Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #trail tag

Rando Trail : La Restinga - Punta de Los Frailes - Montana Puerto de Naos - Montana Colorada Montana de Prim

Publié le par Apoutsiak

Jolie sortie au départ de la Restinga, sur les petits  volcans surplombant le village de pêcheur

le port de la Restinga

le port de la Restinga

Topo

Depuis le centre de la Restinga (le port) suivre le chemin et descendre les escaliers pour rejoindre les rochers. Suivre des sentes  qui permettent de rejoindre la Punta de Los Frailes. Remonter alors les pentes (sentier) qui permettent de gagner le virage  de la route El Pinar-La Restinga. Ne pas prendre cette route, mais partir à l'ouest et rejoindre par un sentier le sommet de la Montana Puerto de Naos  (152 m) qui surplombe l'atlantique Redescendre et prendre la direction du petit volcan plus au nord. Le remonter au mieux et gagner  sont sommet (Montana Colorada (178 m) Redescendre par le Nord , un sentier ramène à la rote. Que lo'on remonte jusqu'au pied de la Montana de Proim

De là redescente à la Restinga par un sentier qui y descend directement.

8 km - 550 m de déniv

Rando Trail : La Restinga - Punta de Los Frailes - Montana Puerto de Naos - Montana Colorada Montana de Prim
Rando Trail : La Restinga - Punta de Los Frailes - Montana Puerto de Naos - Montana Colorada Montana de Prim
Rando Trail : La Restinga - Punta de Los Frailes - Montana Puerto de Naos - Montana Colorada Montana de PrimRando Trail : La Restinga - Punta de Los Frailes - Montana Puerto de Naos - Montana Colorada Montana de Prim
Rando Trail : La Restinga - Punta de Los Frailes - Montana Puerto de Naos - Montana Colorada Montana de PrimRando Trail : La Restinga - Punta de Los Frailes - Montana Puerto de Naos - Montana Colorada Montana de Prim

Récit

Une fois n'est pas coutume, j'ai l'honneur de faire cette sortie avec Force Roz'

Si vous ne connaissez pas Force Roz', relisez l'article le Mont Blanc en Amoureux où j'ai gravi le Mont Blanc avec Force Roz'

Bref, ce matin, nous avons décidé de nous dégourdir les gambettes aux alentours de la Restinga où nous avons élus domicile.  Sortie sans GPS mais avec le bouquin rando à el Hierro, en allemand, que nous avons trouvé à notre gîte. Bref on part le long du joli port de la Restinga  avant de nous retrouver sur cette plage volcanique, les coulées de lave sont bien visibles. On rejoint la pointe pour une petite pause touristique.

Départ vers les cimes. Ca grimpe, Force roz passe au pas tandis que j'essaie de courir... On rejoint la route, direction le sommet. On peut u peut courir, il ya un vent à décorner les bœufs. Mai tout se passe bien ,on rejoint le petit sommet. Sandrine décide de rentrer, je la briffe (oui, elle n'est pas hyper forte en orientation) je poursuis vers le second sommet qui est un petit volcan. Quelques pas d'escalade puis je me fais le tour du cratère... Avant de redescendre dans une pente bien raide. Je galope pour rejoindre la route. Je la remonte en quête de la  Cueva de Don Justo , une grotte que l'on devrait voir de la route. Chou blanc !!! Dommage. Piuis jolie descente vers la Restinga.

Une belle petite sortie d'autant plus que Force Roz est bien rentrée elle aussi !

Rando Trail : La Restinga - Punta de Los Frailes - Montana Puerto de Naos - Montana Colorada Montana de Prim
Rando Trail : La Restinga - Punta de Los Frailes - Montana Puerto de Naos - Montana Colorada Montana de Prim
Rando Trail : La Restinga - Punta de Los Frailes - Montana Puerto de Naos - Montana Colorada Montana de Prim

Vidéo :

Voir les commentaires

Rando trail : Vilaflor le rempart : Montana de la Guajara 2718 m - Sombrero de la Chasna

Publié le par Apoutsiak

Une nouvelle rando trail magnifique avec de superbe point de vus sur le Pico del Teide et  tout le parque du Teide

Rando trail : Vilaflor le rempart : Montana de la Guajara 2718 m - Sombrero de la Chasna

Topo

Se garer à Vilaflor à proximité de l' église. Redescendre un peu  pour récupérer le GR 131 qui remonte par une piste  dans les forêt. Partir à l'est (sentier) pour passer par le paysage lunaire (paisaje lunar) De là le sentier remonte  vers un col : la Degollada de Guajara (2529 m).

La suite reste plus ou moins sur la crête direction Ouest.

Au départ au choix, soit repartir en arrière sur 200 m et récupérer le sentier , soit monter sur la crête (sentes), un peu plus technique. On rejoint la Montana de Guajara (2718 m), vue superbe !!!

Repartir légèrement vers l'est coté Teide, faire 100 150 m et reprendre direction est par une vire. le terrain est plus technique. Il ne faut pas s'en coller une. Suivre la vire qui descend à flanc de falaise. on rejoint alors la degollada de Urcanca (2455 m)

Poursuivre sur la sente qui suit plus ou moins la crête. Passage facultatif par le sombrero de la Chasna à 2405 m (quelques pas d'escalade facile pour atteindre le plateau sommital)

J'ai choisi de poursuivre sur la crête et j'ai perdu le sentier après le Roque de Los almendros (2523 m) Sentes qui se perdent. Mon objectidf était de rejoindre la route à proximité de Bocca Tauce etn passant par El sombrero (2531 m) J'avais un fichier GPS et la carte indique la présence d'un sentier.

Il est sans doute plus simple de descendre après le Sombrero de Chasna direcement au Sud Ouest et de rejoindre la  route TF 21

Retour an stop à la voiture

Rando trail : Vilaflor le rempart : Montana de la Guajara 2718 m - Sombrero de la Chasna
Rando trail : Vilaflor le rempart : Montana de la Guajara 2718 m - Sombrero de la Chasna
Rando trail : Vilaflor le rempart : Montana de la Guajara 2718 m - Sombrero de la ChasnaRando trail : Vilaflor le rempart : Montana de la Guajara 2718 m - Sombrero de la Chasna
Rando trail : Vilaflor le rempart : Montana de la Guajara 2718 m - Sombrero de la ChasnaRando trail : Vilaflor le rempart : Montana de la Guajara 2718 m - Sombrero de la Chasna

Récit :

Comme souvent le ver tôt, vers 4 h ... Double objectif : ne pas laisser ma petite famille trop longtemps seule et courir à la fraiche. L'inconvénient, une partie de la sortie se fait à la frontale, et on râte un peu les paysages.

