Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chasseron : l'intégrale des Combes

Publié le par Apoutsiak

L'une des plus belles sorties à réaliser dans le massif du Jura
Près de 1800 mètres de déniveler, et 20 km  de distance
5 peautages - dépeautages, assurez votre colle !

Le Chasseron vu du Mont d'Or à gauche, au centre, l'aiguillon de Baulme

Topo

Prendre le chemin qui part au Nord Est  et rejoindre les Praises puis le Cochet (1483 m).
De là plein Nord pour descendre aux Auges (1217 m)
Remonter la combe et gagner par la crête les Petites Roches (1583 m )
Poursuivre au Nord Est l'arête et descendre la Combe vers La Merla et la Dénériaz Dessous ( 1130 m)
remonter la combe et gagner le Chasseron (1606 m)
Suivre  la piste de ski de fond au Nord jusqu'au point 1448 m et rejoindre la Combe des Roches éboulées. Tirer à gauche et rejoindre  le chemin  en rive drotie de la rivière. Descendre le chemin et rejoindre la Deneria Dessous.
Remonter la grande Combe et rejoindre les Petites Roches par l'arête.
Poursuivre  au Sud Ouest  pour prendre la Combe qui mène aux Auges
Remonter au col 1388 m avant de rejoindre le col des Etroits

Profil

merci skitour

20 km - 1800 mètres de déniveler
6 heures 15

Conditions : Neige soufflée et croutée versant Est du Chasseron
Poudreuse versant Nord Ouest.

Fichier GPS
au format GPX (clic droit, enregistrer sous)

Google earth

Départ sous la pleine lune

Récit

Lever à 5 heures ce matin après une courte nuit : la soirée de la veille fut excellente : concert de l'orcherstre philarmonique de Besançon et le chef a laissé Agathe puis Louis diriger la Marche de Radetzky de Strauss après qu'un clarinetiste surdoué nous aie interpreté Weber de façn magistrale....
Tout ça pour dire que la nuit fut courte, à 7 heures je suis au col des Etroits, dans le brouillard et seul au parking. Je monte au Cochet en traçant dans la poudre ce qui se révelle assez fatigant... Le lever de soleil avant l'arrivée à ce premier sommet est magnifique.


Lever de soleil


Je redescends au Praisse, cette descente n'est pas si bonne, la neige est lourde et croutée, je repeaute, et dois tracer la montée vers les Petites Roches, le vent se lève sur la crête, ma pause est courte au sommet, et je crains pour la colle de mes peaux... Descente par la Grande Combe jusqu'aux Deneriaz. Nouveau repeautage pour remonter la Combe. Je dois tracer la partie finaele, l'ensemble des traces de la veille ont été effacées.  Je retrouve la crête et le sommet, venté, je dépeaute un peu en dessous, où il y a un peu moins de vent !
Descente par les pistes de ski de fond, je retrouve la combe des Roches éboulées. Pas de renard, je profite d'une neige excellente dans cette combe, que je parcours à ski pour la première fois !
Je rejoins les Deneriaz dessous et repeaute. Remontée au sommet, il y a des randonneurs partout ! Ma trace n'a pas été utilisée , je suis vexé ! Je rejoins les Petites Roches. Descente vers les Praisse, je me paume un peu, et à l'aide de mon GPS favori, je retrouve la Combe ( pas toujours évident le passage de la Crête à la Combe) Dernier repeautage, j'apperçois deux surfers au pied de la Combe, partir pour la remonter à pied, sans raquettes, dans 40 cm de peufff, ils sont fous ces surfes.
Derniere montée, courte pour rejoindre le col des Praisses, du Jura'alpinisme je vous dit, une corniche, et deux mètres où le piolet pourrait être utile. Jedécide de descendre directement sur la voiture. Je vadrouille un peu , galèrant sur le plat sans les peaux...  Et voilà la voture et le retour à la maison

Magnfique sortie !



Un petit gout d'alpinisme dans le Jura

Photos :

"Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchie la campagne, je partirai" Victor Hugo
Le Mont Blanc


Lever de soleil sur la chaîne des alpes

Derniers rayons de lune

typique du jura

La Croix du Cochet

Vue des petites Roches, le Chasseron, tempete sur les crêtes !

Nooooooonnnnnn, j'ai suivi des traces de raquettes ... Shame on me !!!!


Vidéo :
Classique tempette au sommet du Chasseron

Commenter cet article