Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommet du Mont Blanc - 5 Septembre 7 h 15

Publié le par Guillaume Ledoux

Mont Blanc - arête des Bosses - photo guillaume Ledoux 5 sept 2005

Et oui, après un bivouac à 4250 mètres, je suis parvenu au sommet du Mopnt Blanc Lundi à 7 h 15. Sans exploit de ma part : Coucher la veille au col du Dôme (du gouter) vers 19 heures. A 1 h 30 du matin, je gagnais Vallot dans un froid vif. La pause à Vallot me fit gagner quelques heures de sommeil. A 5 h 30 Je repartais lentement, et, sans m'arrêter, doucement, j'atteignais le sommet au lever du soleil.

 Mont Blanc vu du Dôme du Gouter - photo Guillaume Ledoux

Lever à 3 h 10, je pars à 3 h 40de la maison, pour arriver vers 7 heures au Fayet. Il y a plein de monde, c'est l'inauguration du nouveau refuge de Tête Rousse aujourd'hui... Y aura t'il de la place dans le train ??? Je rencontre un petit bonhomme de 80 ans, super dynamique, Jean Dujardin, qui est parvenu au Gouter encore cette année... belle santé ! Nous sympatisons, et prenons le premier train où nous partageons nos expériences (la mienne courte, la sienne longue)... Nous nous quittons au Nid d'Aigle. Je file, chargé de mes 20 kg de matériel, c'est trop ! Il est 9 h 10. Je monte à 500 - 600 m / h jusqu'à tête Rousse, un peu rapide, je le paierai plus tard, je sais qu'au Mont Blanc, il faut partir douvcement. En 1 h 30 , je suis à hauteur du refuge de Tête Rousse. Une courte pause et je file vers le Grand Couloir, sans neige. Je le traverse rapidement. J'enchaine avec les cables , les sentes, et les pas d'escalade, du II !(peut être du II sup) Quelques passages bien verglacés rendent la fin de la progression délicate mais pas difficile. En 3 h 45 J'atteinds le refuge du Goûter.

Grand Couloir - Mont Blanc - Photo Guillaume Ledoux

Traverser du Grand Couloir ... Danger !

Une pause dans l'odeur de chiotte, j'essaie de manger un sandwitch au saucisson, mon acclimatation plus que précaire (à Gy : 220 mètres) se fait sentir. Le bol méricique reste dans ma bouche bien lontemps avant d'être avalé. Je repars 3/4 d'heure plus tard pour le Dôme du Gouter. Je marche lentement, il  fait hyper chaud, et je suis un peu nase. Je ne fais pas de pause, mais marche très lentement pour conserver mon rythme. Une cordée me rattrappe, je parviens à les suivre un long moment avant de les laisser partir. J'arrive à l'épaule du Dôme et prends plein sud pour atteindre son sommet. Une pause, avant de redescendre au col 40 mètres plus bas par une pente douce.

Et là, au travail : il faut faire fondre de l'eau pour faire des réserves, et se creuser un abrit dans la neige... 1 heure de travail bien essoufflé, pour se faire un petit nid douillet. J'avoue que je l'ai fait juste à ma taille, il n'y a pas 20 cm de trop.

Chance : ma bouteille de gaz s'est vidée, heureusement, 4 Russes bivouac à 50 mètres de ma tente, il me prette une bouteille de gaz, qui me permettra d'avoir un litre d'eau de plus . Je dine à 5 h 30, c'est un bien grand mot, l'eau boue à basse température en altitude (j'avais eu une kholle de physique en prépa là dessu... un gars se faisait cuire un oeuf au sommet du Mont Blanc , il le chauffait pendant 12 minutes, et je devais savoir si l'oeuf était cuît... Je n'ai pas trouvé la solution , en fait , iil ne l'était pas, mais je m'étais juré d'aller tester celà en application pratique !) bref, mon repas Aptonia (de Décathlon), dans l'eau semi bouillie : totalement indigeste... J'ai crus le vomir pendant 2 heures, après ,c'est passé.   Je range mon matérielet  à 18 h 30 je suis couché. Le froid vient avec le coucher du soleil. Je suis emmitoufflé dans mon duvet avec bonnet et gants. Toute les demi heure , le froid se rappelle à moi et me réveille. Je chang de côté, et réajuste la capuche de mon duvet. Les étoiles filantes accompagnent ma nuit ainsi que les milliers d'étoiles.

A 1 h 25, j'ai peu dormi, le vent s'est levé depuis plus d'une heure, je décide de gagner Vallot pour dormir quelques heures un peu mieux . Je m'habille dans le froid, le plus dur : mettre les Koflachs qui ont gelés ( comme l'eau du Camelbag et de ma bouteille...) Je monte, au radard vers Vallot, mes pieds gèlent dans mes chaussures gelées... J'entre dans le taudit et croise 4 alpinistes qui sortent pour rejoindre le Gouter. Il est prêt de 2 h du mat...

