Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ski de randonnée - Jungfrau - 4158 m

Publié le par Apoutsiak

Dernier 4000 de ce massif de l'Oberland qu'il me reste à gravir (si l'on excepte le Schreckhorn et le Lauteraarhorn qui sont un peu excentrés)

Topo

Pour rejoindre la cabane Konkordiahütte depuis Blatten et la Lötschenlücke voir ici

Jungfrau

Nous la décrirons depuis la Konkordiahütte. Il est également possible de rejoindre la voie normale depuis le Jungfarujoch et le train

De Konkordiahütte descendre les escaliers menant à la Konkordiaplatz (2 km)

"Remonter" le Jungfraufirn (plutôt plat) en rive gauche puis le traverser (2 km 500)

Remonter les pentes jusqu'au pied du point 3506 m

Remonter cette pente à 40° environ

puis remonter l'éperon pour gagner la rimaye du Rottalsattel

La passer et gagner le Rottalsattel 3885 m

Remonter l'arête puis traverser la pente de neige ou de glace pour gagner l'arête proprement dite. Remonter l'arête (mixte et la gauche de la pente de neige pour gagner le sommet de la Jungfrau (II III)

Carto fichier GPS

Fichier GPS de la Jungfrau au format GPX

Ski de randonnée - Jungfrau - 4158 m Ski de randonnée - Jungfrau - 4158 m

Récit

Pour le récit de la journée précédente, voir ici, ascension du Gross Grünhorn

Les journées se suivent et se ressemblent, à une heure près. A 3 heure du matin, comme d'hab, je suis secoué comme un cocotier par François, classique et efficace, mais peu agréable quand on est en train de rêver qu'on farniente sur une plage de tahiti, bercé par le doux bruit des vagues et le chant des vahinés...

Le petit dej' est dur à avaler, je me remémore les paroles du gardien " la Jungfrau est en glace" m'a t'il affirmé quand je lui est parlé de notre projet. Et sur camp to camp, la dernière Jungfrau gravie portait les même mentions : GLACE

Je mâchonne mon pain comme une âme en peine.

Ski de randonnée - Jungfrau - 4158 m

Classique début de journée, les escaliers pour rejoindre le skis, les frontales sur le glacier puis d'un seul coup nous voilà seuls dans cette immensité. Les autres cordées vont ailleurs, mauvais présage. Je rumine en moi même, ça sent mauvais le but, cette glace à passer.

Mes deux partenaires me larguent c'est un classique, et nous avançons lentement, fourmis dans cette immensité. L'Oberland, c'est un peu , le petit Himalaya. C'est plat !

A un moment, François est loin derrière, il fait des photos. J'en suis tout éberlué. 3 minutes plus tard, il est déjà dans ma trace, même pas essoufflé... Trop fort

Il faut traverser le glacier, c'est interminable et voilà que ça monte sous le lever de soleil, magnifique, même les crevasses deviennent belles, avenantes, on s'y jetterai presque ... Le Mönch brile de mille feu. Le vent est là, la luminosité superbe. Nous louvoyons entre les crevasses surveillant au loin quelques skieurs en provenance du Jungfraujoch.

Ski de randonnée - Jungfrau - 4158 m
Ski de randonnée - Jungfrau - 4158 m Ski de randonnée - Jungfrau - 4158 m

Nous laissons les skis sur le sac pour chausser les crampons dans la raide pente sous le point 3506 m. Chacun à notre tour nous faisons la trace pour atteindre l'épaule, où en nous retournant, nous pouvons apercevoir la meute qui monte à ski, avec ou sans couteau... chapeau.

On se cale dans la file, François de plaint des conversions exposées, c'est vrai qu'il ne faut pas s'en coller une en tournant. Mais les zones de conversion sont solides. Les groupes se mélangent, et voilà la rimaye nous laissons les skis pour l'aborder et rejoindre le col : le Rottalsattel. On remonte alors l'arête pour passer nue petite crevasse sans prétention (pour l'instant) puis voilà le passage en glace. Un guide suisse passe et nous laisse deux broches pour nous assurer (il les laisse avant tout pour ne pas avoir à les reposer à la descente) Je ne fais pas de chichi pour les utiliser. De l'autre coté, un peu de mixte, un peu de neige à 45°, de nouveau du mixte et voilà le sommet, Yes.

Ski de randonnée - Jungfrau - 4158 m Ski de randonnée - Jungfrau - 4158 m
Ski de randonnée - Jungfrau - 4158 m Ski de randonnée - Jungfrau - 4158 m Ski de randonnée - Jungfrau - 4158 m
Ski de randonnée - Jungfrau - 4158 m Ski de randonnée - Jungfrau - 4158 m

Nous entamons la descente, tranquille, le guide du sommet me lance : "Et vous laissez les vis à glace !", me suspecterait il de vouloir lui voler ses broches ? Je n'ose l'affronter et lui répond poliment "Euh, ... bien sûr que non, guide helvétique bien aimé, je vous remercie de nous avoir laissé utiliser ce précieux matériel, à nous, humbles alpinistes amateurs..."

Je vois dans son regard que si je n’exécute pas son injonction, il me rattrapera à ski et me défoncera personnellement la tronche à coup de piochon. De toute façon, je ne vais pas tenter le diable...

 

Nous croisons une alpiniste usé assise seule sur l'arête. Je lui demande "Ça va ?" elle me répond essoufflée " Juste un petit mal des montagne, ça va aller !" Un guide l'a laissé poiroter là afin d'emmener le reste du groupe au sommet. Et elle attend sagement .

 

Bon la descente s'opère tranquille, et nous profitons bien des broches, sans les gauler, on sait se tenir...

La petite crevasse de la montée s'est bien ouverte, elle nécessite déjà un bon petit saut pieds joints ... la rimaye s'est également ouverte et nécessite également un petit saut.

 

Nous voilà sur les skis, la neige est bonne, pas parfaite, mais bonne, le paysage de rêve. La pente raide est avalée à ski. Au pied, c'est pique nique, avec le groupe du guide Suisse à proximité, heureusement qu'on lui a laissé ses broches, on aurait retrouvé mon corps dans une des énormes crevasses voisines.

 

Ski de randonnée - Jungfrau - 4158 m
Ski de randonnée - Jungfrau - 4158 m Ski de randonnée - Jungfrau - 4158 m

La descente se poursuit, les Suisses devant, les Français derrière. Le plat du Jungfraufirn nécessite un peu de poussage, mais pas trop. Je remets les peaux au pied de la Konkordiaplatz. Dépose des skis au pied des échelles. Et c'est reparti pour 120 m de montée. Un femme est en difficulté avec son guide au pied, visiblement elle a le vertige. Son guide finira par la grimper sur l'escalier en la tirant avec une sangle. Un petit quart d'heure plus tard, voilà le refuge, le soleil et la fonte d'eau pour nous réhydrater.

 

Plus qu'à retraverser la Lötschenlücke en passant par l'Abeni Flue... Mais ça , c'est le programme de demain !

Commenter cet article

François 17/04/2014 15:55

ça m'apprendra de te reveiller en douceur à 4h, tu auras un reveil plus energique la prochaine fois ;-)

Apoutsiak 17/04/2014 16:03

ah ah

J'avais prévenu que j'allais romancer ....