Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vidéo - Chasseron avec Agathe - ski de randonnée - raquettes

Publié le par Apoutsiak

Première sortie raquette /  ski de rando pour Agathe après la première de Louis début Décembre...
Dans une poudreuse de cinéma !!! et sous une neige battante ( je ne crois pas que ça se dise, mais c'etait le cas !!!

Topo

Toujours aussi simple
Se garer à Noirvaux (un peu au dessus)
Remonter aux Deneriaz dessous, puis dans la forêt à la derme de la Merla
Remonter la grande Combe
Gagner la crête soit dans l'axe soit 150 m à gauche du sommet de la combe.
De la crête , direction le sommet par le chalet hôtel du Chasseron !

Descente, dans la peuff par le même itinéraire

montée 2 h 30 (repas compris) descente 1 heure

Fichier GPS de la sortie et profil

pour le profil, cliquer sur l'onglet !



Fichier GPS au format GPX (cliquer droit fichier enregistrer sous !)


Récit :


On est parti cool ce matin là, et avons laissé Sandrine Agathe et Louis pour un programme également cool aux Fourgs : luge et course de chiens de traineau...
A 11 heures nous décollons du parking, Agathe, raquettes aux pieds et moi avec mes skis de rando et ses énormes chaussures de ski de piste et ses skis sur le sac à dos. Montée dans la bonne humeur il neige à gros flocon et Agathe est heureuse. Nous passons la Deneriaz et nos estomacs gargouillent... Il faut s'arrêter dans la forêt. Nous nous installons sous un sapin (à l'abrit  de la neige...) pour nous restaurer. Un pique nique particulier fait de biscuits apéros, de classiques sandwitchs et d'une boite de maïs que nous boirons, j'ai oublié d'emporter une cuillère !!!
Les estomacs pleins nous repartons dans les pentes plus raides de la forêt. Nous débouchons sur la combe, nous suivons la trace qui une fois n'est pas coutûme passe à quelques mètres de la ferme de la Merla. Une cordée nous dépasse.  Nous remontons la  combe, j'elargis la trace  p
our qu'agathe puisse y placer ses raquettes (désolé pour les puristes du ski de rando surtout qu'Agathe etait la seule en raquette de ce coté là ....)
Quelques pauses boissons ( une excellent jus de citron !) Le soleil fait de timides apparitions !
Voilà le haut de la combe, nous filons à gauche en direction du col, et là, c'est le drâme. En ski, ça passe tout seul, En raquettes dans l'étroite trace en dévers, c'est le souk, et ce qui devait arrivé arriva, Agathe redescend en glissant sur la trace du dessous... Je décide de monter au col et de redescendre aider Agathe à pied. Agathe enlève ses raquetes et je trace Dré dans le pentu en direction du col. Agathe s'est bien mise dans le rouge, nous faisons une courte pause avant la montée finale vers le Chalet Hôtel du Chasseron puis le sommet !

Un monde fou au sommet avec même une motoneige ( ! beurk !!!) qui semble tracer une course de raquettes qui a
urait lieu le lendemain (à confirmer). Quelques photos et c'est la descente. D'abord timide , chacun trouve ses marques, je décide de descendre par le haut de la combe. On sespace le temps de passer sous la crête. Une traversée, puis quelques virages, la neige est douce et poudreuse. Pour Agathe, c'est un peu dur, 60 centimètres de poudreuses. Et une première chute ! je remonte en escalier ( la marche à pied sans ski est proscrite !) Et nous repartons. La descente de la combe est un plaisir qu'Agathe trouve bien trop rapide. Nous arrivons dans la forêt. Ca tourne tout seul à part à quelques endroits un peu durs !

Nous nous retrouvons à la Deneriaz dessous c'est le faux plat avant une dernière descente.

Enfin la voiture, nous filons aux Fourgs retrouver Sandrine Marie et Louis, un peu de luge et la construction d'un bel igloo dans le quel nous tiendrons tous les 5 pour un gouter amusant !

Avant la journée du lendemain pleine de hors pistes dans la qstation de Metabief !

Au dessus de Noirvaux

Sous les deneriaz, il neige...

Sous la crête, en difficulté !

Au sommet

Toujours au sommet, avec son pôpô


Vidéo





Commenter cet article

Coach sportif 31/05/2011 09:19



Merci de nous faire partager ces beaux souvenirs de rando ! bonne continuation.