Je remonte la route qui m'amène à Vilaflor, le village a l'air joli. Je me gare non loin de l'église. Je m'équipe et je pars, frontale en tête,  premier objectif, trouver le sentier. Je dispose juste de mon GPS et d'une carte tellement compliqué à ouvrir que je ne l'ai pas ouverte des vacances. Et je pars, dans le gros village. Au bout de 5 minutes, à force de tourner je  me retrouve presque à mon point de départ. L'occasion de faire le point. Je sais qu'il faut aller vers le haut, et je décide de partir en ascendance... erreur, mais je ne le sais pas encore. Je suis la route ui s'élève mes m'éloigne à chaqe pas un peu plus de la trace GPS... Stress. Je remonte toujours et la trace s'éloigne. Je passe devant une usine d'embouteillage d'eau. puis un virage, enfin. Je décide de couper  pour rejoindre Ma trace. Couper à Tenerife, c'est un peu risqué, les pentes du volcan sont raides ! Je quitte la route et me retrouve dans une forêt de pin, sur des pentes plus ou moins raide. Mais l'aventurier que je suis s'en sort bien. Ça descend, ça monte, j'essaie de garde mon cap sans perdre d'altitude.

Je retrouve des sortes de champs. Avec plein de cailloux...

Petite piste, je cours un peu et ... je me croute ... et merde, je suis tombé sur les mains, en arrière, quand je me relève j'ai une bonne entaille dans la main droite. La peau est scalpée sur plusieurs centimètres et ça saigne. Désinfection à la salive. Mon sang est mélangé à de la terre volcanique, c'est degue. J'arrache avec mes dents le lambeau de peau qui pendouille.  Et oui, c'est moi, Rambo !!!

La plaie est plutôt propre (presque) l'impact ne fait un peu plus qu'une pièce de 2 euros; je décide de ne pas appeler Carglass. Je vais pouvoir profiter du frottement de ma main sur le bâton pendant toute la balade... quel régal.

 

Rando trail : Vilaflor le rempart : Montana de la Guajara 2718 m - Sombrero de la Chasna
Rando trail : Vilaflor le rempart : Montana de la Guajara 2718 m - Sombrero de la Chasna
Rando trail : Vilaflor le rempart : Montana de la Guajara 2718 m - Sombrero de la Chasna
Rando trail : Vilaflor le rempart : Montana de la Guajara 2718 m - Sombrero de la Chasna
Rando trail : Vilaflor le rempart : Montana de la Guajara 2718 m - Sombrero de la Chasna
Rando trail : Vilaflor le rempart : Montana de la Guajara 2718 m - Sombrero de la Chasna
Rando trail : Vilaflor le rempart : Montana de la Guajara 2718 m - Sombrero de la Chasna
Rando trail : Vilaflor le rempart : Montana de la Guajara 2718 m - Sombrero de la Chasna
Rando trail : Vilaflor le rempart : Montana de la Guajara 2718 m - Sombrero de la ChasnaRando trail : Vilaflor le rempart : Montana de la Guajara 2718 m - Sombrero de la Chasna
Rando trail : Vilaflor le rempart : Montana de la Guajara 2718 m - Sombrero de la ChasnaRando trail : Vilaflor le rempart : Montana de la Guajara 2718 m - Sombrero de la Chasna
Rando trail : Vilaflor le rempart : Montana de la Guajara 2718 m - Sombrero de la Chasna
Rando trail : Vilaflor le rempart : Montana de la Guajara 2718 m - Sombrero de la Chasna

Et je repars. Ca grimpe, mais il ya des portions roulantes. Il fait toujours nuit et je ne vais pas pouvoir apprécier le paysage qui doit s'avérer... grandiose. Oui, c'est bien là le problème quand on part tôt, on loupe quelques jolies portion et ici, le paysage lunaire... Je passe devant un type qui dort dans son hamac. Et je poursuis. Le soleil point.

Je fais une petite pause hakuna matata...

Puis la piste repart dans le désert minéral. Et rejoins le col de uajara, la vue est superbe, kje me régale.

Je repars vers le sommet, par la crête.  A droite le Teide est magnifique, à gauche, la mer. Au loin les îles. C'est la classe, avec personne à l'horizon. (Encore une sortie où je n'aurais pas croisé âme qui vive)  J'avance et rejoins le sommet. Courte pause alimentation photo, et régal pour les yeux : le paysage.

La suite est plus technique, un sentier à flanc de falaise, avec bien du vide, il ne faut pas s'en coller une. Et quand on est en mode trail, ça prend vraiement tout son sens. je rejoins un joli col avant de remonter sur cette jolie crête, je peux courir régulièrement, la sortie est vraiement sympa. J'avale les kilomètres.

Je rejoins le Sombrero de la Chasna, une petite vriante m'y a mener. Puis je repars sur la crête, quand j'arrive à un dilemme : à droite, ça plonge bien raide vers le rempat. A gauche, une falaise bien délicate. Je décide de repartir en arrière, j'ai du louper quelques chose. Je remonte la falaise. A droite ça semble passer.

Quelques pas de désescalade et me voilà sur un sentier. Ouf, j'ai perdu un peu de temps, mais ça va.

Rando trail : Vilaflor le rempart : Montana de la Guajara 2718 m - Sombrero de la Chasna
Rando trail : Vilaflor le rempart : Montana de la Guajara 2718 m - Sombrero de la Chasna
Rando trail : Vilaflor le rempart : Montana de la Guajara 2718 m - Sombrero de la Chasna
Rando trail : Vilaflor le rempart : Montana de la Guajara 2718 m - Sombrero de la Chasna
Rando trail : Vilaflor le rempart : Montana de la Guajara 2718 m - Sombrero de la Chasna
Rando trail : Vilaflor le rempart : Montana de la Guajara 2718 m - Sombrero de la Chasna
Rando trail : Vilaflor le rempart : Montana de la Guajara 2718 m - Sombrero de la Chasna
Rando trail : Vilaflor le rempart : Montana de la Guajara 2718 m - Sombrero de la Chasna
Rando trail : Vilaflor le rempart : Montana de la Guajara 2718 m - Sombrero de la Chasna
Rando trail : Vilaflor le rempart : Montana de la Guajara 2718 m - Sombrero de la Chasna
Rando trail : Vilaflor le rempart : Montana de la Guajara 2718 m - Sombrero de la Chasna
Rando trail : Vilaflor le rempart : Montana de la Guajara 2718 m - Sombrero de la Chasna

Je repars sur le sentier et descend tout en dévers. Le sentier se perd dans une végétation qui pique pas mal (voir beaucoup) et c'est TRES désagréable. Je me remets à suivre le GPS dans une partie bien merdique pour me rendre compte que je reviens en arrière une cinquantaine de mètres en dessous  de là où je suis passé 20 minutes avant. Pause vers un énorme pin. Je décide de remonter en revenant en arrière. dans des éboulis et de la végétation picotante ,je remonte. Je retrouve une sente, puis une autre; Pas sûr que je sois sur le bon sentier, mais je progresse. Ca pique, c'est merdique mais ça passe.

