Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Petit Alpiniste Illustré

Le Petit Alpiniste Illustré

by Apoutsiak

Ski de randonnée : Col du Tour Noir - 3535 m

Apoutsiak — Ski de randonnéeLouisfamilleMassif du Mont Blancalpinisme

Nouveau record d'altitude pour Louis après les 3429 m de la Tête Blanche

Après la traversée des Aiguilles Crochues la veille, je décide que nous enchainerions avec l'ascension du col du Tour Noir, la fenêtre météo est brêve...

Ski de randonnée : Col du Tour Noir - 3535 m

Topo :

 

Prendre les remontées mécaniques pour monter aux Grands Montets (possibilité de partir de Lognan ou du bas, mais avec un enfant de 12 ans sans passer par le refuge, ça semble compromis...

Ayez de la patience les jours de beau temps, il en faut !

Descendre le glacier des Rognons plein ouest pour rejoindre le glacier d'Argentière.

"Remonter" le glacier en direction du refuge d'Argentière (j'ai mis remonter, mais c'est assez plat), 2 choix : soit passer sous le refuge soit remonter un peu plus loin pour prendre la rive droite du glacier des Améthystes.

On reste dans les deux cas en rive droite du glacier des améthystes, puis en son milieu vers 3300 m avant de gagner le col du Tour Noir 3535 m , la pente se redresse quelque peu.

Ski de randonnée : Col du Tour Noir - 3535 m

Carto fichier GPS

A suivre

Récit

 

Après la traversée des Aiguilles Crochues la veille, je décide que nous enchainerions avec l'ascension du col du Tour Noir, la fenêtre météo est brève...

Nous filons au magasin de location pour avoir des skis de rando corrects (et pas les skis décathlon bricolés) Dès qu'il les voit, Louis est sous le charme, des Dynastars verts fluos avec la carte dessus et des fixations plum ! Même s'ils font 1 m 60, ce qui m'ennuie un peu pour les conversions, nous les prenons, il n'y a plus que ça. Le loueur est un peu inquiet qund je lui parle de mon projet : emmené Louis au col du Tour Noir. "Vous avez un guide" - "Non !" "Vous en avez déjà fait ?" - "Oui !"

 

Nous voilà dans la queue de la caisse du téléphérique vers 8 h 10, pendant que c'est la cohue pour prendre le télé, il a neigé cette nuit, et il fait beau.

Il nous faudra près d'une heure pour gagner le sommet des Grands Montets. En haut , grand beau, sans vent, il ne fait même pas froid malgré les -14°c annoncés !

Nous descendons les escaliers et commençons la descente. Miam, 30 à 40 cm de poudreuse sur une neige dure traffolée, c'est un régal. La descente du glacier des Rognons fut un moment génial, et trop court, seuls 5 skieurs étaient passés avant nous là où nous sommes passés !

Déjà en bas, il faut peauter, et pas une trace sur le glacier d'Argentière. C'est beau, mais il va falloir tracer.

Je me mets à la tache, et Louis me suit tranquillement. Nous passons sous la verte et mon (?) couloir Couturier Sous les Droites, graviers l'été dernier et devant les Courtes, un superbe souvenir de traversée avec Isabelle.

 

Ski de randonnée : Col du Tour Noir - 3535 m

Nous décidons d'attaquer la moraine du glacier sous le refuge. La neige est dure par endroit et Louis doit déchausser pour passer un petit raidillon. Puis j'enchaine les conversions, de jolies Z dans cette montagne vierge.

Il fait faim, j'opère une judicieuse pause pique nique juste avant de pause les skis sur le glacier, 11 h 50. On repart tranquillement, un groupe de 5 a fait une autre trace plus à l'Est nous décidons de la rejoindre afin de moins nous fatiguer.

Il fait une chaleur a crever, je skie en carline polaire manches courtes, ça ne va pas durer.

Je vois une fille à l'agonie, je le précise à Louis, je sais que ça va le motiver. Et ça marche, 5 minutes plus tard, il l'a dépassé. Mais ô horreur, que vois-je ? Des gens dépeautent... CA fait seulement 10 minutes que nous sommes dans leurs traces ... Aucun d'entre eux n'ira plus loin. Flûte. Loin derrière, je vois 3 personnes qui pourraient venir nous relayer.

Ski de randonnée : Col du Tour Noir - 3535 m

Je poursuis, la trace se fait, mais Louis en deuxième position doit tout de même forcer un peu. Nous arrivons au long plat avant le col. Je sens que Louis fatigue et nous décidons de chanter tout en nous donnant des objectifs accessibles : le pied d'un couloir, un ressaut...

Le temps a changé, jour blanc, vent et froid. J'ai du mal à apprécier la pente. Quelques conversions, me voilà au col, balayé par le blizzard. Louis me rejoint. Nous sommes heureux et fier ! Les premiers au col du Tour Noir dans la poudreuse. Malgré le temps , la descente devrait être bonne.

Je m'occuppe des manips, tandis que je mets Louis à l’abri du vent. Il rechausse et part.Je le rejoins. Ensuite, c'est petite godille ou grands virages, c'est selon. Parfois c'est ski dans la trace quand il y a trop de neige et pas assez de pente.

 

Nous croisons le groupe de 3. Je me rends compte que c'est un groupe avec guide, il m'explique que ses deux clients n'ont pas été capable de nous rattraper. Moi qui aie tant espéré partager la trace...