 

Seul dans le refuge, je termine ma nuit, à l'abrit du vent.

Bivouac 1 h 30 Guillaume Ledoux Mont Blanc ... c'est parti          Mont Blanc - bivouac Vallot - photo Guillaume Ledoux

Réveil difficile à 1 h 30                                           Refuge bivouac Vallot

5 h 35 Tout équipé, 2 barres de céréales dans le ventre ainsi que du "Thé glaçons" je repars, des cordées sont déjà su r les Bosses. Il fait nuit noire. Je n'ai pas "la caisse" Tant pis, je monte tout doux, à 300 m / h; parfois mons. Des cordées me dépassent. Mon rythme est bon , je ne le quitte pas. Je profite du paysage, dans l'ombre exceptionnel. Le souffle est court. Je repasse, tous les passages connus (c'est facile, c'est la troisième fois ...). La Grande Bosse, la petite, les Rochers (Rouges) J'apperçois le dernier ressaut où nous nous étions arrêté avec Mathieu, du fait de cordées coincées par un vent impressionnant, à 40 mètres du sommet. Le ressaut est avalé, Une cordée traine sur l'arête finale, une autre me dépasse à moitié. Je déboite et accélère le long de l'arête. Les autres sont loing derrière. Je termine la montée seul. Le soleil vient de se lever, les glaciers sont passés du Orang eau blanc, la face Nord est dans l'ombre.

Seul, je vois les gens qui se congratulent, la vue est magnifique. Je mitraille à l'appareil photo, certaine seront bonnes... Il est 7 h 10.

 Lever de soleil - alpiniset - Mont Blanc - photo Guillaume Ledoux

 

 

 

Sommet du Mont Blanc - Guillaume Ledoux - 5 Septembre 2005

 Arête des Bosses Mont Blanc - Dôme du Gouter - photo Guillaume Ledoux

 Lever de soleil au sommet

 Le Petit Prince de Chamonix dit Cheveux de Neige

 Vue sur l'arête des Bosses, au sommet du dernier ressaut avant le sommet - Vallot et le Dôme du Gouter

Mont Blanc : Lever de soleil sur le Mont Maudit - photo Guillaume Ledoux

La descente commence, je fais des pauses photos, repère les Miage, Tré la tête, Vallot. Au bas, je vois mon petit bivouac. VAllot est vite rejoint, puis le col. Je refais rapido mon sac, l'effort demandé est important. Je remonte sur l'épaule du Dôme avant de basculer, j'ai les quadriceps en compote, la descente va être longue. Arrivé au Gouter, j'enlève toutes les épaisseurs qui me tiennent chaud, je grignotte une barre. Je descends sous le Goûter les cables et les rochers. La traversée du Grand couloir se fait comme il se doit , d'un bon pas. Une courte pause, je file sous Tête Rousse, des rencontres en marchant, et voilà le Nid d'Aigle. Il faut attndre le train 1 heure, puis 1 heure de voyage. 3 h 30 de route, je file directement chez la Nounou  trouver Agathe Marie et Louis.

 Arête des Bosses Mont Blanc - pgoto guillaume Ledoux  

 

 

 

   Dômes de Miage - aiguille de Bionnassay vue du Dôme du Gouter crevasse - photo Guillaume Ledoux

 Vallot - L'arête des Bosses  et le Mont Blanc

 Dômes de Miage et Aiguille de Bionnassay

Dommage pour Bionnassay... Est ce un but ??? Je ne le sais.

Une bonne petite journée de montagne.

 Remarque : L'ensemble des photos ont été réalisées au sommet ou à la descente (mise à part celle prise à 1 h 30 du matin !!!)

Commenter cet article

Guillaume 22/02/2006 20:45

Pour le Mont Blanc en bivouac, 2 solutions
Soit bivouaquer au col du Midi (montée en téléphérique par l'aiguille du midi), je crois que les tentes sont tolérées du coucher au lever du soleil
Soit par l'arête des Bosses, bivouac à Tête Rousse obligatoire , au dessus c'est interdit, je pense que sans tente, au col des Dômes 4300 m, ce que j'ai fait, ça ne dérange pas grand monde. Par contre, pour un premier sommet, je pense que c'est un peu rude... (la montée directe au col et le bivouac frisquet à cette altitude !!!
De Tête Rousse, ça fait un départ assez rude le matin avec le Grand Couloir et la montée au Gouter, mais ça se fait ...
 

luc morin 22/02/2006 20:03

je dois faire le mont blanc avec des amis montagnards.
Ils veulent bivouaquer, par où passer et où le faire?
merci