Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #jura tag

Rando : Creux du Van 1463 m - Gorges de l'Areuse

Publié le par Apoutsiak

 

CreuxduVan Panorama 2

 

Magnifique boucle entre falaises et gorges avec potentiellement une faune importante. Randonner hors saison, c'est mieux !

 

P1050006

Le Creux du Van

 

Topo

 

De Noraigue, (parking à coté de la caserne) passer à coté de la ferme brocante "vers chez Joly" 746 m et rejoindre les Oeuillons 1014 m. Emprunter alors le sentier des 14 Contours et rejoindre le Pertuis de Bise (1374 m) Poursuivre en longeant la falaise (sentier) et passer au Soliat 1465 m. Rejoindre le haut de la falaise. Avant le Grand Vy, prendre à gauche le chemin qui descend vers le Creux du Van proprement dit, passer à la Fontaien Froide et rejoindre la ferme Robert (972m). De là, suivre le balisage jaune qui emmène vers les Gorges de l'Areuse (651 m) et le saut de Brot avec un joli pont. Remonter alors l'Areuse qui longe par moment la voie ferrée et retrouver Noraigue

 

Carto - fichier GPS

 

Extrait CNS

carte.jpg

 

 

Récit

 

Nous sommes partis tôt, pour revenir tôt et voir mon beau frère et ma belle soeur avant de partir. Bref, après la route, nous sommes sur le départ à 7 heures. Montée plutôt rapide jusqu'à l'Oeuillons. Nous admirons les jeunes daims à la course amusante en opérant une pause petit dej bienvenue pour moi (j'aivais une de ces dale !!!)

Nous repartons dans les pentes. Le ciel menace, et ça fini par tomber. Nous nous abritons sous un arbre en attendant que ça passe puis repartons dans la bonne ambiance, Sandrine et Louis ouvre la marche, je suis avec Agathe et Marie.

 

P1040993Vue du Pertuis de Bise

 

Au Pertuis de Bise, c'est magnifique, la falaise apparait. Il y a encore peu de randonneurs. Nous poursuivons sur limpressionnate crête avant de bifurquer vers le Soliat (on allait quand même pas rater le sommet !) Courte pause au mileiu des vaches avant de repartir vers la falaise et ses méandres. Pour les bouquetins il faudra repasser. nous avons pourtant bien scruté la paroie...

 

P1050024Dans les Gorges de l'Areuse

 

C'est l'attaque de la descente, glissante, nous rejoignons une table qui sera fort utile poru notre pique nique.  Ca file vers le bas et nous rejoignons la ferme Robert ou nous profitons de l'exposition sur la faune. De là, la descente se poursuit vers les gorges de l'Areuse, magnifique, ainsi que la remontée vers Noraigue le long de ces biefs et barrages esthétiques. Retour un epu fatigué à la maison, la belle soeur est déjà partie. Se serait on lever tôt pour rien?

 

Photo

 

 

P1040995Le Dôs d'âne

 

P1090648

Creux du Van

 

 

P1090649En montant vers le Soliat - dans le Vent sur le Van

 

P1090660Louis, Agathe et sandrine

 

P1090661

Le Creux du Van et le Dos d'âne

 

P1050013

Dos d'âne

 

P1050031les barageounets en remontant l'Areuse

 

P1090665La rando comme on l'aime...


Creux du Van


 

Voir les commentaires

Ski de rando - Chasseron en avril et peuf à gogo...

Publié le par Apoutsiak

 

P1080308-3

 

Jolie sortie, à savourer sans modération...

La veille, j'avais prévu une simple sorite VTT dans le graillou, histoire de  remplir la base de donnée VTTtour et de me faire plaisir. Je surfe sur internet, et trouve sur camp to camp, le Chasseron, en bonnes conditions sauf le bas. Je décide d'aller y trainer mes spatules...

 

Topo

 

Etant donné le manque d'enneigement, j'ai préféré partir des Rasses et de monter par les pistes. ( la descente sur Noirvaux et les Dénériaz doit être difficile.

