Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ski de rando - Montagne d'Hirmentaz 1598 m

Publié le par Apoutsiak

Petite sortie rapide au départ d'Habere Poche

Très bien pour se dégourdir les jambes en période de fêtes....

 

Topo

 

D'Habere Poche, gagner en voiture les Granges Meynent

Remonetr les pistes (soit la bleue, soit la rouge jusqu'à la sortie de la forêt (au Nord Est du replan)

Passer au Nord du télésiège de la Frastaz et gagner le haut du télésiège

Remonter au mieux vers la crête, et repérer un petit coulor qui permet de gagner la crête 1550 m et de là, à pied le sommet)

Un petit 500 m de dénivelé

 

Récit :

 

3 tentatives sur un sommet.

 

1

 

La première avec Sandrine et Anne So, initiation au ski de rando. Sandrine  inaugure la paire de ski d'occaz que je viens d'acheter tandis qu'Anne So nous accompagne en raquettes. J'ai repéré un itinéraire depuis le bas (je n'ai ni carte ni topo !) ça devrait passer ! Nous remontons tranquillement la piste verte ou bleu. Il y a peu de neige et pas mal de cailloux !

A la sortie de la forêt, je trace en direction de la crête, il faut faire de nombreuses conversions (il y a beaucoup d'herbe) Sandrine me suit et Anne So éprouve quelques difficultés en raquettes, en dévers ! (d'autant plus qu'elle a des sortes de moon boots trop grandes pour elle, les sangles des raquettes tiennent mal !

Bref, elle décide de jeter l'éponge, nous laissant en amoureux gravir la montagne. Sandrine éprouve quelques difficultés lors des conversions. Nous attaquons la partie plus raide, elle fini par tomber lors de l'une d'elle. Et tel Jésus de nazareth sur le chemin du Golgotha, elle tombera 3 fois. J'ai essayé de jouer le rôle de Simon de Sirène, sans être très efficace ! Ses genoux ont un peu morflés !

Nous parvenons enfin à la base d'un couloir. Sandrine part par la droite. je part dans l'axe, nous nous rejoignons et atteingons la Crête d'Hirmentaz !

Un biscuit et nous rpenons le chemin du retour. Descendre aux skis. La neige est pourrie, et il y a beaucoup d'obstacles (rochers - herbe) et la neige est dure ou croutée ! Ca commence  pour elle par une belle gamelle au premier grand virage, dans l'herbe. Ses genous n'ont là non plus pas aimé. Elle se décide pour une technique personelle, le dérapage ! Ca passe. Après quelques chutes nous parvenons à rejoindre les pistes d'Habere Poche, nous choisissons une piste à flanc, et rejoignons la voiture à la nuit.

 

P1100211


P1100216


P1100218

P1100221

 

P1100225

2

 

Deuxième tentative, 2 jours plus tard, avec Thib, mon frère, surfer des mers devant l'éternel. Je lui confir ma paire de Wedze de rando.

Tout se passe bien sur les pistes. Nous attaquons alors à la sortie de la forêt, la partie randonnée. L'inconvénient de mes wed'zes, ce sont les peaux droites, sur le ski large. Donc ça ne tient pas très bien en montée ! Il a neigé 20 cm sur la vilaine couche précédente. Je fais à Thib une trace pas raide du tout. Mais les Wed'ze ont du mal à tenir dans la trace. Tranquillement  nous rejoignons le pied du coulouir où nous laissons les skis.

Rapide ascension sur la crête.

Petite pause et descente.

Nous parvenons à faire de jolie courbe dans cette poudreuse. Et descendons tout droit vers la voiture. Excellent !

 

P1000591

 

P1000593

P1000599

P1000600

3

 

Dernière tentative, 2 jours plus tard, dernier jours de vacances, il faut rentrer tôt !

Je me lève à 6 heures et à 7 heures. je suis sur les skis. -11°C avec un petit vent du Nord et des nuages à faible altitude. Je remonte la piste rouge, damée dure. Je sors de la forêt il fait toujours nuit, j'aperçois la lune au milieu des nuages. Elle disparait. Au dessus de la forêt, il n'y a plus de repères visuels, seuls quelques herbes dépassent de la neige. Je passe sous le télésiège et poursuit. Toujours la nuit. et que du blanc foncé à perte de vue. Bizarement la pente diminue. Tiens ça descend, je suis sur une piste. Je la remonte, j'ai du mal à me repérer et j'utilise les piquets comme repère le long de la piste.  Visibilité 20 mètres. J'apperçois le haut du télésiège , je décide de faire une pause pour aviser, impossible de continuer avec cette visibilité (il y a peu de neige et il faut repérer les zones skiables de loin) Je fais quelques photos et décide de redescendre. Le grand beau était annoncé, mais là, tout est blanc et je ne vois rien  !

Je passe par les pistes (enfin les bords, ça permet d'avoior un peu de poudreuse) et rejoint la voiture il fait encore nuit. A 8 heures et quart, je suis au chalet !

 

P1000634

 

P1000629

Commenter cet article

doune 29/12/2010 18:30



sympa cette petite sortie de rando... je la note pour une prochaine sortie quand le temps sera bien pourri tout en haut du chablais :)