Superbe ski , juste un peu de croute avant de rejoindre le glacier d’Argentière, et Louis mange la neige ! Ensuite c'est pas mal de pousse bâton. Et de nouveau du ski quand on rejoint les traces descendant des Grands Montets. Visibilité réduite, m'occupe de trouver l'itinéraire et tout se passe bien. On rejoint la piste noire, puis Lognan, je me gaufre 2 fois sur une piste verte, je dois être un peu fatigué.

Ensuite descente dans un monde incroyable vers Argentière sur la piste rouge. Je joins Sandrine au téléphone pour lui dire que tout va bien. Et voilà la voiture, opération Tour Noir réussie, et nouveau record pour Louis !

Ski de randonnée : Col du Tour Noir - 3535 m
Ski de randonnée : Col du Tour Noir - 3535 m
Ski de randonnée : Col du Tour Noir - 3535 m
Ski de randonnée : Col du Tour Noir - 3535 m
Ski de randonnée : Col du Tour Noir - 3535 m
Ski de randonnée : Col du Tour Noir - 3535 m
Ski de randonnée : Col du Tour Noir - 3535 m
Ski de randonnée : Col du Tour Noir - 3535 m
Ski de randonnée : Col du Tour Noir - 3535 m

Les vidéos d'apoutsiak, classées par massif

Apoutsiak — vidéo - Les vidéos d'Apoutsiak


Massif du Mont Blanc

 

Aiguille Verte 4122 m couloir Couturier Avril 2010

 

Aiguille Verte - Couloir Whymper - Avril 2007

 

Le Mont Blanc 4810 m en amoureux (primée par le yeti.com) - Août 2013

 

Le Mont Blanc 4810  m Juin 2009

 

Ski de rando : Dômes de Miage - Armancette - Mars 2009

 

Arête Gallet Mont Dolent

 

Eperon Migot aiguille du Chardonnet  Juin 2009

 

Lex Blanche Face Nord Ouest - Juillet 2008

 

Tour Ronde 3792 m Couloir Gervasutti Avril 2010

 

Goulotte Mitsunori Shigi - Comba Maudite Avril 2010

 

Traversée des pointes Lachenal 3613 m Septembre 2008

 

Dômes de Miage couloir Est - Juillet 2008

 

Dômes de Miage - Traversée -  Juin 2007

 

Aiguille d'Argentière - Couloir en Y Avril 2007

 

Face Nord de l'aiguille de Tré la Tête - Juillet 2008

 

Grande Lui - Mai 2008

 

Aiguille du Tour couloir de la Brêche - Mai 2008

 

Aiguille du Midi - arête des Cosmiques 3842 m Septembre 2008

 

Goulotte Vogler Face Nord  Aiguille du Midi Janvier 2005

 

Petite Aiguille Verte - Août 2007

 

Le Mont Blanc pour les nuls

 

Traversée Midi Plan

 

Traversée Midi Plan Version primée par cham 3S !!!

 

Traversée des Aiguilles Crochues alpinisme Juillet 2011

 

Tête Blanche alpinisme Juillet 2011

 

Les Droites - alpinisme - Juin 2013

 

Aiguille du Midi - éperon Frendo - Septembre 2013

 

Valais (Suisse)

 

Cervin traversée Lion - Hörnli : alpinisme Septembre 2012

 

cervin Tentative août alpinisme 2012

 

Weisshorn alpinisme Août 2013

 

Fletschhorn - face Nord : ski de randonnée - Mai 2012

 

Dent Blanche 4357 m Juillet 2010

 

Dent d'Herens 4170 m Juillet 2010

 

Traversée du Lyskamm Juillet 2007

 

Le ZinalRothorn 4221 m  Rothorngratt - Octobre 2009

 

Traversée du Grand Combin - Combin de Valsorey - Juin 2009

 

Nadelhorn - Nadelgrat 4327 m - Mai 2014

 

Alphubel par la Rottgratt et Traversée Taschhorn Dom 2008

 

Brunneghorn arête Nord Est - ski de randonnée - avril 2013

 

Bishorn ski de rando - avril 2013

 

La Luette 3548 m- Ski de randonnée - avril 2013

 

Pigne d'Arolla 3796 m- Ski de randonnée - avril 2013

 

Omen Rosso 3031 m - ski de randonnée - avril 2013

 

Blanc de Moming 3638 m - Octobre 2008

 

Mammouth (traversée) 3219 m Octobre 2008

 

Weissmies Strahlhorn Fluchthorn Allalinhorn - Juin 2007

 

Ski de rando au col du Simplon - Mai 2006

 

Oberland (Suisse)

 

Raid sur le glacier d'Aletsch : Gross Hinter Fiescherhorn Avril 2009

 

Le Mönch 4107 m Nollen Septembre 2009

 

Ski de rando : traversée Wildhorn - Wildstrubel - Avril 2009

 

Wildhorn - Mars 2009

 

Rinderhorn Ski de randonnée Avril 2011

 

Balmhorn Ski de randonnée avril 2011

 

Aravis

 

 

Trou de la Mouche : ski de randonnée Février 2013

 

Roc des Tours (le bouquetin) Février 2013

 

Tête d'Auferrand Février 2013

 

Aiguille Verte de Chinaillon (Aravis) Février 2012

 

Ambrevetta combe de Tardevant (Aravis) Février 2012

 

Grand Paradis (Italie)

 

Grand Paradis 4061 m ski de rando Mai 2010

 

 

Vanoise

 

Pointe de la Réchasse 3212 m Juillet 2009

 

 

Massif des Ecrins Oisans

 

Coulor Piaget Agneaux - Mai 2007

 

Jura

 

 

Chasseron ( Jura) en raquettes et ski de rando ( Jura ) Décembre 2008 Janvier 2009

 

Mont Suchet en raquette à neige Février 2009

 

Chasseron - Petites Roches en raquettes à neige

 

Chasseron : Raquettes et ski de randonnée : Decembre 2012 - Janvier 2013

 

Vosges

 

Ballon d'Alsace ski de randonnée

 

Bernina

 

Raid à ski en Bernina

Première partie

Deuxième partie

 

Dammastock

 

Raid  à ski en Dammastock 2012

 

Autres Massifs (reste du monde...) 