Je finis par me retrouver en haut d'un promontoire. Sur le GPS, je vois que la trace remonte vers la crête, mais sur le terrain, dans la vraie vie, je ne vois rien. J’aperçois la route en contrebas. Je décide de clore ma sortie en y descendant directement. Il y a un ruisseau à sec est ça devrait passer en dessous. Dans 20 minutes je suis à la route.

Je démarre, par des sentes, je parviens à rejoindre le lit du ruisseau asséché. Puis c'est la descente. Il faut parfois marcher sur a végétation, parfois quitter le lit pour trouver un meilleur terrain, souvent, se faire piquer les mollets "J'en ai marre !".

Le lit du ruisseau est envahi de végétation, parfois de gros bloc. Je passe au mieux. Je finis par trouver un filon de gros bloc, moi qui adore ça, je galope en sautant de l'un à l'autre, toujours en équilibre instable mais assez efficace.

Je me retrouve, assez rapide, enchainant les gros bloc, quand celui sur lequel je pause mon pied, bouge, je saute sur le suivant, je sais que le bloc du dessus est en train de tomber, il est énorme et sa direction est ... mes chevilles !!! Je saute vite sur le suivant, me voilà en équilibre instable sur un nouveau bloc, je dois sauter, mais... je suis face au vide. 2 mètres de vide, je n'ai pas le choix. J'espère que la réception ne sera pas trop violente. Pourvu que je ne me blesse pas. Et j’atterris délicatement 2 mètres plus bas, le stressomètre au maximum. J'ai eu chaud ! Je poursuis dans la gorge puis sur sa rive droite. La route s'approche à présent. La voilà, je cours un peu sur celle ci puis je fais du stop, ça marche. Deux Canariens et un italien dans la voiture. Et un chouette retour à Vilaflor tout en papotant et en découvrant l'autre !

 

Une belle sortie avec deux belles frayeures

Vidéo

Voir les commentaires

Rando trail : Tenerife - Traversée du Pico del Teide 3718 m de la Montana Blanca au Pico Viejo

Publié le par Apoutsiak

C'est la sortie trail à faire sur l'île.

Le paysage est incroyable, la descente coté pico Viejo se fait en solitaire, et c'est magnifique

Rando trail : Tenerife -  Traversée du Pico del Teide 3718 m de la Montana Blanca au Pico Viejo
Rando trail : Tenerife -  Traversée du Pico del Teide 3718 m de la Montana Blanca au Pico Viejo

Conseils préalables :

Se munir d'un permis d'ascension du Pico del Teide si on souhaite atteindre le sommet après 9 h. Cette autorisation est gratuite mais indispensable. s'y prendre à l'avance...

Sinon il faut être au sommet avant 8 h 30.

Possibilité de couper l'ascension en deux en dormant au refuge de Altavista

Pour les moins sportifs, l'ascension depuis le téléphérique ne présente pas de grosse difficulté physique.(13 € 50 la montée, même prix pour la descente) à réserver également.

Prendre beaucoup d'eau

Prévoir tout de même quelques vêtements chauds pour le sommet (j'avais une petite veste salomon et un coupe vent à manche courte pour attendre le lever du soleil, ça peut être juste pour quelqu'un de frileux)

La température au sommet est de 10 - 11°C l'été (prendre les prévisions c'est un ordre de grandeur) par contre dans la descente en plein cagnard ça dépasse les 30° !!!  Crême et lunettes de soleil indispensable

 

Rando trail : Tenerife -  Traversée du Pico del Teide 3718 m de la Montana Blanca au Pico Viejo

Topo :

Se garer sur le parking de la TF 21 (Montana Blanca)

Le parking peut être plein facilement, il n'est pas très grand

remonter la large piste qui part depuis le parking. Le sentier est bien indiqué. On traverse ces zones crèmes et on remonte la piste en pente douce (en trail on peut courir)

Cette portion est monotone la nuit.

On passe devant les oeufs du Teide (Huevos del Teide) : de grosses boules de lave sans doute détachée depuis le haut lors d'une éruption. On arrive à l'intersection, à gauche, le sentier remonte tranquillement vers la Montana Blanca, à droite, ça se redresse (enfin) vers le Teide.

Le sentier rejoint le refuge del altacista à 3260 m de là la Cueva del Hielo et le telepherique du Teide. On trouve alors la porte qui permet de présenter son autorisation d'ascension.

Le sentier, toujours bien marqué remonte les dernières pentes du Teide. Observez les petites bouches du volcan et les odeurs de souffre, voici le sommet.

 

Descente versant Pico Viejo.

Du sommet revenir sur ses pas et rejoindre le téléphérique que l'on contourne par dessous. et prendre le sentier du Pico Viejo La descente commence d'abord à flanc avant de traverser des coulés de lave. Le sentier est toujours bien marqué. On rejoint le pied du Pico Viejo (3135 m), qu'il faut gravir (5 - 10 minutes en plus). Ce volcan est superbe !!!

Poursuivre sur son flanc et continuer à descendre On rejoint alors le Pico Sur. On rejoint le Lomo de Chio puis la Montana de Chio avant de rejoindre la route  et le Mirador de Chio.

 

le retour se fait aisément en autostop ou en bus

carte ascension pico del teide - pico veijo montana blanca

carte ascension pico del teide - pico veijo montana blanca

Rando trail : Tenerife -  Traversée du Pico del Teide 3718 m de la Montana Blanca au Pico Viejo
Rando trail : Tenerife -  Traversée du Pico del Teide 3718 m de la Montana Blanca au Pico ViejoRando trail : Tenerife -  Traversée du Pico del Teide 3718 m de la Montana Blanca au Pico Viejo
Rando trail : Tenerife -  Traversée du Pico del Teide 3718 m de la Montana Blanca au Pico ViejoRando trail : Tenerife -  Traversée du Pico del Teide 3718 m de la Montana Blanca au Pico Viejo
Rando trail : Tenerife -  Traversée du Pico del Teide 3718 m de la Montana Blanca au Pico ViejoRando trail : Tenerife -  Traversée du Pico del Teide 3718 m de la Montana Blanca au Pico Viejo
Rando trail : Tenerife -  Traversée du Pico del Teide 3718 m de la Montana Blanca au Pico Viejo

Récit

Mauvaise nuit... Un peu de stress, je ne sais pas combien de temps il va me falloir pour atteindre le sommet du teide ,et je veux être en haut avant 8 h , je n'ai pas de permis d'ascension.

