sont entourées de barrière et de fils ! (Attention : neige en début de saison  ce qui empêche de voir les traces !)

 

Retour rejoindre la rive Ouest du barrage du veux Emosson (2205 m)  la suivre jusqu'à la voûte (tunnel) de là la route rejoint la barrage d'Emosson

 

Remarque 2011 : d'importants travaux en bas du Nant de drance empêche toute traversée de cette partie à pied, il y a une navette (gratuite au retour) que l'on prend au point 1962 m.

Pour info, il parait compliqué de traverser l'endroit à pied : barrières genre infranchissable , clef...

 

Remarques


Rando famille, pour petits randonneurs aguerri !

Les traces sont relativement petites (une grosse main) par rapport à celles de loulle.

Possibilité de croiser des Bouquetins

Se renseigner concernant l'ouverture de la route

et la possibilité de prendre la navette

Panorama dantesque depuis le barrage sur le massif du Mont Blanc !

Autre rando (pour les plus Grands : Buet - Cheval Blanc - traces de dinosaures retour par le col de la Terrasse, en 1, 2 ou 3 jours !

 

 

Fichier GPS et topo

 

Note : le fichier GPS est exceptionnellement incomplet, je ne l'ai allumé qu'au quart de la rando !

 

Fichier GPS au format GPX

 

 

 

P1020923Descente de l'escalier pour rejoindre le Barrage d'Emosson

 

P1020925Sur le sentier

 

 

P1020927

le bouquetin du jour (il y en aura d'autres...)

 

P1020931

Petits randonneurs (futurs grands ...)

 

 

P1020935

Les traces

 

P1020937

Les traces (comparatif avec la main de ma femme...) et si c'était elle...

 

P1020942

Au pied des traces

 

P1020944

Sur place

 

P1020946

Devant le panneau

 

P1020947

Le lac du vieux Emosson

 

P1020949

La voûte du lac du vieux Emosson

 

P1020950A la descente, Lis Martagon

15 Jours dans la Vallée de Chamonix été 2011

 

Alpinisme

 

Tête Blanche 3429 m depuis Albert 1er

 

Mont Blanc 4810 m à la journée depuis le nid d'Aigle

 

Traversée des Aiguilles Crochues

 

 

Escalade

 

Via Corda alpina des Mottets - sur les sentes des Chamois

 

 

 

Randonnée

 

Balcon Nord : L'index - lac blanc - col des Montets

 

Enorme Balcon sud : La para - les glaciers - le Plan de l'Aiguille - Signal Forbes - Montenvers 

 

 Sur les traces des dinosaures d'Emosson

 

 

 

Rando : Grand balcon Sud - Lac Blanc - lacs des Cheserys

Apoutsiak — RandoMassif du Mont BlancAgatheMarieLouisfamille

sur les traces des Bouquetins !

 

Magnifique rando en balcon depuis l'Index jusuq'au col des Montets, sur les traces des Bouquetins avec vue sur les glaciers du massif du Mont blanc !

 

Topo


Parking : les Praz de Chamonix, téléphérique de la Flégère, télésiège de l'Index

 

Depuis l'Index 2385 m, prendre le sentier balcon qui rejoint le lac blanc et le refuge du lac Blanc 2352 m

Trouver des bouquetins à proximité du refuge et les photographier

De là poursuivre Nord Est vers les lacs des Chéserys (2211 m) suivre le sentier sur une crête (Nord) Tour du Mont Blanc (à l'envers) Grand Balcon Sud et rejoindre le col des Montets par le sentier  (1461 m)  chalet d'accueil de la réserve. Arrivée par lesentier botanique : magnifique !

 

Carto GPS


 

Fichier GPS au format GPX

 


 

Remarques

 

A faire en famille

Partir tôt (il y a moins de monde)

Prendre le temps de trouver les bouquetins au dessus du lac blanc (pour les enfants... et les grands)

S'arrêter à la maison du parc des Aiguilles Rouges au col des Montets

A mon avis, il y a moyen de se faire de beaux bivouacs... (je ne sais pas si c'est autorisé dans le parc ...)

 

Photos

 

P1020531

Au départ de l'Index

 

P1020544

Le seigneur des lieux : le Mont Blanc

 

P1020570

Louis devant l'Aiguille du Plan

 

 

P1020578

Le resac : la mer de glace se retire ...

 

 

P1020607 (2)

La diplomatie n'a pas abouti...