 

 

 Monte Cinto Corse - randonnée alpine - Juillet 2010

 

Tour de l'Aiguille de la Nova (Beaufortain) - Décembre 2013

 

Pointe de Chalune - ski de rando - Février 2010

 

Tête d'Auferrand - ski de rando et raquettes - Février 2013

 

Tête de Bostan - ski de rando - Février 2010

 

La Réunion - randonnée - les 3 Cirques (salazie - Mafate - Cilaos) et le Piton de la Fournaise - Juillet 2013

 

mise à jour 20 Février 2014


 

Ski de randonnée - Chasseron 1607 m par Noirvaux et les Dénériaz dessous

Apoutsiak — Ski de randonnéeChasseronJura

Topo

 

Noirvaux

Denieriaz dessous

Merla

Crête

Sommet

(en redescendant plus ou moins en bas)

dénivelé total : 1500 m

Kilométrage : 13.5

4 h 15

 

 

Ski de randonnée - Chasseron 1607 m par Noirvaux et les Dénériaz dessous

Récit

 

J'avais vu la météo et son vent annoncé. J’espérais que l'isotherme zero descendrait un peu en dessous de 1000 m... raté. A la voiture, il pleut !

Damned


Les flocons ont été longs à atteindre.


Ensuite, on retrouve le vent dans la grande combe, en rafale puis au max sur la crête, difficile de tenir sur les skis durant certaines rafales. J'ai regardé la météo du Chasseron à posteriori : 45 km/h de vent en moyenne avec des rafales à 95 km/h. ca tabasse un peu !

J'ai meme du m'arrêter par moment pour laisser passer certaines rafales...

 

Descente : Miam, excellent ski en haut de la Combe. Puis cela s'allourdi vers le bas, ben oui, la pluie n'est pas loin.

j'avais prévu d'aller faire les roches éboulées et les petites roches, mais les conditions sur la crête m'ont décidé à rester dans la grande combe de la Merla. Il y avait de quoi faire. Le haut est excellent. Miam

Me suis fait 4 descentes ...

J'ai même aperçu le soleil...

 

 

 

Les Corniches du Jura

Les Corniches du Jura

Sur la crête

Sur la crête

Ski de randonnée - Chasseron 2014

Apoutsiak — Ski de randonnéeJuraChasseron

Tour des 3 Combes Nord

Topo :

Départ de Noirvaux

Deneriaz dessous - La Merla - Chasseron

Descente à la Merla (2 fois)

Chasseron - Roche évoulée

2 fois la combe des Roches éboulées

Deneriaz dessous petites Roches Noirvaux !

1900 m de dénivelé

Ski de randonnée - Chasseron 2014
Ski de randonnée - Chasseron 2014

Le Récit

Je pars assez peu confiant ne connaissant pas la quantité de neige sur le Chasseron.

En prenant la route des Fourgs, je regrette déjà mon choix, j'aurais peut être du aller à Metabief pour remonter les pistes. Tristement ma puissante berline de marque françiase gagne le parking de Noirvaux.

Première bonne nouvelle : il y a des traces, je ne suis pas le premier à tester ...

Équipement, départ..

Ca fait du bien, le froid me frise les poils du nez et j'aime ça. Le départ est en faux plat, je pars tranquille. Me voilà à la Deneriaz j'attaque la rude montée dans la forêt. tracée comme il se doit à la Suisse : le moins de virage possible

A ce propos, il faudra que je publie à ce sujet : La différence de traçage entre les différents pays. En Suisse, on fait des traces de montée sans virage, dré dans le pentu ! Dire qu'au CAF on m'a appris à faire des traces sans cale de montée... Ici, sans cale de montée, tu restes en bas !

Ayant la flemme de retracer, je suis cette trace inconfortable au possible. A la Merla, je me mets à tracer, ça perd un peu de temps, mais c'est tout de même agréable. Voilà déjà la crête, sa dernière pente légèrement vergalcée par le vent. Celui la même qui me fouette le visage sur la Crête avec un bon grésil. Quel accueil !

Le sommet, en 1 h 17, c'est pas un record. Je dépeaute pour une première descente... Et ça s'avère excellent : poudreuse sur fond dur assez homogène si l'on reste près des sapins ....

Je descend au nord de la Merla pour pique niquer et repeauter pour me refaire la combe.

Je repars vers le sommet, il neigeotte et redescendre vers les Roches éboulées. Peu de neige à certains endroits mais ça reste bon à skier !

Je me refais deux fois la Combe. Je m'amuse à suivre une trace qui remonte la Combe des roches éboulées en ne faisant qu'un virage.... on est bien en Suisse. Je redescends et croise un suisse qui a tracé le champs en dessous, dré dans le pentu. Il avait l'air heureux au dessus dans la trace raide !