Je quitte Puerto de la Cruz au milieu de la nuit, et pars vers le haut. Je traverse la Oorotava endormie, puis les lacets me font quitter la zone habitée.  Les phares éclairent les quelques mètres devant moi. Le Teide se découvre et je découvre le parking, il ne rest eplus qu'une place, ma place ! Je m'équipe et 2 minutes plus tard, je suis parti, il est 5 h, frontale au max. Je réveille un randonneur emmitouflé dans son duvet. 10 mètres plus loin, un second, tel un lapin pris dans les phares d'un voiture... Désolé les gars... Je file, ça monte mais c'est roulant. Il fait frais, c'est impeccable. C'est dommage de courir la nuit, on loupe un peu le paysage, mais l'avantage c'est qu'il fait frais. La lune est pleine, je finis par éteindre la frontale tant il fait clair. La piste est large et peu pentue, ça me permet de trottiner. Premiers lacets, je surveille le GPS, mais tou tva bien, voilà déjà le pied du Teide. Le sentier devient raide, il faut marcher et pousser sur les bâtons. Je vois au dessus, les frontales des gens qui sont au dessus du refuge. J'avance, je passe devant les oeufs du Teide. Les frontales au dessus se rapprochent. En fait ce sont des gens qui font comme moi le sommet depuis le bas à la journée. Je les rattrape, je les dépasse. Voilà déjà le refuge del Altavista 3260 m 1 h 25 ^pour 900 m de déniv : c'est correct ! Je me restaure et repars vers le haut. Le sentier est super bien fait, de gros blocs de lave l'encadrent, ça fait de petits murets assez chouette. Je rattrape régulièrement quelques randonneurs. Le sommet du Teide se montre. Je vais torcher cette montée. Un petit replat sympa ramène au téléphérique. La porte du sommet est ouverte, pas de souci. Je galope sur le sentier toujours aussi bon. Je suis étonné par l'odeur de souffre, je pensais le volcan plus endormi. L'odeur de Souffre devient plus intense. Je parviens au sommet devant un simili cratère aux couleurs verdâtres. ambiance incroyable, pas mal de vent, pas mal de monde, et le soleil n'est toujours par là, j'ai mis 2 h 25 pour monter, impeccable. Il fait frais, je m'installe près du sommet en attendant le sommet

 

Rando trail : Tenerife -  Traversée du Pico del Teide 3718 m de la Montana Blanca au Pico Viejo
Rando trail : Tenerife -  Traversée du Pico del Teide 3718 m de la Montana Blanca au Pico Viejo
Rando trail : Tenerife -  Traversée du Pico del Teide 3718 m de la Montana Blanca au Pico Viejo
Rando trail : Tenerife -  Traversée du Pico del Teide 3718 m de la Montana Blanca au Pico Viejo
Rando trail : Tenerife -  Traversée du Pico del Teide 3718 m de la Montana Blanca au Pico Viejo
Rando trail : Tenerife -  Traversée du Pico del Teide 3718 m de la Montana Blanca au Pico Viejo
Rando trail : Tenerife -  Traversée du Pico del Teide 3718 m de la Montana Blanca au Pico Viejo
Rando trail : Tenerife -  Traversée du Pico del Teide 3718 m de la Montana Blanca au Pico Viejo
Rando trail : Tenerife -  Traversée du Pico del Teide 3718 m de la Montana Blanca au Pico Viejo
Rando trail : Tenerife -  Traversée du Pico del Teide 3718 m de la Montana Blanca au Pico Viejo
Rando trail : Tenerife -  Traversée du Pico del Teide 3718 m de la Montana Blanca au Pico Viejo
Rando trail : Tenerife -  Traversée du Pico del Teide 3718 m de la Montana Blanca au Pico Viejo
Rando trail : Tenerife -  Traversée du Pico del Teide 3718 m de la Montana Blanca au Pico Viejo
Rando trail : Tenerife -  Traversée du Pico del Teide 3718 m de la Montana Blanca au Pico Viejo
Rando trail : Tenerife -  Traversée du Pico del Teide 3718 m de la Montana Blanca au Pico Viejo
Rando trail : Tenerife -  Traversée du Pico del Teide 3718 m de la Montana Blanca au Pico Viejo
Rando trail : Tenerife -  Traversée du Pico del Teide 3718 m de la Montana Blanca au Pico Viejo
Rando trail : Tenerife -  Traversée du Pico del Teide 3718 m de la Montana Blanca au Pico Viejo
Rando trail : Tenerife -  Traversée du Pico del Teide 3718 m de la Montana Blanca au Pico Viejo
Rando trail : Tenerife -  Traversée du Pico del Teide 3718 m de la Montana Blanca au Pico Viejo

La lune est là et le soleil finit par poindre. Superbe.

Des Français mettent la musique d'Hakuna Matata et ça le fait. Ou au moins ca me fait rire. Nous sommes une bonne trentaine répartis sur le sommet à regarder le spectacle. Le soleil met un peu de temps à s'élever. Je fais quelques photos avant de filer. Je redescends au téléphérique et quitte le monde à ce moment là. Direction la descente sur le Pico Viejo.  Le sentie rest d'abord très bon, ensuite il reste facile à suivre mais est plus techniques dans de gros éboulis de lave. Le Pico Viejo approche, il est superbe sous les lumières rasantes du matin. J'adore cette étendue de lave blanche. Le Vocan est juste au dessus, j'y monte. Pause photos avant d'aller voir de l'autre coté.  Je traverse  pour voir la pointe Sud. Le cratère est magnifique et imposant, je crois 800 m de diamètre.

Je vide une première fois mes chaussures pleins de  contenu volcanique.

Et c'est reparti pour une descente bien technique, mais bien jolie.  Je croise un beau cratère puis je file , je laisse la trace GPS qui me parait mal placée et je suis le sentier dans un joli vallon, le soleil cogne à présent et je bois. Vidage de chaussure une fois de plus.

C'est superbe, je finis par "rejoindre" la trace GPS qui s'était perdue.

Ca tour ne à gauche, la route n'est plus très loin. Voilà le parking, je n'ai croisé personne depuis le téléphérique, dans des paysages incroyables !

Au parking il ya plein de touristes. J'attaque le stop. A la 3ème voiture, un anglais en coccinelle rouge décapotable m'embarque, elle est pas belle la vie.  Nous papotons tout en admirant les paysages. J'observe attentivement le rempart sur lequel j'aimerais courir la semaine prochaine

On passe devant les Roques Garcia pleines de touristes (10 bus !!!)

Et voilà mon parking

Ne reste plus qu'à rejoinre Puerto de la Cruz dans le monde.

