Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Conseils

Vous êtes actuellement  

  petits alpinistes sur ce blog


Vidéo du mois :

Rétrospective2010

La vidéo Grand Format ici

 

 

 

 

La Télé du Petit Alpiniste :
LPA TV
  

 

 

 


Cliquez ici pour répondre à la question : Le Mont Blanc, pour vous, c'est...

 




  

N'hésitez pas à aller voir dans les archives les précédents articles

et à vous inscrire à la Newsletter

Recherche

Soleil

Ci dessous vous trouverez les 4 soleils de ma vie !

Sandrine, Agathe,  Marie et Louis.

 


 



 

 

Pour tous ceux que ce blog intéresse, abonnez vous à la newsletter.

 

Contact


Qui suis je ?


 

Vidéos d'Apoutsiak

 

 


L'apouts'trombinoscope :

mes compagnons de cordées


Photos d'alpinismes des année

 1900-1960


6 mai 2006 6 06 /05 /mai /2006 07:59

1er jour : Hubschhorn :

Demander conseil au Chanoine de l'hospice du Simplon : conseils supers précis !

Pour info, lors de notre passage, la neige transformait très lentement, elle était excellente  à skier à 15 30 !

Topo résumé : remonter en direction du Sud vers les pilone haute tension puis remonter les pentes Nord ouest à en visant un gros bloc rectangulaire situé vers 2700 m basculer alors versant Sud et remonter une combe jusqu'à une barre rocheuse que l'on passe par la gauche (plein sud) puis vers le sommet que nous n'avons pas atteint !

 

2ème jour : breithorn - Monte Leone

Topo : De l'hospice, viser un gros bloc rocher surmonté d'une croix sous le Hubschhorn. Longer la base de ce dernbier pour contourner l'éperon Nord  (légère descente) remonter les pentes d'un petit col peu marqué en s'éloignant des pentes du Hubschorn s'il y a des risques d'avalanches puis prendre en écharpe pour arriver à la grande combe qui mène au Breithorn pass. Le Breithorn central est à 100 m et 10 minutes à ski.

Pour le Monte Leone, il faut longer ce dernbier pour arriver à l'arête sud Est et prendre un couloir (à gauche d'un petit col vu du Breithorn pass). puis remonter l'arête jusqu'au sommet . Il est conseillé de la gravier avec crampons et piolet.

Pour le retour, si l'on a la caisse, on pourra toujours regravir le Breithon : dénivellé total mesuré par l'alti : 1995 mètres et 9 h 30 de course.

 3ème jour : le Boschhorn

 

La montée au Böschorn est varié et intérêssante. On remonte des pentes  de puis Nideralp pour passer entre 2 lacs, on remonte une nouvelle pente avant de tirer à droite puis tirer de nouveau vers la gauche la pente redescend légèrement pour tirer à gauche du sommet, on remonte par de l'escalade facile (III) vers le sommet)

Ce sommet a été réalisé à la place des Wesmies et du Fletchhorn; le téléphérique du Hoosaas étant fermé !

 

 

 

 

4ème jour Roffelhorn

météo capricieuse pour ce 4ème jour, nous avons basculé dans la vallée de Saas Fee, la route du lac de MattMark était dermée à 2000 m : 200 m de route à la montée. Il faut longer le lac, passer la première galerie, remonter le vallon du schwarbergbach puis remonter en son centre le glacier jusqu'à 3000 m. Là, c'est le dilemme : à gauche ou à droite ( topo Labande). Nous avons choisi , en bons aventuriers la partie gauche qui parraissait moins crevassée , (du bas) et nous avions raison, mais nous ne nous attendions pas à trouver la dernière pente aussi chargée ... dommage...  Retour dans des portions de brouillard à visibilité 10 mètre : nous suivions nos traces de couteau dans la neige pour ne pas noous perdre, le GPS à la main !!!

Le topo ci dessous explique les différentes possibilité pour le final...

Partager cet article

commentaires