(bouquetins)

 

P1020630 (2)

Devant l'Aiguille du Midi

 

P1020712 (2)

Le glacier d'Argentière se retire également...

 

 

P1020713 (2)

Aiguille et glacier du Tour et Tête Blanche

 

P1020715 (2)

le couloir de la Brèche aux Aiguilles du Tour

cher à Brieuc ( souvenir d'une sortiedu couloir difficile...) on voit même le bloc coincé !

 

P1020726 (2)

Orchis tachetée

 

 

P1020729 (2)

Fleur dont je tairais le nom

 

 

P1020731 (2)Lys Martagon cher à Grand Mère

15 Jours dans la Vallée de Chamonix été 2011

 

Alpinisme

 

Tête Blanche 3429 m depuis Albert 1er

 

Mont Blanc 4810 m à la journée depuis le nid d'Aigle

 

Traversée des Aiguilles Crochues

 

 

Escalade

 

Via Corda alpina des Mottets - sur les sentes des Chamois

 

 

 

Randonnée

 

Balcon Nord : L'index - lac blanc - col des Montets

 

Enorme Balcon sud : La para - les glaciers - le Plan de l'Aiguille - Signal Forbes - Montenvers 

 

 Sur les traces des dinosaures d'Emosson

 

 

 

Alpinisme :Traversée des Aiguilles Crochues 2840 m

Apoutsiak — alpinismeLouisMassif du Mont Blancfamille

Une jolie petite course dans les Aiguilles Rouges

Initiations à l'alpinisme rocheux pour Louis !

 

 

 

 

 

 

Topo

 

Depuis le téléphérique de l'Index, gagner la base de la combe des Aiguilles Crochues. Remonter le couloir et gagner le  col des Aiguilles Crochues 2704 m

De là passer versant Est et gagner la base d'un dièdre à 100 m environ (évident) . Le remonter 3 sup IV. Rejoindre ensuite l'arête et poursuivre. Par une désescalade atteindre le sommet des rappels.

Rappel 10 m

Poursuivre par le fil de l'arête et atteindre le sommet des Aiguilles Crochues 2840 m. De là redescendre à l'Ouest puis sur l'arête qui permet de rejoindre le col des Dards, partir alors plein Est pour rejoindre les Lacs Blancs et le téléphérique de la Flégère

 

Fichier GPS


Fichier GPS au format GPX

 

 

 

Photo

 

P1030063 (2)Sous le col des Crochues

 

P1030068 (2)Petit pont rocheux avant le col

 

P1030072 (2)

La Verte depuis le col

 

 

P1030074 (2)Arête des Grands Montets à la Verte

 

P1030078 (2)La Grande Floria

 

P1030082 (2)Cordée sur la Grande Floria

devant le Tacul

 

P1030091 (2)Tel père tel fils ?

 

P1030096 (2)Louis , action !

 

P1030102 (2)L'Aiguille Crochue

 

P1030113 (2)escalade

 

P1030120 (2)Sommet

 

P1030123 (2)Louis et son choucas nommé Crochus

 

P1030126 (2)Choucas et cordée !

 

 

 

P1030131 (2)Au sommet

 

P1030141 (2)Le Lac Blanc

 

P1030144 (2)Louis et Steph

 

P1030149 (2)Mont Blanc

 

P1030151 (2)Verte

 

 

P1030170 (2)Retour à la Flégère !

15 Jours dans la Vallée de Chamonix été 2011

 

Alpinisme

 

Tête Blanche 3429 m depuis Albert 1er

 

Mont Blanc 4810 m à la journée depuis le nid d'Aigle

 

Traversée des Aiguilles Crochues

 

 

Escalade

 

Via Corda alpina des Mottets - sur les sentes des Chamois

 

 

 

Randonnée

 

Balcon Nord : L'index - lac blanc - col des Montets

 

Enorme Balcon sud : La para - les glaciers - le Plan de l'Aiguille - Signal Forbes - Montenvers 

 

 Sur les traces des dinosaures d'Emosson

 

 

 

Alpinisme - Tête Blanche 3429 m (Mont blanc)

Apoutsiak — alpinismefamilleAgatheMarieLouisMassif du Mont Blanc

 

Course familiale de l'année avec Sandrine, Agathe Marie et Louis.