 

21,5 km et  1600 m de déniv

 

 

 

 

Rando trail : Tenerife -  Traversée du Pico del Teide 3718 m de la Montana Blanca au Pico Viejo

Vidéo :

Voir les commentaires

Rando Tenerife : Punta del Hidalgo - Beija - Los batanes - Chinamada

Publié le par Apoutsiak

Superbe rando  dans la partie Nord et sauvage au dessus de Punta del Hidalgo

 

 

Rando Tenerife : Punta del Hidalgo - Beija - Los batanes - Chinamada
Rando Tenerife : Punta del Hidalgo - Beija - Los batanes - Chinamada

Topo

Se garer tout de au bout de la route principale de Punta del Hidalgo

De là remonter la rue et prendre dré dans le pentu (balisage) direction Anden Colorado. c'est une route méga raide ! le virage n'a été créé dans la région que très récemment visiblement !...

a) De là, logiquement il faut redescendre pour prendre un chemin à  flanc (fermé le jour de ma rando pour cause d'éboulement et rejoindre Beija à flanc puis par la route.

b) J'ai du remonter sur un col puis prendre à flanc pour gagner la crête au dessus de el juntadero. De là une descente m'a permis de rejoindre Beija (+45 minutes)

remonter Beija puis descendre à Los Batanes (ne pas rater le joli sentier qui part à gauche de la route) On traverse batan de Abajo avant de remonter vers Chinamada. rejoindre le joli point de vue sur la mer (falaises impressionnantes)

De là redescendre en direction de Roque de hermanos vers Punta del Hidalgo, très peu roulant. Superbe passages par moment. On passe au niveau de la mer il faut alors remonter jusqu'à la voiture

 

Peut se faire en rando trail - attention quasiment pas de portion roulante, quasiment tout se fait en marchant.

 

18,5 km - 1300 m de déniv (le parcours prévu initialement fait 14 km et 1000 m de déniv)

Rando Tenerife : Punta del Hidalgo - Beija - Los batanes - Chinamada
Rando Tenerife : Punta del Hidalgo - Beija - Los batanes - Chinamada
Rando Tenerife : Punta del Hidalgo - Beija - Los batanes - Chinamada
Rando Tenerife : Punta del Hidalgo - Beija - Los batanes - Chinamada
Rando Tenerife : Punta del Hidalgo - Beija - Los batanes - Chinamada
Rando Tenerife : Punta del Hidalgo - Beija - Los batanes - Chinamada

Récit :

 

2ème sortie sur l'île de Tenerife

Je remonte l'île vers le Nord Est et me gare au bout du monde ou presque : Punta del Hidalgo.

Petit tour sur le belvédère face à la mer et c'est parti dans l'autre sens, direction les montagnes. Dès que je pars ,la route s'élève, je cours. Je crois un vieux Canarien qui me parle, et moi qui ne connais aucun mots d'espagnol... J'imagine qu'il se moque un peu de moi, à raison, c'est idiot de courir dans une montée si raide...

Je file, la pente s'accentue.

La route est carrosasble, à 25 % !

Pas un virage, dré dans le pentu on laisse quelques fermes avant de rejoindre une piste. Moins raide , je cours dans cette vallée. Malheureusement je finis par me rendre compte que le sentier que je comptais parcourir, ne passe pas Il ya du y avoir un éboulement. Je suis donc le sentier au dessus, qui grimpe beaucoup plus et rejoint une jolie crête. Hésitation quant à la suite : soit redescendre reprendre le sentier initialement prévu, soit le rejoindre plus tard. J'opte pour la seconde option qui passe par un joli col !

Jolie vue du col, tout se poursuit à flanc, mais mon sentier "de base" s'éloigne petit à petit, il faut me rendre à l'évidence je suis en train de parcourir un beau "ralongi" !!! Les lézards s'enfuient sur mon passage. Je progresse vers le haut  et finis par rejoindre une crête tout au fond du vallon. Mon objectif : rejoindre  Beija, assez bas !!!

Je trouve une piste, quise transforme en sentier, et qui descend bien raide, tout va bien, ça va passer, je finis par rejoindre la route et je suis accueilli à Beija par 3 chiens voraces. Heureusement, un grillage aléatoire parvient à protéger mes précieux mollets. Le col de Beija est atteint, je bascule dans la vallée suivante, j'ai perdu sans doute 3 bons quart d'heure dans ma variante alpestre.

Rando Tenerife : Punta del Hidalgo - Beija - Los batanes - Chinamada
Rando Tenerife : Punta del Hidalgo - Beija - Los batanes - Chinamada
Rando Tenerife : Punta del Hidalgo - Beija - Los batanes - Chinamada
Rando Tenerife : Punta del Hidalgo - Beija - Los batanes - Chinamada
Rando Tenerife : Punta del Hidalgo - Beija - Los batanes - Chinamada
Rando Tenerife : Punta del Hidalgo - Beija - Los batanes - Chinamada
Rando Tenerife : Punta del Hidalgo - Beija - Los batanes - Chinamada
Rando Tenerife : Punta del Hidalgo - Beija - Los batanes - Chinamada
Rando Tenerife : Punta del Hidalgo - Beija - Los batanes - Chinamada
Rando Tenerife : Punta del Hidalgo - Beija - Los batanes - Chinamada
Rando Tenerife : Punta del Hidalgo - Beija - Los batanes - Chinamada

Nouveau paysage, un peu de route puis un sentier à flanc d'une petite crête, je traverse le village suivant ,désert. Ca descend alors dans un village troglodyte. il fait sec. Je finis par trouver un tuyau d'irrigation percé.Je fais le plein d'eau et m'arrose. Je repars dans le cagnard. Entre les cactus et autres plantes désertiques. Petite pause au fond de la vallée, en plein cagnard puis ça remonte vers la crête.

Voilà Chinamada, la civilation.

Je grimpe jusqu'au belvédère. Superbe vue sur l'océan, des falaises à couper le souffle.

 

Rando Tenerife : Punta del Hidalgo - Beija - Los batanes - Chinamada
Rando Tenerife : Punta del Hidalgo - Beija - Los batanes - Chinamada
Rando Tenerife : Punta del Hidalgo - Beija - Los batanes - Chinamada
Rando Tenerife : Punta del Hidalgo - Beija - Los batanes - Chinamada
Rando Tenerife : Punta del Hidalgo - Beija - Los batanes - Chinamada
Rando Tenerife : Punta del Hidalgo - Beija - Los batanes - Chinamada
Rando Tenerife : Punta del Hidalgo - Beija - Los batanes - Chinamada

J'entame la descente et je croise mes premiers randonneurs !!! Je trottine jusqu'à un nouveau belvédère avant de basculer dans le vallon.

C'est raide, je croise maintenant un peu de monde. La mer se rapproche doucement. L

à voilà, on passez tout près de l'eau avant de remonter vers mon parking

18,5 km et 1300 m de dénivelé.

Jolie sortie, de la mer à la montagne avec un joli retour à la mer !!!