Je repeaute au Dénériaz pour une dernière montée (la 5ème) Tout se passe bien , mais j'a un coup de moins bien dans la combe, une petite hypo. Je fais une pause ravitaillement avant de poursuivre, je gagne la crête puis les Petites Roches . J'engage la descente. C'est bon, mais la neige n'est pas homogènes.

Pas grave j'enquille les virages au risque de tomber. Voilà la forêt, les Dénériaz, ne reste plus qu'à me laisser glisser jusqu'à la voiture.

Excellente journée !

Ski de randonnée - Chasseron 2014
Ski de randonnée - Chasseron 2014
Ski de randonnée - Chasseron 2014
Ski de randonnée - Chasseron 2014
Ski de randonnée - Chasseron 2014
Ski de randonnée - Chasseron 2014
Ski de randonnée - Chasseron 2014
Ski de randonnée - Chasseron 2014

Trail des Monts de Gy 2014

Apoutsiak —

Le 7ème trail des monts de Gy

se tiendra le Dimanche 2 mars 2014

3 distances : 10 - 17 et 26 km

 

Renseignements et inscriptions :

traildesmontsdegy.fr

 

Et ci dessous : le teaser

 

 

Randonnée : Les Bouquetins du Creux du Van - Jura Suisse

Apoutsiak — RandoJuraMarie

Superbe rando au Creux du Van

 

Départ de Noraigue (725 m)

Montée au sommet par les Oeillons et le circuit des 14 contours

le Soliat 1465 m

descente par le Creux du van

Ferme Robert

Noraigue

Randonnée : Les Bouquetins du Creux du Van - Jura Suisse
Randonnée : Les Bouquetins du Creux du Van - Jura Suisse

Une jolie journée de Janvier, sans neige (ou presque (snif) ) mais avec les bouquetins et le soleil d'hiver.

On a fêté les rois au sommet !

 

Cette rando a déjà été faite il y a deux ans par moins beau temps, mais avec des bébés bouquetins !

 

Randonnée : Les Bouquetins du Creux du Van - Jura Suisse
Randonnée : Les Bouquetins du Creux du Van - Jura Suisse
Randonnée : Les Bouquetins du Creux du Van - Jura Suisse
Randonnée : Les Bouquetins du Creux du Van - Jura Suisse
Randonnée : Les Bouquetins du Creux du Van - Jura Suisse
Randonnée : Les Bouquetins du Creux du Van - Jura Suisse
Randonnée : Les Bouquetins du Creux du Van - Jura Suisse
Randonnée : Les Bouquetins du Creux du Van - Jura Suisse
Randonnée : Les Bouquetins du Creux du Van - Jura Suisse
Randonnée : Les Bouquetins du Creux du Van - Jura Suisse
Randonnée : Les Bouquetins du Creux du Van - Jura Suisse
Randonnée : Les Bouquetins du Creux du Van - Jura Suisse
Randonnée : Les Bouquetins du Creux du Van - Jura Suisse
Randonnée : Les Bouquetins du Creux du Van - Jura Suisse
Randonnée : Les Bouquetins du Creux du Van - Jura Suisse
Randonnée : Les Bouquetins du Creux du Van - Jura Suisse
Randonnée : Les Bouquetins du Creux du Van - Jura Suisse
Randonnée : Les Bouquetins du Creux du Van - Jura Suisse

Bonne année 2014

Apoutsiak — humeurrétrospectivevidéo - Les vidéos d'Apoutsiak

Et comme chaque année, retrouvez la rétrospective 2013...

Bonne lecture

Bonne année 2014

La seconde vidéo est là m^me que la première c'est si vous ne parvenez pas à l'ouvrir...

Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova

Apoutsiak — Ski de randonnéejeff

Dans le Beaufortain

Magnifique rando sous la célèbre Pierra Menta

Avec nuit dans le superbe refuge de Presset (tout neuf)

Avec un groupe très sympa, merci Jeff pour l'invitation !

Topo

 

Accès en voiture

De Aime se garer aux environs de la Gitte au point 1574 m c'est pas mal (si la route est fermée , se garer au niveau du foyer de ski de fond et rejoindre la Gitte par la route à ski !

 

Jour 1 : Refuge de Presset 2514 m par le col de la Charbonnière 2494 m

 

Depuis la Gitte, gagner pré Pinet, puis traverser le torrent de la Portette (pont particulier) et suivre ce torrent vers le Nord. On remonte alors vers le lac de la Portette (plusieurs itinéraires possibles) puis on gagne le col de la Charbonnière 2494 m.

 

Du col descendre dans la combe pour gagner les hauteurs au dessus du refuge de la Balme (2100 m environ) remettre les peaux et gagner le refuge de Pressset par le Vallon plein Nord

 

Refuge 5* !

 

Jour 2 : Tour de l'Aiguille de la Nova par le col de la Nova 2811 m et le col des Grands Fonds 2671 m

Du refuge de Presset descendre par le vallon jusqu'au refuge de la Balme. Descendre jusqu'au point 1928 m. Remettre les peaux pour remonter au mieux jusqu'au col de la Nova (2811 m) Descente par le couloir Ouest (40-45°) qui permet de gagner la Combe de la Neuva. On repeaute pour gagner le col des Grands Fonds (2671 m) et redescendre au refuge tout proche.

 

On descend une deuxième fois vers le refuge de la Balme puis par le vallon de l'Ormente gagner la Gitte, la boucle est bouclée !