 

 

P1020654

 

Vidéo

 

 

 

 

 

 

Topo

 

Au Tour : télécabine de la Balme

Télésiège du Charamillon

 

Emprunter le sentier qui longe le Bec du Picheu à flanc et suivre le sentier qui rejoint la morraine du glacier du Tour puis le refuge Albert 1er (2782 m)

 

Du refuge (départ derrière le refuge)

Remonter de quelques dizaines de mètres puis suivre les cairns à flanc qui mènent au glacier (repérage la veille bienvenue !)

Du glacier, contourner le Signal reilly par le Nord puis suivre l'itinéraire du col du Tour, contourner le point 3238 m par le Nord  et poursuivre en direction de Tête Blanche , quelques rochers faciles terminent l'ascension.

 

Fichier GPS

 

Fichier GPS au format GPX

 

 

 

 

 

Récit


Premier jour de vacances pour tout le monde et après la route nous voilà au Tour pour un pique nique improvisé !Tout le monde dans les oeufs puis sur le télésiège de la Balme où un vent frais nous accueille. Bilan, nous démarrons dans la foulée ! Agathe et Louis filent devant, tandis que j'aide Marie qui a toujours un peu peur du vide en début de séjour (il faudra la voir 15 jours plus tard dans la Via Ferrata du Plateau d'Assy ... sans les mains sur les passerelles )

Première pause à hauteur du glacier, les photographes en herbe mitraillent, la maman se repose, tandis que le père (ci présent) décrit les sommets cols et glaciers à un auditoire peu attentif !

Nous repartons pour rejoindre la morraine du glacier (que j'avais remonté plusieurs fois avec Thib depuis le bas, mais c'est une autre époque) Petit gout de mou sur la morraine (classique) avant de rejoindre le refuge albert 1er !

 

Tandis que ma progéniture se prélasse, je file pour une reconnaissance où je rencontre un alpiniste de Montbeliard (dont j'ai oublié le prénom, toutes mes excuses) qui reconnait ma voix et me dit qu'il m'a vu sur internet... Enfin, la reconnaissance du public ! Mieux vaut tard que jamais !

Nous faisons une petite reconnaissance de l'itinéraire pour rejoindre le glacier  tout en papotant alpinisme, on ne se refait pas !

 

De retour au refuge, je retrouve mon groupe à la sieste, nous attendons le repas avec impatience !

 

Le repas fut excellent, et Louis est embauché pour la vaisselle ( c'est lui qui s'est proposé !) Ce fut la mascotte du refuge d'un soir, bon souvenir pour tout le monde.

 

 


Coucher de soleil en papotant avec un guide.

Après c'est les Dents et au lit avec le fameux débat classique avec ou sans fenêtre ouverte ? Favorable à une solution de compromis, et grand diplomate dans l'âme , je propose fenêtre entrouverte, mais un Belliqueux habitant de la perfide Albion obtient gain de cause, fenêtre ouverte avec le froid et surtout le bruit de la cascade dans mes oreilles, j'ai la chance d'avoir la couchette à coté de la fenêtre ! ( l'Anglais a lui des boules quies achetées au refuge, je l'ai vu !)

Bilan, je vais rejoindre les miens, de l'autre coté du dortoir, où on n'y dort serré, mais loin du bruit !

 

5 heures, réveil, Départ 5 h 45, Nous filons sur les rocher qui permettent de gagner le glacier. Corde baudrier crampons piolet, je me tape d'équiper toute la troupe et c'est assez long, nous partons, avec une autre cordée , c'est un peu le souk : dépassement raté, sans animosité. Ca grimpe, tout le monde suit. Le Chardonnet nous surplombe, la Verte nous fait des clins d'yeux. Petite pause sur les rocher en face du départ du couloir de la Table, au loin une cordée se lance dans ce qui reste de couloir ? (peut être est ce pour l'arête de la Table ...)

 

Nous poursuivons, quelques plaintes parviennent au premier de cordée qui tel  un guichetier borné ne tient compte de rien, ni des douleurs du métatarse de Marie, ni des ampoules d'Agathe ou de Louis !  Nouvelle pause  réparation d'ampoule, ah, le guichetier tient enfin compte de ses clients ! Nous repartons pour la partie finale, un peu de rocher pour finir, je mets un point d'honneur à aller jusqu'au sommet (un poil scabreux) sous le regard noir de ma douce colombe qui désaprouve ce choix tactique.

Je fais le cake en me dressant debout sur le rocher du sommet (faux bien leur montrer qui c'est le chef) Et hop on repart pour la descente.