 

Vidéo :

 

Voir les commentaires

Randonné Tenerife - de Santiago del Teide à la Punta di Teno Par la Degollata di Messa

Publié le par Apoutsiak

Jolie rando sur Tenerife

Pour passer de la montagne à la mer

En trail le parcours reste plutôt roulant sur la première partie

 

Randonné Tenerife - de Santiago del Teide à la Punta di Teno Par la Degollata di Messa
Randonné Tenerife - de Santiago del Teide à la Punta di Teno Par la Degollata di Messa

Topo :

Parking : Rejoindre Santiago Del Teide et se garer à la sortie du coté Nord. (Église)

Suivre la route sur 200 m jusqu'au virage et la quitter pour remonter le vallon

sentier bien marqué. Rejoindre le col vers la Degollada de la Mesa 1247 m

redescendre à flanc au Nord (roulant) vers la Cumbre de Bolico (jolies vue sur la vallée de Masca) et poursuivre plus ou moins sur la crête. Rejoindre le Cumbre de carrizal et le col routier 817 m

De là on remonte vers le Cumbre de baracan que l'on contourne par la gauche et on rejoint  Teno alto puis Teno.

 Suivre la route puis le sentier qui permet de rejoindre le Roque del Anden

Avant d'entamer la descente juste avant le Roque il faut descendre dans la gorge (sente) et descendre vers la route que l'on suit jusqu'à la Punta di Teno. Punta del frailete 0 m

Baignade obligatoire !!!

 

 

Randonné Tenerife - de Santiago del Teide à la Punta di Teno Par la Degollata di Messa
Randonné Tenerife - de Santiago del Teide à la Punta di Teno Par la Degollata di Messa

Conseils :

Partir tôt (surtout en plein été)

Il fait très chaud entre 10 et 11 h du mat (plus de 33°C)

Prévoir de l'eau en conséquence.

Ravitaillement possible au départ à Santiago del Teide

Retour en stop ou navette à prévoir (bus possible)

Randonné Tenerife - de Santiago del Teide à la Punta di Teno Par la Degollata di Messa
Randonné Tenerife - de Santiago del Teide à la Punta di Teno Par la Degollata di Messa
Randonné Tenerife - de Santiago del Teide à la Punta di Teno Par la Degollata di Messa
Randonné Tenerife - de Santiago del Teide à la Punta di Teno Par la Degollata di Messa
Randonné Tenerife - de Santiago del Teide à la Punta di Teno Par la Degollata di Messa
Randonné Tenerife - de Santiago del Teide à la Punta di Teno Par la Degollata di Messa
Randonné Tenerife - de Santiago del Teide à la Punta di Teno Par la Degollata di Messa
Randonné Tenerife - de Santiago del Teide à la Punta di Teno Par la Degollata di Messa
Randonné Tenerife - de Santiago del Teide à la Punta di Teno Par la Degollata di Messa
Randonné Tenerife - de Santiago del Teide à la Punta di Teno Par la Degollata di Messa
Randonné Tenerife - de Santiago del Teide à la Punta di Teno Par la Degollata di Messa
Randonné Tenerife - de Santiago del Teide à la Punta di Teno Par la Degollata di Messa
Randonné Tenerife - de Santiago del Teide à la Punta di Teno Par la Degollata di Messa

Récit :

Nous sommes arrivé la veille et en cette première journée de vacances effectives, nous décidons d'aller découvrir la partie ouest de l'île. Départ de Santiago del Teide et objectif la Punta di Teno. Un voyage qui s'annonce sympathique

On quitte Puerto de la Cruz pour les hauteurs un peu tard et on fait quelques courses à Santiago avant de décoller. La technique est originale. Louis et moi partons en rando trail tandis que Sandrine et Marie feront juste le premier col avant de revenir sur leur pas et nous rejoindre à l'arrivée en voiture.

premiers mètres le long de la route, juste le temps de se rendre compte que les lézards sont omniprésents (les voitures aussi !) Nous longeons les vignes avant d'attaquer la montée. Nous sommes partis tard (11 h30), bilan : c'est déjà le cagnard. Avec Louis, on part devant, en marchant vite. On surveille les filles du coin de l'oeil, on les attendra au col. La chaleur est intense. On a la désagréable sensation que la trachée est chaude !!!

Arrivés au col, Sandrine m'annonce qu'elles font demi tour. On file en courant sur la crête bien roulante, c'est superbe. On découvre le magnifique paysage qui donne sur la gorge de Masca que l'on surplombe. Les cactus sont présents. on essaie de se protéger dans les passages ombragés.

On boit tous les quart d'heure. Les montées sont rudes ,certaines descentes aussi. on arrive à un petit col routier. Louis décide d'en rester là. Un gars sympa arrive et nous file un litre d'eau.  Je joins Sandrine qui va passer récupérer Louis au col pendant que je poursuis. Je rejoins le col suivant. et lance un gros "Wop" pour dire au revoir à Louis.  Je bascule de l'autre coté et rejoins le petit village de Teno.

 

 

Randonné Tenerife - de Santiago del Teide à la Punta di Teno Par la Degollata di Messa
Randonné Tenerife - de Santiago del Teide à la Punta di Teno Par la Degollata di Messa
Randonné Tenerife - de Santiago del Teide à la Punta di Teno Par la Degollata di Messa
Randonné Tenerife - de Santiago del Teide à la Punta di Teno Par la Degollata di Messa
Randonné Tenerife - de Santiago del Teide à la Punta di Teno Par la Degollata di Messa
Randonné Tenerife - de Santiago del Teide à la Punta di Teno Par la Degollata di Messa
Randonné Tenerife - de Santiago del Teide à la Punta di Teno Par la Degollata di Messa
Randonné Tenerife - de Santiago del Teide à la Punta di Teno Par la Degollata di Messa
Randonné Tenerife - de Santiago del Teide à la Punta di Teno Par la Degollata di Messa
Randonné Tenerife - de Santiago del Teide à la Punta di Teno Par la Degollata di Messa
Randonné Tenerife - de Santiago del Teide à la Punta di Teno Par la Degollata di Messa

Sortie du village, un peu de route, puis une sente. Je finis par me perdre sur une crête. Le fichier GPS m'indique un sentier à flanc qui n'existe pas. Je finis par sauter une clôture et redescends la parcelle pleins de petites barres rocheuses. En bas, je repasse la cloture pour rejoindre la route. je poursuis sur une nouvelle crête. Le GPS me guide vers la gorge. Je descends des sentes entre les cactus et m'en plante un dans l'épaule ! Peu agréable. En bas je rejoins un sentier, plus ou moins bien marqué. Ambiance superbe, c'est raide mais la mer se rapproche. Peut être vais je arriver avant Sandrine et les enfants...  Je déroule dans ce "canyon" Le sentier est presque facile à suivre à présent. Je rejoins la route. Puis je file sur celle ci. A l'arrivée vers la plage, je crois Marie et Louis, pui Sandrine bien installée sur la petite plage.

La suite sera notre première baignade sur l'île. A la recherche des poissons.

 

 

Randonné Tenerife - de Santiago del Teide à la Punta di Teno Par la Degollata di Messa

Vidéo

Vidéo trail canaries - Tenerife hel Hierro - Santiago del Teide - Punta di Teno

Voir les commentaires

Bonne Année 2017

Publié le par Apoutsiak

Avec comme chaque année une petite rétrospective de l'année 2016 en vidéo.