 

Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova

Récit

Au téléphone , j'avais pourtant bien précisé à Jeff : "tu me trouves de la poudre !" C'était là ma seule exigence. Je connaissais Jeff, je savais qu'il était capable de me trouver le spot où je pourrais m'ébattre dans une neige parfaite...

Vendredi soir, après ma sortie en solo au trou de la mouche afin de vérifier que je n’étais pas trop rouillé, je retrouve Céline et Jeff pour une sympathique soirée. Hésitation entre deux massif concernant l'objectif : le Beaufortain ou le Dôme de Peclet. Il est vrai que nous avons une préférence pour la seconde solution, mais à priori Yohann ou Lionel l'ont déjà fait, va pour le Beaufortain.

Le lendemain, 8 heures nous voilà tous les 3 dans la 107 de Céline, avec les skis et le matos. J'ai les fixations dynafit insérées dans les côtes, Céline en profite pour dormir sur une paire de chaussure Scarpa... Ambiance tandis que Jeff pousse notre port de yaourt à ses limites !.

La 107 nous emmène à bon port.

 

Et nous voilà partie sur la route légèrement enneigée. Il y aura tout de même quelques zones de portage.

Céline monte à son rythme. Nous traversons un spectaculaire pont vermoulu (il ne reste que 3 planches transversales). L'ambiance est bonne. Quelques chamois passent nous distraire.

Petite pause auprès d'un lac enneigé pour le pique nique. Puis nous repartons vers le col de la Charbonnière. La neige parait pourrie, des zones de poudre alternent avec des zones dures puis croûtées. Ça va être difficile à skier en descente. Je prie pour que la poudre se trouve en face Nord...

Le col.

Superbe vue sur la Pierra Menta et le refuge.

Jeff s'engage dans la descente... et chute. Ca sent la croute parfaite ! On ne va pas rigoler. Céline s'engage à son tour. Et chute au bout de 5 mètres ! Bon, là il faut noter qu'elle a oublié d'enlever ses peaux, donc la chute était prévisible. Elle se retrouve dans la pente un peu merdique à réaliser l'opération...

Je pars, opère une grande traversée cherchant vainement la poudre tant espérée, et me lance dans une descente "cuissue"... dans la pente. Ca va être une orgie pour nos cuisses. On cherche la poudre ou la transfo, seul cette maudite croute se présente sous nos spatules.

Céline qui a des ampoules et les pieds qui gonflent hurle "J'ai mal aux pieééééééééééds ! J'ai cru qu'on allait se choper une avalanche déclenchée par ses cris. Visiblement elle a mal, et ne profite pas des 50 mètres de poudreuse dénichée au milieu de la combe.

On arrive en bas, on repeaute, Jeff file devant, j'accompagne Céline dans son calvaire au refuge de Presset.

On arrive enfin au refuge. Bonne surprise, il est super confortable ! Tisane, corvée de bois, de neige. Au loin Marj, Cri cri et Lio arrivent, juste après le coucher du soleil. Puis c'est Yo qui arrive, il fait nuit noire. Nous dégustons tous ensemble une bonne plâtrée de pâtes agrémentées des ingrédients des uns et des autres...

C'est seulement vers 11 heures que l'on va se coucher...

Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova

Je me réveille, la lumière est bien présente dans le dortoir. Je sors, toujours cette magnifique vue par la grande fenêtre sur la Pierra Menta. Marj et Lio sont déjà réveillés Petit déjeuner. On se renseigne sur l'heure : il est déjà 9 h 50 . Je ne me suis jamais levé aussi tard en refuge.

Chacun émerge, déjeune et se prépare.

Vers 11 h nous sommes dehors.

Descente encroutée vers le refuge de la Balme. Comme d'hab', je fais parti du groupe des Mauvais. C'est ça de vouloir faire du ski avec des Hauts savoyards, dans la poudre on peut faire illusion (et encore) mais dans la croutasse...

On rejoint le refuge de la Balme, ou Céline m'annonce son intention de nous attendre là. Je lui conseille de poursuivre un peu , il sera toujours temps de faire demi tour. Elle poursuit. (elle a bien fait, finalement elle fera toute la course avec nous !) Nous repeautons afin de remonter. Début de montée en T shirt, le 8 Décembre, Y'a plus de saisons ma bonne dame ! Fidèle à sa façon de faire, Jeff file devant. Pause au milieu de la combe. Lio, Yo et Cricri en profitent pour faire du bloc en chaussures de ski, ils sont fous ces Hauts-Savoyards... Nous repartons. Au dessus Jeff en a profité pour remonter un couloir et s'en faire la descente...

Pause pique nique, j'avais la dalle. Ca repart vers le col de la Nova, que Lio trace impeccablement. Derrière, notre Khomeiny a été mis au pas par sa Khomeinyette (Céline, il faut suivre !) et ferme la marche du groupe. J'en profite pour immortaliser le moment.

Arrivée au col, vue sur le Mont Blanc magnifique.

Tout le monde se retrouve avant d’emprunter le couloir qui me parait bien raide pour moi... Tout le monde s'engage, flûte il y a alternance de croute, de neige dure et d'un poil de poudre. Méfiance. Marj' va perdre toute sa confiance dans une première chute. Je repère un filon de neige poudreuse que j'exploite et parviens à enchainer les virages. Les pros sont déjà en bas. Je profite du moment. On se rejoint dans la Combe de la Neuva pour repeauter. C'est parti pour la courte remontée vers le col des Grands Fonds. On y est accueilli par un bon petit Zeff. Lumières magnifiques ! On ne s'éternise pas et on redescend au refuge pour une pause .