Marie qui se souciait de sa capacité à faire le chemin inverse trotte sans probleme, la peur du vide est partie ! Nous opérons une nouvelle pause au pied du couloir de la table. La suite c'est une rapide descente pour sortir du glacier, ensuite ça galope jusqu'au refuge !

Salade (en fait taboulet) et reblochonade, gavage integral ! accompagné de sodas pétillants (à défaut de champagne), et oui, les enfants ont battus leur record avec 3429 m (ça ça a de l'importance pour Louis, mais les filles s'en foutent un peu ...)

Et nous quittons Albert 1er pour une descente vers le  col de Balme, interrompue par deux marmottes qui virvoltent dans les talus escarpés. Voilà ce qui manquait pour une sortie réussie !

 

Photos

 

P1020582

Départ du village du Tour

 

P1020587Cairn (construit par Agathe et Louis...)

 

P1020590

Pour monter à albert 1er c'est pas compliqué !

 

 

P1020596Rencontre avec le glacier du Tour - la pause !

 

P1020598Au détour du sentier

 

P1020603Repérage en direction du glacier... suivre les cairns !

 

P1020613Le glacier du Tour

 

P1020624La Verte (ma verte ?)

 

P1020625Le Chardonnet

 

P1020637Départ, sur le glacier

 

P1020640La verte joue à cache cache...

 

P1020653Sous le sommet

 

P1020665Sommet

 

P1020679

 

 

P1020681Pause à la descente

 

 

P1020689

Couloir de la Brèche  des Aiguilels du Tour - attention sortie difficile...

 

P1020693Sortie du glacier

 

P1020708Ecolde de glace sur le glacier du Tour !

15 Jours dans la Vallée de Chamonix été 2011

 

Alpinisme

 

Tête Blanche 3429 m depuis Albert 1er

 

Mont Blanc 4810 m à la journée depuis le nid d'Aigle

 

Traversée des Aiguilles Crochues

 

 

Escalade

 

Via Corda alpina des Mottets - sur les sentes des Chamois

 

 

 

Randonnée

 

Balcon Nord : L'index - lac blanc - col des Montets

 

Enorme Balcon sud : La para - les glaciers - le Plan de l'Aiguille - Signal Forbes - Montenvers 

 

 Sur les traces des dinosaures d'Emosson

 

 

 

Alpinisme - Mont Blanc - Arête des Bosses à la journée !

Apoutsiak — Mont BlancMassif du Mont Blancalpinisme

 

 

Je n'étais pas certain d'être capable de tenir la distance

le temps était annoncé beau, et la petite famille en vacances aux Houches avait besoin de repos ! Donc tentative sur le Mont Blanc à la journée en passant par le Gouter.

 

Vidéo


 

Topo :

 

Téléphérique de Bellevue aux Houches

TMB (train du Mont Blanc Nid d'Aigle 2372 m

 

Du Nid d'Aigle poursuivre pendant 200 m en direction du refuge du Nid d'Aigle puis prendre le sentier au Nord-Est qui longe les Rognes et passe à proximité de la barrquaque forrestière des Rognes

De là Sud Est sur l'éperon qui descend de Tête Rousse 3187 m (passage au refuge facultatif)

Traverser le glacier de Tête Rousse et rejoindre le Grand Couloir que l'on traverse la suite c'est le long de l'éperon qui borde au Sud le grand Couloir pour rejoindre le refuge du Gouter (3817 m) (cables)

Tirer au Sud sur l'arête de l'Aiguille du Gouter et remonter les pentes du Dôme du Gouter

Passer sur l'épaule Nord du Gouter et rejoindre le col des Dômes puis le bivouac Vallot (4362 m)

De là remonter l'arête des Bosses , passer le long de l'éperon de la Tournette et rejoindre le sommet 4810 m

 

Note : on est souvent à l'abrit coté Italien !

 

Voir également ici pour le topo

 

Fichier GPS

 

Fichier GPS au format GPX

 

 

 

 

Récit

 

Tout débute comme souvent par une mauvaise nuit, vais je supporter l'altitude? y aura t'il de sournoises crevasses ? le grand couloir sera t'il en bonne condition, une chute de pierre est si vite arrivée...  Je calcule et recalcule le timing serré : 2 h Tête Rousse, 2 h le Gouter, 2 h vallot, 2 h le sommet maxi, ça fait 8 heures de montée, pour la descente, je n'ose pas calculer... mais ça devrait passer...

ainsi je me lève tôt pour glandouiller et partir vers 7 h 30 de l'appart en direction du téléphérique de Bellevue. Être dans la première benne voilà mon objectif ! Ca fonctionne, la benne est pleine d'alpiniste

dont le but est le Gouter (puis le Mont Blanc). en haut de Bellevue  ça passe, j'ai le premier train qui nous déverse vers 8 h 25 au Nid d'Aigle !