Une année riche, une année belle, comme je les aime !!!

Et pour ceux qui ont moins de temps, j'ai fait une version courte !

 

Bonne année 2017 à tous !

 

et la version courte :

Bonne Année 2017

Voir les commentaires

Randonnée : Le Balcon du Massif du Mont blanc - col du Sapin - col d'entre deux sauts - col de Malatra

Publié le par Apoutsiak

Traversée Courmayeur Saint Rhémy

27 km

2000 m de dénivelé

Topo :

Se garer à Villair au dessus de Courmayeur point 1433 m (auberge)

Remonter à l'alpage de Suche 1810 m (vue 3 étoile) puis poursuivre à flanc jusqu'à Curru (2005 m) avant de grimper jusqu'au col du Sapin (2436 m )

Descendre au Tsa de Secheron 2260 m avant de gravir les pentes du col entre deux Saults 2524 m

Descente en direction de Malatra Damon, traverser le ruisseau (pas de sentier) et rejoindre la sente en face qui mène au col de Malatra 2928 m

Descente par la Comba des Merdeux puis l'Arp du Jeux (il y a plusieurs options possible avant de rejoindre la gare de péage du tunnel.(en fait on rejoint juste après au niveau de la route du Col

Retour en stop simple sur Aoste

Randonnée : Le Balcon du Massif du Mont blanc - col du Sapin - col d'entre deux sauts - col de Malatra
Randonnée : Le Balcon du Massif du Mont blanc - col du Sapin - col d'entre deux sauts - col de Malatra
Randonnée : Le Balcon du Massif du Mont blanc - col du Sapin - col d'entre deux sauts - col de Malatra
Randonnée : Le Balcon du Massif du Mont blanc - col du Sapin - col d'entre deux sauts - col de Malatra
Randonnée : Le Balcon du Massif du Mont blanc - col du Sapin - col d'entre deux sauts - col de Malatra
Randonnée : Le Balcon du Massif du Mont blanc - col du Sapin - col d'entre deux sauts - col de Malatra
Randonnée : Le Balcon du Massif du Mont blanc - col du Sapin - col d'entre deux sauts - col de Malatra
Randonnée : Le Balcon du Massif du Mont blanc - col du Sapin - col d'entre deux sauts - col de Malatra
Randonnée : Le Balcon du Massif du Mont blanc - col du Sapin - col d'entre deux sauts - col de Malatra
Randonnée : Le Balcon du Massif du Mont blanc - col du Sapin - col d'entre deux sauts - col de Malatra
Randonnée : Le Balcon du Massif du Mont blanc - col du Sapin - col d'entre deux sauts - col de Malatra
Randonnée : Le Balcon du Massif du Mont blanc - col du Sapin - col d'entre deux sauts - col de Malatra
Randonnée : Le Balcon du Massif du Mont blanc - col du Sapin - col d'entre deux sauts - col de Malatra
Randonnée : Le Balcon du Massif du Mont blanc - col du Sapin - col d'entre deux sauts - col de Malatra
Randonnée : Le Balcon du Massif du Mont blanc - col du Sapin - col d'entre deux sauts - col de Malatra

Voir les commentaires

Trail Rando au Mont Emilius - 3561 m

Publié le par Apoutsiak

Superbe belvédère sur la vallée d'Aoste

Voie normale

22 km

2030 m de déniv

Mont plus haut trail !!!

Trail Rando au Mont Emilius - 3561 m

Topo

 

Départ du parking du haut de la station de Pila 1900 m environ

Emprunter l'itinéraire 14 - 16 - 19 A qui amène à l'alpage de Chamolé, à la sortie du parking, l’itinéraire n'est pas facile à trouver. De là rejoindre le joli lac de Chamolé 2325 m (balisage 14 - 19 A) De là grimpette jusqu'au col de chamolé 2641 m.

De là descendre au lac d'Arbolle (sous le refuge 2495 m) et remonter le vallon d'Arbolle par l'itinéraire 14. Rejoindre le col des 3 Capucins par itinéraire 14 - 3242 m . Du col on rejoint le sommet du Mont Emilius en restant soit sur l'arête soit en versant Est (balisé cairn)

 

Retour :

Par le même itinéraire jusqu'au refuge d'Arbolle

Prendre ensuite l'itinéraire 14 qui mène au Vallon de Comboé (14) Passer au dessus du village de Comboé (faire très attention au chien !) et poursuivre jusqu'au col de plan fenêtre (itinéraire 20 et 16) poursuivre sur l'itinéraire 20 jusqu'à l'alpage de Chamolé puis reprendre l'itinéraire de montée pour rejoindre Pila

 

 

Condensé !

 

Super belvédère dans la vallée d'Aoste, gravi en mode trail.

 

2 remarques : impressionnant l'absence de neige jusqu'à 3500 m (seul 10 m à traverser un petit névé ... sur toute la balade) l'été caniculaire 2015 a laissé des traces !

 

Le chien au retour dans le petit hameau qui arrive une t'aboie dessus, avec le coeur qui s'emballe à plus de 150 bpm alors que j'étais hyper régulier... Arrivé à 1 m de moins, tous crocs dehors, il a fait demi tour !

Mont Emilius Randonnée trail
Mont Emilius Randonnée trail
Mont Emilius Randonnée trail
Mont Emilius Randonnée trail
Mont Emilius Randonnée trail
Mont Emilius Randonnée trail
Mont Emilius Randonnée trail
Mont Emilius Randonnée trail
Mont Emilius Randonnée trail
Mont Emilius Randonnée trail
Mont Emilius Randonnée trail
Mont Emilius Randonnée trail
Mont Emilius Randonnée trail
Mont Emilius Randonnée trail
Mont Emilius Randonnée trail
Mont Emilius Randonnée trail
Mont Emilius Randonnée trail
Mont Emilius Randonnée trail
Mont Emilius Randonnée trail
Mont Emilius Randonnée trail
Mont Emilius Randonnée trail
Mont Emilius Randonnée trail

Mont Emilius Randonnée trail

Voir les commentaires

Trail - Rando au Mont Fallère 3090 m

Publié le par Apoutsiak

Jolie sommet au centre de la vallée d'Aoste

Trail - Rando au Mont Fallère 3090 m

Topo

 

de Vétan dessus (1758 m) partir vers l'alpage de Thoules (balisage 13) . Partir à droite à flanc avant une montée raide à Verdjouan puis au refuge et au lac des grenouilles. Poursuivre vers le sommet du Mont Fallère par le petit col à l'est (balisage 8A 9 et 10) . Sommet un peu technique par l'arête.

Descente par le lac mort (un peu technique) puis par le Tsa de la Comba avant de retrouver l'itinéraire de montée (balisage 10).

