Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Petit Alpiniste Illustré

Le Petit Alpiniste Illustré

by Apoutsiak

Aravis

Ski de rando : Ambrevetta par la combe de Tardevant : 2501 m

Apoutsiak — Ski de randonnéeAravis

Jolie course avec Mélanie, Franck et Jeff, à coté duquel, Bachar El Assad passe pour un gentil agneau !

 

P1000191-2

 

 

 

Topo

 

Départ des Confins, parking des Lanchettes (La Clusaz)

 

Du parking, rejoindre La Lanchette et par le sentier d'été gagner la Botière et et Paccaly 1490 m

Descendre dans le vallon et rejoindre Paccaly d'en haut par les pentes sous jacentes (1671 m) basculer dans la combe de Tardevant en poursuivant au nord passer à Tardevant et remonter au mieux la Combe, passer au lac de Tardevant puis gagner la crête et rrvenir à l'ouest pour rejoindre le sommet 2501 m. Vue 3 *.

 

Descente par le même itinéraire.

 

Récit

 

J'ai rendez vous avec jeff au parking, à 14h, comme ça on sera tranquille, un copain a lui aussi rapide doit les accompagner.

Je me pointe avec 10 minutes d'avance, je me prépare, et voilà Jeff qui arrive. Son copain Franck n'est pas encore là, il me dit : "Pars devant, t'as qu'à prendre un peu d'avance !" Bon, je m'exécute (avec jeff, t'as toujours intérêt à t'executer !) . Je démarre et croise aux passage pas mal de skieur en provenance de la combe du Grand Crêt ! En fait, elle est noire de monde. Je file, il faut aller vite, mais garder de la réserve, car lorsque Franck et Jeff vont me rattraper , il faudra accélérer ou essayer.

J'avance bien ( à mon rythme) et me voilà au chalet de Paccaly, j'hésite, je décide de suivre le topo que j'ai en tête et de passer par Paccaly d'en haut (il faut un peu redescendre. Je jette régulièrement des coups d'oeil pour voir si mes acolytes me rattrapent attendant un hypothétique courant d'air !

Je remonte la combe, à chaque conversion,  un coup d'oeil en bas, arrivé à proximité j'aperçois 3 skieurs et non 2 au chalet de Paccaly, ça doit être eux... Je poursuis à flanc pour rejoindre la combe de Tardevant, me répétant  que Jeff m'a dit "pars devant !" dans la combe de Tardevant ! Je poursuis mon ascension, les 3 skieurs n'ont pas suivi mon trajet, je suis seul. Courte pause ravitaillement. Puis je poursuis, il y a de grosses avalanches de fonte récente, il a fait très chaud ces derniers jours . Arrivé au pied d'un raidillon, j'hésite, je suis seul, ça me parait trop raide pour un homme seul, je rebrousse chemin pour me mettre à l'abri et attendre les autres. Les voilà qui apparaissent en contre bas et me font de grands signes ! 10 minutes plus tard, ils me rejoignent, je commençais à avoir un peu froid !

Salutation, en fait, ils sont trois il y a Franck et Mélanie qui accompagnent Jeff. Les deux premiers décident de partir à fond, j'accompagnerais Mélanie pour la dernière partie dans un mode plus contemplatif...

La combe est plutôt cool, rien de trop raide, le soleil est là, nous progressons tranquillement tandis que Jeff et Franck se tirent la bourre. Arrivé sur la crête, vue magnifique sur le Mont Blanc, les deux devant skieront jusqu'au sommet tandis que nous déposerons les skis à quelques encablures de celui ci.

Au sommet, Jeff, nous annonce qu'il faut redescendre (on ne le change pas)

Et c'est parti pour une descente en neige transfo (parfois un peu soupe) mais correcte. But du jeux : éviter les pentes à l'ombre qui ont commencée à regeler !

Ça passe plutôt bien, quelques coulées d'avalanches à traverser. Franck nous gratifie la descente de quelques sauts impressionnants ! Franck et jeff prennent un couloir dans la combe de Tardevant pour rejoindre Paccaly d'en haut , tandis que Mélanie et moi choisissons de basculer trop tôt dans la combe de Paccaly, bien au soleil et trop en soupe, dure à skier ! Il faut traverser la combe de Paccaly et filer dans le chemin forestier vers le chalet de  Paccaly . Un peu de pousse bâton dans une neige soupe et sur un sentier plutôt plat achève la journée et mes bras.

Retour au parking avant de rejoindre le Merdassier de la Clusaz pour une partie de Paret ou je deviendrais le responsable de la descente au flambeau, titre dont je ne suis pas peu fier ...

 

Photo

 

  P1000168

P1000172

 

P1000176

 

P1000182

 

P1000183

 

P1000187

 

P1000191-2

 

P1000197

 

P1000206

Ski de rando : Tête de Pelouse par la combe du Grand Crêt 2537 m

Apoutsiak — Ski de randonnéeAravis

Ma première dans les combes des Aravis, ou preque...

 

Topo

 

De la Clusaz rejoindre le hameaudes Confins puis le parking des Lanchettes

Des lanchettes gagner le point 1450 m puis par un grand virage passant à proximité du point 1628 m tirer àdroite (sud) avant de remonter la combe au mieux (plutôt en son centre) Quelques passages un peu raide Tirer plein sud sur la fin pour atteindre la crête. Sommet facultatif !

 

Autre possibilité de la combe :

 

le trou de la Mouche et possibilité de traverser sur la combe de Paccaly

 

Le point 2309 m qui lui aussi permet de traverser sur la combe de Paccaly !

 

carto fichier GPS

 

au format GPX

 

 

 

Récit

 

Début de vacances à la Clusaz, je m'etais promis de faire une combe des Aravis, objectif au départ : le trou de la Mouche, il est assez tôt, j'ai pérvu d'aller skier avec les enfants l'après midi.

La route me semble longue jusqu'aux Confins, quand j'arrive sur le parking, ô surprise, il y a déjà pas mal de voiture ... J'suis bête, c'est ça les Aravis, il y atoujours du monde. bref, je pars, je dépasse un gars avant de rejoindre un groupe, et je me cale discrettos dans leur roues, si tant est qu'on puisse être discrettos en ski de rando.

Je me décide à mettre les couteaux rapidement (comme eux), puis c'est reparti, avec les couteaux, dans les apssages raides, ça va. Bon par le truchement des pauses, je me retrouve au milieu du groupe (de 4) parfois devant. A mi sommet, il font une pause et je leur fausse compagnie. Je rejoins d'autres groupes, mais c'est plus étalé, une mamy galère , elle a du oublier ses couteaux..., je suis la foule, grave erreur, j'apperçois à ma gauche le trou de la mouche et il est trop tard pour bifurquer, tant pis, je poursuis vers la tête de Pelouse. Sur la fin, c'est plus raide, mais les couteaux fonctionnent. Mze voilà sur la crête, et enfin le soleil.

Courte pause, de toute façon, c'est comme chez Carrefour, tu prends ton ticket, tu fais ta petite paiuse et tu te casses pour la lisser la place aux suivants.

Je plonge dans une pente bien gelée, qui n'a pas vue le soleil ! (et bien trafolée !) Bref , ça vibre, il y a pleins de traces biens dures partout... ca n'est pas du grand ski, mais ça fait bien mal aux cuisses !!!

La descente est rapide. je retrouve le parking, mes cuisses sont en feux, je suis bon pour une bonne après midi de ski de piste !

 

Photo

 

  P1000020

 

P1000027

 

P1000030

 

P1000033

 

P1000034

<< < 1 2