 

En 1 minute je suis parti, pour une longue ascension ( 8 h 26) . Il y a beaucoup de vent au sommet, avec des nuages qui persistent sur le dôme et le Mont blanc. C'est pas gagné, et dans le doute, ça m'arrangerait presque, je serais tôt à la maison... Un but au Dôme serait honorable.

Je monte à environ 600 m /h parfois un peu moins, devant un gars me largue tout doucement ... derrière c'est la meute des alpinistes, mais ils sont déjà loin ! Je croise un premier bouquetin...

Je me fourvois dans le replat au niveau de la barraque forrestière des Rognes et retrouve la trace. Je croise alors les premiers alpinistes à la descente, la mine déconfite,  sans doute des butteurs , la météo semble compliquée sur le Dôme du Gouter... On verra bien !

Je parviens au niveau de Tête Rousse où je m'occtroie une première pause, pour mettre les crampons. Il est 9 h 50 ! Et je repars, je traverse le glacier de Tête Rousse , tout équipé d'instruments pour éviter la formation de la poche d'eau !

Je quitte ce monde de technologie pour les affres du Grand couloir, ou "couloir de la mort"... Stress... Je  croise une cordée dont le guide a fait enlever aux clients leur crampons, et qui, sur la neige gelée montrent bien des difficiltés à descendre le glacier !

Je traverse le Grand couloir en crampon  avant de les enlever puis c'est la longue remontée vers le goûter ! Il y a à présent des cordées à croiser et parfois à dépasser ! je poursuis mon ascension, je sais que le plus dur ça sera au dessus de 4000 !

je me trompe à un moment sur l'éperon, en prenant trop sur celui ci et non à gauche ce qui me vaut un petit passage d'escalade non prévu dans le topo ! Faudra faire gaffe à la descente !

Ca poursuit, je dépasse des cordées hyper lentes ce qui me fait souvenir de ma première ascension en 1992 avec Mathieu et Sandrine, mon experience bien moindre, nous avencions nous aussi à 2 à l'heure avec la crainte de nous faire refuser du refuge ! Mathieu avait même parlé de Bivouac !

Bref , je file, j'essaie de croiser et de dépsser sans gener, me voilà au gouter  il est 11 h 20 environ, j'ai encore la pêche et le temps est en train de tourner au beau. Il y a du vent sur la terrasse, je décide d'entrer dans le refuge pour me reposer et manger un petit peu !

A peine mon sac ouvert et une barre dans la bouche un gardien m'interpelle en Français puis en Anglais pour me signaler que je ne dois pas entrer avec mon piolet et mes crampons , moi, la bouche pleine, je lui barragouine que je ne fais que passer, (en gros ça fait bruch mulluch pacchhééch) Il comprends (il a l'habitude de parler toute les langues !), je m'excuse et peux finir mon festin !

 

15 minutes plus tard, c'est reparti, crampons aux pieds,je passe devant le bivouac interdit (mais toujours utilisé !) le futur refuge du gouter, je suis un poil dessus, les travaux ne sont pas hyper avancés !) et retrouve la civilisation avec le groupe électrogène et l'odeur de bricolage à proximité de celui ci !

 

devant moi un autre solitaire m'ouvre la route, il n' y a plus beaucoup de cordée sur la montagne ! Lentement je rattrappe l'autre alpinist et le dépasse, le rythme est beaucoup plus lent à présent : 300 - 400 m /h, pas une grosse surprise pour moi, au dessus de 4000 m je sais qu'on ne fait plus de 600 m / h !

Ca grimpe doucement, j'évite soigneusement les zones plus crevassées ! voilà l'épaule du Dôme , le col des Dômes , dire que j'ai bivouaqué là en 2005... et Vallot

 

J'attaque les bosses dans la foulée sans rentrer dans Vallot, tout se passe bien, je passe la Grande bosse puis la Petite, c'est toujours aussi beau ! je laisse un baton après la bosse pour finir avec le piolet ! Ca remonte. Par étourderie, mon deuxième baton glisse dans la face nord et par chance s'arrête 10 mètres plus bas ! Je décide de descendre le chercher, de quoi tester mes crampons light et mon piolet light ! Ca passe, je récupère mon précieux bâton et remonte ! (ça fait un peu de dénivelé en plus dès fois qu'il en manque !)

