Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sur les traces des Bouquetins du Creux du Van

Publié le par Apoutsiak

 

162705 1788356587470 1196235683 2081010 4972904 n

 

 

 

 

Topo :

 

Voir randonnée au Creux du Van

 

http://idata.over-blog.com/0/08/49/95/Rando/carte.jpg

 

Récit :

 

Ce Dimanche là, les guiboles me démangeaient. J'avais prévu initialement un petit tour en ski de rando du coté du Chasseron, mais la nivologie ou plutôt l'absence de neige m'ont poussé a trouver un autre plan. Je me décide donc pour un plan "faune sauvage" au Creux du Van avec bouquetins obligatoires.

 

Je contactais le Yann Giezendanner local, c'est à dire moi même, et je me prévoyais un peut optimiste, une matinée correcte (sans préciptitation) avant une après midi plus humide...

 

Je grimpais dans ma puissante berline sous un ciel étoilé, tout débutait bien, un énorme Cerf, me faisait une démonstration de saut de clôture, à peine ébloui par mes phares dans les Monts de Gy. Pour la faune sauvage, j'étais dans le juste !

 

Arrivé à Norraigues, le temps est couvert avec un peu de nuages, mails il fait tiède. Pas un pêt de neige à l'horizon, heureusement que je ne suis pas parti faire du ski de rando... J'installe mes raquettes sur mon sac et c'est parti. 6 h 30.

 

Je passe la brocante et rejoins la ferme des Oeillons dans le noir. Je poursuis sur le sentier et le chien de la ferme, me prends en grippe à distance,  et aboie à fond ! Pour la faune sauvage c'est moins bien, ainsi que pour ma quiétude personnelle ! Il fini par se taire (ça a duré un moment...)

La glace apparaît sur le sentier avec un peu de neige éparse... 1100 m environ.  Je fais attention de ne pas glisser sur les plaques de glace, les raquettes vont sans doute être inutiles, ça les aura promené ! Entrée du Creux du Van, photo , le soleil rougeoie à peine au fond sous une épaisse couche de nuages ! Je continue sur le fer à cheval. et me dirige vers le plongeoir, je pose mon sac, ils sont là,  fidèle au rendez vous. Je mitraille, mais les photos sont difficile à faire, il fait sombre et elles ont tendance au sombre.  Je m'équipe pour ne pas avoir trop froid, la température à baissé et une fine pluie est là avec un vent qui se lève.

 

166413 1788352027356 1196235683 2080996 169936 n

 

165351 1788357347489 1196235683 2081012 7898977 n

166433 1788360907578 1196235683 2081028 4972299 n

164738 1788355187435 1196235683 2081006 62909 n

163781 1788356907478 1196235683 2081011 8212724 n

 

167856 1788356027456 1196235683 2081008 4039585 n

 

 

168384 1788355387440 1196235683 2081007 3273345 n

 

162782 1788360347564 1196235683 2081025 2183793 n

Je les observe, me délectant de ces moments. Je les contourne pour faire d'autres plans. Après m'être concentré sur le mâle, je me laisse attendrir par le jeune, qui doit avoir deux mois (à vérifier) Il est tout mignon.  Après en avoir bien profité, je les laisse à leur broutage de sapins !

Je poursuis vers le sommet du Soliat dans la tempête et le vent, dur de tenir le cap. De celui-ci, je décide de poursuivre plein nord et rejoindre la crête.  3 chamois sont aussi surpris que moi de notre rencontre. Ils n'ont pas l'air d'apprécier. Je les retrouve un peu plus loin. Je parviens à m'approcher en ma cachant derrière un arbre, je me bats avec l'humidité ambiante qui colle aux objectifs. Enfin ils me repèrent et c'est la fuite, je les retrouverais une troisième fois un peu plus loin !

 

162998 1788352627371 1196235683 2080998 6645631 n

 

164497 1788353227386 1196235683 2080999 6236453 n

 

162674 1788354067407 1196235683 2081002 6544041 n

 

165112 1788365507693 1196235683 2081042 7611399 n

 

167471 1788354187410 1196235683 2081003 6959098 n

Je décide de descendre au pied de la falaise. Ça passe plutôt pas mal. Arrivé en bas je hausse les raquettes ( et oui, avec le vent, le pied des falaises est plein d'une neige plus ou moins profonde. Je longe la base du Creux du Van observant les parois. Je rejoins le sentier. Pique nique avant de rentrer à la voiture, trempé (ah oui, il n'a cessé de pleuvoir depuis le sommet, voir avant ! )

 

Une bien belle journée !

 

162986 1788352467367 1196235683 2080997 2399382 n

Commenter cet article

Sacapeuf 24/02/2011 21:08



Salut d'Antibes (Côte d'Azur) !


Ton reportage est super. J'ai parcouru le Creu en d'autres saisons : j'y suis allé avec mon épouse le jour du jeune cet automne. Il y avait un monde fou, mais c'était comme unpélérinage, comme si
c'était là que se passait la vraie vie... Chaleur intense, vue à couper le souple sur l'Oberland vers le sud et le plateau des Ponts vers le nord. Bien sûr j'ai observé les bouquetins qui
participaient à cette grand fête. Reour par le chemin du sangle (c'est ça ?) et une limonade à la buvette. Ca, c'est des journées qui comptent !


Je vais creuser unpeu plus ton site.


Ah, au fait, dans le Mercantour, il y a une poudre de rêve !


Sacapeuf



Apoutsiak 02/03/2011 18:07



Merci Sacapeuf


 


Il y aussi une poudre de rêve... dans le Valais !



apoutsiak 20/01/2011 15:01



merci pour ces précisions


 


Apoutsiak



Spiga 20/01/2011 12:47



Bonjour,


Joli récit de ballade dans un endroit que j'apprécie également beaucoup (cf mon blog). Le jeune bouquetin que vous avez observé est probablement né au mois de mai 2010, et les chamois présents en
ce mois de janvier ne montent au sommet du cirque que durant l'hiver, une chance donc...


Meilleurs voeux et bravo pour votre site...


FS