Puis c'est de nouveau la descente vers le refuge de la Balme. Yo et jeff se propose de m'emmener dans un petit col qui devrait (conditionnel) permettre une belle descente. C'est Yo qui a repéré endroit ce matin) Je crains le pire ( le pire , ça serait  une pente raide et pleine de croutasse) Je les suis sans entrain, qu'est qui va se présenter.

On passe un collet, et voilà la descente, juste bien. La neige est légèrement transformée, les virages se suivent. Il y a quelques zones croutées mais dans l'ensemble c'est agréable. On rejoint les autres sous la Balme, je n'ai plus de cuisses. Ils filent. Je les suis, mais j'ai mal aux cuisses sur ce chemin enneigé. Enfin, ils ont fait une pause. Lio propose une Derby : le premier arrivé à la voiture. Pas le temps de me reposer, c'est déjà reparti. Les cuisses dures comme du béton ! Devant moi, il y a Jeff, Yo et Cricri. Je me fais assez rapidement dépasser (et dépauser) par Lio) La neige est percée de traces de pas. Je me dis qu'il ne faudrait pas grand chose poru que je tombe...et ... Je me ramasse. Marj en profite pour me laisser là. Je me relève et repars, à l'arrêt.Schuss jusqu'au pont, sans neige, où je suis à 25 m de Marj et Cricri, après ça remonte, grand bourrineur devant l'éternel, ça m'est favorable.Je me rapproche des filles vers la crête, mais c'est de nouveau une descente. Je dépasse Cricri dans la relance, mais ça sera impossible de revenir sur Marj : trop forte ! Voilà déjà la voiture. J'ai les cuisses en feu ! Je ne sais pas qui a u l'idée de faire un Derby...

 

Bon ben voilà un bon Week end de ski, sans poudreuse mais avec un groupe sympa et des paysages magnifiques !

 

 

Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova

vidéo : ski de rando : Tour de l'aiguille de la Nova

Apoutsiak — vidéo - Les vidéos d'Apoutsiak

Ski de rando

Beaufortain

Refuge de Presset

10 km de Chatenois les Forges

Apoutsiak — humeur

 

Ou message personnel...

 

Je n'ai pas ou pas l'habitude d'aborder dans le blog, mes aventures extra-montagnardes, mais aujourd'hui, je vais faire un écart, car je vais retomber sur mes pattes.

 

Depuis quelques mois, je me suis remis à courir, et j'ai enchainé deux jolis trails : Celui d'Ornans (où nous avons survécu à une intoxication alimentaire), celui de Vesoul, dans le froid, la pluie et la boue (Une sorte de Verdun en mode trail, toutes proportions gardées...)

 

Je vous passe l'épisode Duathlon de la forêt de Chailluz, Lundi dernier, et nous voilà (le nous englobe ma moitié) au départ du 10 km de Chatenois les Forges, également appelé : la Chatenaise !

 

Aucune pression, j'ai décide de réaliser ce 10 km en compagnie de Sandrine avec comme objectif de finir en moins d'une heure.

Il fait bien froid avec une bise glaciale, nous sommes bien en Novembre...

 

Bon, le départ on l'a fait en mode "Sandrine" c'est à dire à l'arrière du peloton. C'est sûr, on ne se fait pas bousculer, mais quand on passe la ligne de départ, on a déjà 250 mètres de retard sur les premiers !

 

Une première petite boucle puis une seconde et j'entends "Allez Le Petit Alpiniste" Bon, je réfléchis et me dis qu'il ne peu s'agir que de moi. Je me retourne deux fois, mais un peu tard pour reconnaître mon sympathique supporter (il ne peut qu'être sympathique).

De toute façon , c'est un fan de ce blog, personne ne m'appelle "le petit alpiniste" dans la vraie vie (à la limite Apoutsiak, mais c'est super rare)

 

Je me demande s'il ne s'agit pas de Laurent, un ami de Marc Brunet, Le spécialiste du Ballon d'Alsace en ski de rando...

Ou un fan du blog qui m'aura reconnu sur la course (mais ça m'épate)

 

En tout ca MERCI pour tes encouragements toi l'inconnu de Chatenois les Forges !

10 km de Chatenois les Forges

Vidéo : Superbe Time-lapse sur le Cervin et les monts Roses

Apoutsiak —

Pour revoir ma vidéo et le récit de l'ascension en Septembre 2013 - traversée Lion Hörnli avec Anne. Un super souvenir

 

Pour revoir ce magnifique but peu avant avec Anne, le générique de fin est édifiant...

 

 

Vous souhaitant un bon moment à regarder les vidéos

en attendant la neige...

Vidéo : Skieur freerider emporté par une avalanche Avalanche

Apoutsiak — Vidéo - Mountains around the worldhumeur

2 avalanches

 

Encore deux qui n'ont pas du consulter le BRA

Heureusement, Dame nature a été clémente

L'un est est très fier de pouvoir montrer son sac airbag...

 

Le conseil du jour :

Il faut le tryptique DVA pelle sonde ( plus quelques accessoires type avalung airbag) dans le sac.

Mais il faut surtout consulter le BRA : Bulletin des risques d'avalanche, avant de se lancer...