Je reprends ma route, la sangle du bâton sur le bras !

Je croise une dernière cordée qui m'annonce que je serais seul au sommet

Je passe à proximité de l'éperon de la Tournette ou le Malabar princesse est venu s'abîmer, dernier raidillon, dernière arête, lonnnngue et voilà le sommet ! Yes ! Il est 15 h 05

Je profite du sommet, seul ,  il y a des nuages, mais le temps n'est pas menaçant. Un choucas virevolte dans le vent.

J'envoie un SMS à Sandrine en écrivant 7 (et oui c'est mon 7ème Mont Blanc), à sa réception, il parrait qu'elle n'a pas compris tout de suite !)

ca va être cahud pour avoir le dernier train... Je file , rejoin vallot puis le col des Dômes et sa longue remontée vers l'épaule du Dôme. Puis descente du Dôme pour rejoindre le gouter, bon , à priori, je n'aurais pas le téléphérique, pour le train c'est peut être jouable...

 

Descente du gouter, je dépsse pas mal de cordée en perdition, je me perds trop à gauche dans la descente (à l'inverse de la montée) rocher pourri, désagréable (bêtement : en suivant une cordée) Je file, je surveille le grand couloir qui n'a pas l'air de trop dégueuler (2 grosses chutes de pierre seulement durant ma descente ) Je traverse, à fond mais pas trop, il faut rester concentrer, pas de probleme. Je file dans l'abribus en face du Nid d'Aigle. Pause, j'ai loupé le train , c'est sûr ! le soleil commence à descendre, c'est beau, je grignotte et me déshabille avant de repartir, ça va être long la descente jusqu'aux houches !

Je descends, et me rends compte que je vais à peine plus vite qu'à la montée (voir pas !) je croise des alpinistes en retard (rares) et des alpinisets pas pressés, ils montent au Mont Blanc en bivouaquant à 200 m du Nid d'Aigle (il leur faudra sans doute 4 jours pour atteindre la cîme. Je rejoins le Nid d'Aigle avec 50 minutes de retard pour le train, et suis les rails, croise un dernier bouquetin.. Il me semblait qu'il y avait u sentier le long du TMB, en fait on ne trouve que du ballast ! et c'est dûr pour les pieds. C'est long, voilà bellevue, je file par les chmins VTT que je connais, j'arrive en haut des Houches à 21 h 45, appelle Sandrine pour qu'elle vienne me chercher, à 22 h je suis dans mon bain, quelle journée !

 

Photos



 

 

 

 

P1020990

Bionnassay vu de l'aiguille du Goûter

 

P1030006nb2

Les Bosses

 

P1030007nb

Les Bosses et le Mont Blanc

 

P1030010nb

Heureux au sommet

 

P1030013nb

Le Maudit

 

P1030016nb

Mon piolet (light) Corsa Nanotech

 

P1030017nb

Le Maudit et l'Aiguille du Midi

 

P1030018nb

Les Bosses et le Dôme du Gouter

 

 

P1030019nb

Les Bosses et le Dôme

 

P1030022nb

Cordées sur les Bosses

 

P1030037nb

Le refuge de Tête Rousse et l'Aiguille de Bionnassay au retour

 

15 Jours dans la Vallée de Chamonix été 2011

 

Alpinisme

 

Tête Blanche 3429 m depuis Albert 1er

 

Mont Blanc 4810 m à la journée depuis le nid d'Aigle

 

Traversée des Aiguilles Crochues

 

 

Escalade

 

Via Corda alpina des Mottets - sur les sentes des Chamois

 

 

 

Randonnée

 

Balcon Nord : L'index - lac blanc - col des Montets

 

Enorme Balcon sud : La para - les glaciers - le Plan de l'Aiguille - Signal Forbes - Montenvers 

 

 Sur les traces des dinosaures d'Emosson

 

 

 

La suite arrive... laissez moi un peu de temps...

Apoutsiak — alpinisme

En attendant quelques photos...

 

(photo - 11 juillet 2011 - Mont Blanc à la journée)

Articles des différentes courses disponibles dans la semaine

 

 

 

 

P1020990

P1030006nb2

 

P1030007nb

 

P1030010nb

P1030013nb

P1030016nb

P1030017nb

P1030018nb

P1030019nb

P1030022nb

P1030037nb