Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Petit Alpiniste Illustré

Le Petit Alpiniste Illustré

by Apoutsiak

Ski de rando au Lofoten - Apoutsiak au pays des Vikings J4 - la bouse du coin

Apoutsiak — Ski de randonnéeLofotenRaid à ski
Ski de rando au Lofoten - Apoutsiak au pays des Vikings J4 - la bouse du coinSki de rando au Lofoten - Apoutsiak au pays des Vikings J4 - la bouse du coin
Ski de rando au Lofoten - Apoutsiak au pays des Vikings J4 - la bouse du coinSki de rando au Lofoten - Apoutsiak au pays des Vikings J4 - la bouse du coin

Petite sieste après la sortie de ce matin.

Je descends à la cuisine, la météo s’est améliorée.

Je croise Philippe

« On sort cette après midi, lance-je ? »

Pourquoi pas ?

Il n’a pas fallu me le redire deux fois, je suis allé chercher les autres. Qui sont arrivés au complet, Gabriel et Nathalie en dernier… Comme par hasard…

Zou en camion, on cherche un peu le parking puis on le trouve et c’est parti.

Classique, en file indienne. A peine est on parti, qu’on se prend une rabasse de neige sur la tronche, on a eu le nez creux, on est parti parce qu’il ne faisait pas trop moche ! Le vent, la neige, tout y est. Par chance on parvient à voir les chalets et la petite chapelle sur la presqu’île, c’est chez nous et c’est joli. Ca monte, ça descend, on sent que Philippe est un peu paumé.

Il y a deux choses qui sont interdites à Philippe, se perdre, et choir dans la neige. « Le guide ne se perd pas, il cherche son chemin, il ne tombe pas, il teste la gravité…. »

Bref, on louvoie de droite et de gauche, en haut et en bas, sous une neige battante, même si je ne sais pas si l’expression existe. Après pas mal d’hésitation, il opte pour la gauche, tout le monde suit, Nathalie est à l’arrière, elle profite de la vue sur son apollon, très beau sur ce versant là ! Je décide de ne pas la laisser seule, avec cette météo, elle disparait parfois derrière un voile de neige.  On remonte un petit dôme, sympathique au demeurant.

Ski de rando au Lofoten - Apoutsiak au pays des Vikings J4 - la bouse du coin
Ski de rando au Lofoten - Apoutsiak au pays des Vikings J4 - la bouse du coinSki de rando au Lofoten - Apoutsiak au pays des Vikings J4 - la bouse du coinSki de rando au Lofoten - Apoutsiak au pays des Vikings J4 - la bouse du coin
Ski de rando au Lofoten - Apoutsiak au pays des Vikings J4 - la bouse du coinSki de rando au Lofoten - Apoutsiak au pays des Vikings J4 - la bouse du coin

La neige devient verglacée. Et ce qui devait arriver arriva, L’un de nous tombe, et c’est Gabriel qui a été tiré au sort pour jouer le rôle de la victime. Il est en fâcheuse posture, dos à la pente, avec les skis en salsifis ! Les autres sont loin devant, reste Roméo, qui profite de ces derniers instants de vie, Juliette et ma pomme. Je crois qu’il y avait aussi Sylvie, mais ça ne compte pas et n’a aucun intérêt pour ce récit. J’enfile ma cape de « superskiderandoman », et je file, je trace jusqu’à Roméo, le chope par le col, le redresse, le secoue pour remettre les skis dans l’axe et le repose délicatement dans la pente, puis je luis intime « Suis moi !» Je lui fais la trace dans une pente verglacée à l’extrême. Les pentes sont fuyantes, la chute serait fatale. J’imprime dans la glace la marque de mes carres afin que  Roméo n’aie qu’à poser ses skis sans difficulté. Il tente une scabreuse manœuvre, quitter la sécurité de MA trace pour rejoindre la trace originale, qui trône 5 mètres au dessus de nous. Je luis conseille de me suivre. Il opte, sagement pour cette option. Quelques pas, quelques derniers conseils

Roméo : «  Merci superskiderandoman » à oui, j’ai oublié de vous dire qu’il ne m’a bien entendu pas reconnu !

Juliette «  ¨Mon Roméo ! » Avec pleins de petits cœurs partout (dans les yeux dans la voie, dans le cœur )

Je file trouver une cabine téléphonique afin de remettre une tenue civile. Et je reprends la trace comme si de rien n’était !

Ca tombe bien, il ne reste plus grand-chose. Philippe a trouvé une bouse qui va nous servir de sommet, perso, je serai aller chercher le vrai sommet un peu plus à droite, mais il est déjà tard !

Pour le coup, il fait presque beau. On papote, on dépeaute, et on file.

Ski de rando au Lofoten - Apoutsiak au pays des Vikings J4 - la bouse du coin
Ski de rando au Lofoten - Apoutsiak au pays des Vikings J4 - la bouse du coin
Ski de rando au Lofoten - Apoutsiak au pays des Vikings J4 - la bouse du coin
Ski de rando au Lofoten - Apoutsiak au pays des Vikings J4 - la bouse du coin
Ski de rando au Lofoten - Apoutsiak au pays des Vikings J4 - la bouse du coin
Ski de rando au Lofoten - Apoutsiak au pays des Vikings J4 - la bouse du coin
Ski de rando au Lofoten - Apoutsiak au pays des Vikings J4 - la bouse du coin

Neige variée. Certains font des figures de style. Les chutes sont nombreuses. Comme d’hab’. Alors que je filme une séquence, j’entends un tremblement de terre derrière moi, C’est Romain qui se prend une belle boîte. Tout le monde a le sourire et on descend tranquillement. Philippe décide de tracer dans les bouleaux. Je préfère perdre un peu d’altitude et prendre un peu d’élan plutôt que de galérer dans les branches. C’est efficace, je dépasse pas mal de skieurs avant une petite descente où j’ai pris un peu (trop) la confiance. Un tas de neige… trop tard, je viens droit dessus encastrer mes skis, et j’entends le bruit du caillou bloquant mes skis. Je bascule en avant, je sens que ça déchausse (tant mieux) et je pique la tête la première dans la neige…

Je me redresse… pas de bobo, pour les skis, on verra plus tard. Je descends et rejoint le lac ainsi que la file du groupe. Le reste est plutôt plat, dans ces forêts à rennes. On rejoint le parking et le minibus.

Message personnel : certains membres du groupe voudraient se servir de ce blog pour assouvir leurs pulsions. Notamment, Sylvie qui souhaitait avoir une relation homosexuelle avec Nathalie dans mon récit. Sachez madame que je ne mange pas de ce pain là, que le récit restera digne et d’un haut niveau de probité.

Je tiens à ajouter que d’autres m’ont avoué avoir observé Gabriel et Nathalie dans le saunât, ils m’ont décrit des scènes lubriques, des caresses sur des mamelons dodus, que je ne peux bien évidemment pas décrire précisément dans ce texte. Ces dérives sont inacceptables !

Toutes mes excuses chers lecteurs si ces dernières lignes sont venues perturber  le récit, mais il fallait mettre quelques points au clair, c’est chose faite, heureusement que je suis là pour faire régner l’ordre. C’est mon petit côté Ayatollah ! 

 

 

Demain, ça va croustiller ...

 

Ski de rando au Lofoten - Apoutsiak au pays des Vikings J4 - la bouse du coin
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article