 

 

Randonnée : Le Chapeau - belvédère sur la mer de Glace

Apoutsiak — RandoMassif du Mont Blanc
Mer de glace - glacier des Bois  - évolution 1936 - 2013 - vue du Chapeau

Mer de glace - glacier des Bois - évolution 1936 - 2013 - vue du Chapeau

et feu l'ancien glacier des Bois

Magnfique vue sur les aiguilles de Chamonix mais surtout le front de la mer de glace

 

Topo :

14 km - 850 m dénivelé

 

Se garer au Grassonnet au Sud d'Argentière

Gagner le sentier balcon jusqu'au dessus des Chosalets.

Tirer à droite en direction des Bois desChosalets

Retour Sud ouest pour passer sous le télésiège de la Pendant et rejoindre les chalets de la Pendant et son alpage.

On gagne alors la tête des Prapators 1844 m puis descente sur le belvédère de la mer de glace ***

Retour vers le Chapeau (Chalet) puis descente vers le Lavancher avant de reprendre le petit balcon Nord pour rejoindre le parking

 

Pour info circuit fait en mode trail

 

 

 

 

Carte Topo :  Argentière le Chapeau - source Géoportail

Carte Topo : Argentière le Chapeau - source Géoportail

Randonnée Chapeau - Front de la mer de Glace - ancien glacier des Bois
Randonnée Chapeau - Front de la mer de Glace - ancien glacier des Bois
Randonnée Chapeau - Front de la mer de Glace - ancien glacier des Bois
Randonnée Chapeau - Front de la mer de Glace - ancien glacier des Bois
Randonnée Chapeau - Front de la mer de Glace - ancien glacier des Bois
Randonnée Chapeau - Front de la mer de Glace - ancien glacier des Bois
Randonnée Chapeau - Front de la mer de Glace - ancien glacier des Bois
Randonnée Chapeau - Front de la mer de Glace - ancien glacier des Bois
Randonnée Chapeau - Front de la mer de Glace - ancien glacier des Bois

Randonnée Chapeau - Front de la mer de Glace - ancien glacier des Bois

Alpinisme - éperon Frendo - Aiguille du Midi - 3842 m

Apoutsiak — alpinismeMassif du Mont Blanc

Topo

 

Pour les détails, consulter le topo de camp2camp.

En gros : approche, depuis le refuge du Plan de l'Aiguille

Remonter le sentier qui remonte la moraine du glacier des Pélerins.

Remonter le glacier pour gagner la base de l'éperon (crevasses)

remonter en ascendance à droite des rochers faciles avant de revenir sur l'arête.

Les passages en III et en IV se succèdent

Un surplomb en V. (pour info je me suis fait une maxi pédale)

On rejoint la "neige"  contourner le bastion rocheux par la gauche pour gagner une jolie arête que l'on suit. Poursuivre vers les rochers légèrement à gauche. Contourner le dernier bastion par la gauche et gravir  une goulotte raide avant de rejoindre l'arête Midi Plan puis l'Aiguille du Midi

 

Interlude : Chamonix au coucher du soleil

Interlude : Chamonix au coucher du soleil

De fins placages de neige ou de glace...
De fins placages de neige ou de glace...

De fins placages de neige ou de glace...

Récit

 

Mon objectif initial était la traversée des Grandes Jorasses, Objectif grandiose, mais quand Julien, mon guide m'apprenait qu'elle ne serait pas en condition, je décidais de participer au Don du sang, le Frendo, ça ne devait pas être très long ... erreur.

 

Débarrassé de 480 ml de sang inutile, je me retrouvais à Chamonix ce Vendredi matin pour une rando trail personnel, que l'on pourra également appeler : footing en montagne. Départ de la vallée pour rejoindre le Chapeau et la magnifique vue sur la mer de glace (voir l'article à venir)

Après 14 km de footing et 850 m de dénivelé, je sais, c'est pas l'UTMB, mais pour moi, c'est déjà pas mal, me voilà à la gare de Téléphérique de l'Aiguille du Midi ou je retrouve Julien, mon guide.

Téléphérique, courte descente au refuge du Plan, "discutage", bouquinage, dégustation de l'excellent repas, et zou au lit, demain, le réveil est à 2 h...

 

Court aparté médical. Afin d'opérer une bonne nuit, je me suis administré un demi Stilnox au coucher, et 2 heures plus tard, je ne dormais toujours pas !  Je sais que je suis lourd et que la posologie était sans doute légère mais tout de même... Alors j'ai repris un deuxième demi stinox, plus efficace celui là, mais l'histoire ne dit pas si je n'aurais pas aussi bien dormi sans celui ci... Bizarrement, le lendemain, par moment, je me suis surpris à dormir au relai... Un effet retard peut être...     Fin de l’aparté médical.

 

2 heures, le réveil sonne, petit déj peu bavard, à 2 h 45 nous sommes hors du refuge, Chamonix tout illuminé en dessous. C'est parti, je me mets dans les pas de Julien, rando tranquille jusqu'au glacier des Pélerins où nous cramponnons.

On remonte le glacier pour venir buter sur  une maxi crevasse, on redescend, contourne et zou, nous voilà sortis. La suite est plus facile, des rochers tranquilles, quelques passages de III, rien de bien méchant, sauf qu'il y a pas mal de neige.

Plus on monte, plus c'est dur. La pente s'accentue. La neige est maintenant bien présente et recouvre les prises, ce qui rend l'escalade délicate. Nous grimpons en crampons. J'enlève régulièrement mais gants dans les passages difficile pour bien "tenir" le rocher. La neige en profite pour me glacer les doigts, que je replonge après chaque passage dans mes gants chaque fois plus humides. Pas glop !