La montée au refuge est agrémentée de sculptures de bois très réussie

Le refuge est magnifique

 

 

 

 

 

Trail - Rando au Mont Fallère 3090 m
Trail - Rando au Mont Fallère 3090 m
Trail - Rando au Mont Fallère 3090 m
Trail - Rando au Mont Fallère 3090 m
Trail - Rando au Mont Fallère 3090 m
Trail - Rando au Mont Fallère 3090 m
Trail - Rando au Mont Fallère 3090 m
Trail - Rando au Mont Fallère 3090 m
Trail - Rando au Mont Fallère 3090 m
Trail - Rando au Mont Fallère 3090 m
Trail - Rando au Mont Fallère 3090 m
Trail - Rando au Mont Fallère 3090 m

Voir les commentaires

Rando Trail : Pico des Açores 2351 m

Publié le par Apoutsiak

Topo :

 

Se garer sur le parking

Suivre le sentier évident qui monte versant ouest

C'est très bien balisé : poteaux blanc tous les 20 à 40 mètres.

Attention tout de même en cas de brouillard (ce qui doit être assez fréquent !)

Attention, escalade II sur la partie finale non balisée ! (à partir du cratère 100 derniers mètres)

En haut, ça passe partout, et c'est raide.

 

 

Rando Trail : Pico des Açores 2351 m
Rando Trail : Pico des Açores 2351 m
Rando Trail : Pico des Açores 2351 m

Récit

 

Août 2014

En arrivant à notre gîte, le gars m'avait prévenu : le Pico des Açores c'est 6 - 8 h de marche, il faut compter la journée... Fort de ce conseil, je me décide à le tenter en mode trail, départ prévu à 17 h après la visite des grottes de lave "grutta da torres"

17 h 15, je suis le parking en tenue, Sandrine me dépose, pour la récup, on verra bien, je lui donne rendez vous pour 20 h 30 environ, ça devrait suffire. sac léger, une gourde, un appareil photo, un GPS de rando pour ne pas se perdre, une polaire si il fait froid au sommet ! Ben oui, au milieu de l'atlantique à 2300 mètres, il peut y avoir du vent.

C'est parti pour la montée, je cours un peu, végétation encore un peu importante.

Je croise quelques randonneurs, partis ce matin, qui s'écartent gentiment à mon passage. Le sommet est encore bien loin. Je vois au cardio que je suis parti un peu fort... La pente devient raide, je marche. Quand je croise des randonneurs, je mets un petit coup de booste, il faut qu'ils en aient pour leur argent...

Certains m'encouragent, certains rigolent, d'autres m'annoncent que la police est derrière moi !

Plus j'avance, moins il y a de randonneurs (descendants) , il ne reste que les plus fatigués, certains en difficultés sur le sentier abrasif et raide.

L'avantage, avec les volcans, c'est que les chaussures tiennent hyper bien ! Le sentier est balisé tip top, avec de grands poteaux blancs comme repairs, il suffit de lever la tête pour repérer le bon passage.

Je ne cours presque plus tant c'est raide !

Je commence à dépasser des randonneurs en route vers le sommet, leur objectif : bivouaquer dans le cratère.

Le terrain est minéral, la pente s'adoucit et permet de courir sur certaines portions ! J'en profite, ça fait du bien de courir. Le soleil descend sur l'horizon et les couleurs sont superbes !

Voilà le bord du cratère. Il n' y a plus de balise. Courte hésitation avant de poursuivre, le Pico est un "pico" sur le bord du cratère... bien raide. Il faut mettre les mains. C'est raide mais ça passe bien. Et youhou, voilà le sommet !

1 h 20 (le record est de 1 h 03 à priori d'après mes infos) ... mais j'ai pas forcé !

1122 m de déniv et 3 km 500 !

Rando Trail : Pico des Açores 2351 mRando Trail : Pico des Açores 2351 mRando Trail : Pico des Açores 2351 m
Rando Trail : Pico des Açores 2351 m
Rando Trail : Pico des Açores 2351 mRando Trail : Pico des Açores 2351 m

Photo, vidéo et début de descente. Ambiance magnifique avec l'océan atlantique, les nuages et ce cratère bien haut sur une si petite île (Pico doit faire 40 km de long sur une 20 aine de large !)

Sous le cratère, un gars me hèle, en Anglais. Je ne comprends pas trop (ben oui, je suis pas le meilleur anglophone qui soit) Il comprend que je suis Français, ça tombe bien, lui aussi. Il me demande mon temps, on partage un bon moment, ils repartent vers le bivouac, moi vers le bas, dans cette superbe portion roulante : un joli sentier fait de pierre de lave, tout en descente douce !

Ca ne dure pas, voilà déjà les portions raides. Il faut parfois mettre les mains, mais je déroule.

A présente je suis seul sur cette portion de volcan. Le soleil décline. Les couleurs sont superbes. Je retrouve la végétation. Au loin l'île de Faïal. , paysage magnifique !

J'en profite pour faire quelques photos.

La route s'approche. Je commence déjà à préparer mon rapatriement, J'ai donné rendez vous à Sandrine vers 8 h 30, je lui ai dit que je 'appelais mais son téléphone refuse de fonctionner !

Rando Trail : Pico des Açores 2351 mRando Trail : Pico des Açores 2351 m
Rando Trail : Pico des Açores 2351 mRando Trail : Pico des Açores 2351 m
Rando Trail : Pico des Açores 2351 mRando Trail : Pico des Açores 2351 mRando Trail : Pico des Açores 2351 m
Rando Trail : Pico des Açores 2351 mRando Trail : Pico des Açores 2351 mRando Trail : Pico des Açores 2351 m

Voilà la route, portion officielle de volcan terminée.

Je comptais faire du stop, mais il n'y a quasiement plus de voiture... Je croise un gars qui me demande en anglais si j'ai fait le check out. Je lui fais comprendre que je ne savais pas qu'il y avait de check in !  Il laisse tomber en me souriant, j'apprendrais plus tard qu'il ya un permis d'ascension du sommet (10 € je crois) en quittant le gars je pensais qu'il s'agissait d'une affaire de 2 ou 3 €...

 

Je prends mon rythme sur la route, n'arrivant pas à tenir le 10 km/h et pourtant ça descend. Le soleil continue de décliner.

Je suis bien fatigué. Au bout de 3 km une voiture arrive, je fais du stop, et me voilà à l'arrière d'un pick up conduit par des éleveurs locaux qui me dépassent 2-3 km plus loin sur la route longitudinale (route que nous appelons la route 66 tant elle est droite)

Personne à l'horizon. Je remonte en marchant en direction de Lajès do Pico. et voilà notre Suzuki Colt de location avec Sandrine à l'intérieur !

Youhou !

 

 

 

Rando Trail : Pico des Açores 2351 mRando Trail : Pico des Açores 2351 m

Voir les commentaires