Nous voilà face au dièdre en IV. J'observe Julien, s'élever tout en finesse sur un fin placage de neige et de glace, serais je capable d'en faire autant. J'essaie de mémoriser chacun de ses gestes pour tenter de les reproduire quand viendra mon tour. Il rejoint la base du dièdre et s'élève élégamment avant que je le perd de vue. Le vent s'est levé, la Face Nord est dans l'ombre, je suis un brin frigorifié. je suis presque content quand mon tour vient de grimper.

 

 

 

A gauche : le Grand dièdre - à droite, Julien tout en finesse
A gauche : le Grand dièdre - à droite, Julien tout en finesse

A gauche : le Grand dièdre - à droite, Julien tout en finesse

Après une courte hésitation, je passe le fin placage de très belle manière. puis c'est le long dièdre de plus de 20 m ! C'est un peu la guerre, je bataille, tire sur les bras, coince mon sac à dos, mais je progresse. La technique n'est pas toujours académique. Je parviens au relai assez fier d'avoir passé ce que je crois être le passage le plus difficile. Erreur.

A chaque relai, j'ai l'impression qu'on repart avec une dalle complètement enneigée, non prisu. Dur. A celui ci, la dalle est encore plus raide et encore moins prisu... et avec plus de niege bien entendu. Je merdouille, sentiment bien désagréable de ne pas être au niveau. Avec l'aide de Julien je finis par progresser pour m'apercevoir qu'il a réussi à contourner ma dalle ... sans avoir à la gravir... Il me semblait bien qu'il y avait peu de traces...

 

Voilà le surplomb, Julien m'indique de bien tirer sur les dégaines, ça , je sais faire. Lui est passé en deux coups de cuillère à pot. Il est loin, c'est mon tour, je m'installe une judicieuse pédale, et bourrine comme un sourd pour m'élever au dessus de l'obstacle... En matière de bourrinage, je suis assez doué, sauf que dans cette course, j'ai beaucoup bourriné et je n'ai plus beaucoup de bras...

Ca passe, je le rejoins, je sais que nous allons aborder la portion de neige où je devrais être plus à mon avantage...

 

L'Aiguille du Plan vue du Frendo

L'Aiguille du Plan vue du Frendo

La voilà, la neige.

au départ tout va bien, corde tendue, j'ai l'impression d'être plus en forme que Julien. Il faut dire qu'il essaie de me faire de belles marches.

Nous rejoignons l'arête, esthétique, avec la Benne de Téléphérique qui passe tous les quarts d'heure, on doit leurs faire un beau spectacle...

La pente devient plus raide, la glace en dessous n'est pas parfaite, et je sens que je suis bien naze de tout ce début de course. Crampes à deux doigts, puis crampes aux abdos (des trucs qui ne me sont jamais arrivés) Comment ça s'étire, les abdos ?  Je repars essayant de trouver un rythme. Les piolets et crampons ne tiennent pas toujours parfaitement, et je fatigue. Terminé pour la corde tendue. Premier relai, je ne parviens pas à trouver de rythme. Julien me conseille d'y aller plus doucement. Au deuxième relai, ça va un peu mieux. Il m'annonce qu'il reste une grande longueur, et moi quand on me dit qu'il reste une grande longueur, je sais que ça veut dire deux, mais qu'on n'ose pas me le dire parce que tu es nase et que ça va te gâcher le moral... Il file, une fois la corde tendue, je pars. Il faut traverser une sorte de cascade à la glace dure mais solide, puis voilà la goulotte, raide (70° ?) longue (80 m ?) la glace est top, et je parviens à trouver un bon rythme : piolet piolet... crampon crampon... piolet piolet.... crampon - crampon...

Je profite de la récupération des broches pour reprendre mon souffle, sinon pas d'arrêt entre deux points.

La goulotte est finie, voilà de la bonne neige, avec des bonnes traces , alleluja, enfin des bonnes traces. Bon, il ne reste qu'une cinquantaine de mètres, mais bon, ça egayera ma fin de course

C'est parti pour la section neige/glace
C'est parti pour la section neige/glace
C'est parti pour la section neige/glace

C'est parti pour la section neige/glace

On sort à l'aiguille, de gentils touristes des pays de l'est me demandent mes gants pour faire une photo, je leur propose aussi mon casque, l'un d'eux enfilent mes gants, trempés et froids.

Nous gagnons le téléphérique, l'avant dernière benne, où nous redescendons serrés comme des Sardines (et ça n'est rien de le dire). Des touristes admiratifs me demandent des détails sur la course, et ça n'est pas peu fier que je leur réponds...

 

Le fin mot de l'histoire revient à Julien : "Ca vaut presque une face Nord des Droites dans ces conditions". Dommage que j'ai un peu "subi" la course... Je crois que je n'aurais pas du être si altruiste et garder mon sang pour la course...

L'arête de neige vue du dessus - à droite : ça fait mal aux mollets
L'arête de neige vue du dessus - à droite : ça fait mal aux mollets

L'arête de neige vue du dessus - à droite : ça fait mal aux mollets

Vidéo : Mont Blanc 4810 m - arête des Bosses

Apoutsiak — vidéo - Les vidéos d'ApoutsiakMont Blanc

Arête des Bosses

Voie royale

Voie normale