C'est donc un topo "fin de saison !"

 

Remotnée des pistes de Noirvaux et rejoindre les petites Roches.

De là descendre dans la combe qui part vers la Maya. Conseil : rester à proximité de la forêt au Nord (il y a du fond, sinon, touchette asurée). Du bas, traverser Nord pour retrouver la montée à la ferme de la Merla, remonter la Grande Combe, la Crête et rejoindre le sommet du Chasseron

Descente vers la Merla en restant coté Nord (droite de la Combe en descendant).

Remettre les peaux et remonetr la combe pour rejoindre l'arête et le sommet des Petites Roches.

2 descentes sur la Maya et retour aux petites Roches

1 descente sur les Rasses...

 

Après, c'est tout !

 

Carto - Profil - fichier GPS

 

 

 

http://www.skitour.fr/gpx/img/1270233624den.png

 

Fichier GPS au format GPX

 

P1080308-2

 

Récit

 

Donc, comme je le racontais en début d'article, changement de programme au dernier moment et direction Sainte Croix et les Rasses ( je vous passe le départ, les enfants à l'école, mon Papa en voiture...) dans la précipitation j'oublie un sac de matos. Des Chamois me font le spectacle entre la Cluze et Mijou et les Fourgs. Arrivé aux rasses, je me rends compte de ma bévue. Qu'y avait il dans ce sac ? Rien d'indispensable : une polaire, un T shirt de rechange, 3 bricoles !

Hésitation : partir en ski de rando classique et risquer d'abimer ma semelle ou prendre mes fameux Wed'ze de rando pour un nouvau test... Je décide d'opter pour la deuxième solution, je n'aurais pas à le regretter !

 

 

Départ pour les Petites Roches que j'atteinds en 1/2 heure. J'entame la descente sur la Maya, la neige est délicieuse. Remontée vers le Chasseron, je croise un skieur assoiffé et partage ma bouteille, souhaitant sur le moment ardemment qu'il soit indemne d'herpesvirose !... Nouvelle descente sur la Merla, peu de neige par rapport à la combe de la Maya. Ca passe le long des sapins à droite. Je remonte sur la crête et file vers les Petites Roches. Nouvelle descente vers la Maya dans la peuff. Miam miam. Je remonte sur les Petites Roches. Les Wed'ze aux peaux non taillées sont un peu juste sur la neige glacée, je décide de monter à pied, ça me fera de l'exercice. Je monte  à pied et décide d'attaquer un petit passage d'escalade pour la sortie. J'arrive à 5 mètre de la crête, mais ne parviens pas à me hisser vers le haut. Je redescends penaud pour passer par le chemin classique. Nouvelle descente toujours poudreuse, quel plaisir. Je heurte juste une souche traitre qui est à deux doigts de me projeter apr terre. Dernière remontée. Et retour aux Rasses par les pistes. Heureux de ce petit hold up.

 

Belle journée.

 

Photos

 

P1080310Chamois de la Cluse et Mijoux

 

P1080319

Le Chasseron - limite brouillard

 

P1080321Dieu Merci - sommet des Petites Roches - en contrebas : la Merla

 

P1080322La crête un peu dégarnie

 

P1080324Sommet du chasseron

 

P1080325Les fameux Wed'ze de rando tant décriés par la critique, comportement impeccable (dans cette neige)

 

P1080327Dernier sommet des Petites Roches

 

P1080329

Le lac de Neufchatel et les alpes Bernoises

 

P1080330Le sommet du Chasseron depuis les Petites Roches

 

P1080309-2

Voir les commentaires

Chasseron : tour des 3 Combes - ski de rando

Publié le par Apoutsiak

P1080021

Topo


1600 m

1°) Grande Combe : De Noirvaux remonter au Dénériaz par la forêt, remonter la combe, la Crête et rejoindre le sommet du Chasseron
Redescendre par le même chemin au Dénériaz

2°) Petites Roches : Des Dénériaz dessous, remonter 100 m sous la Merla (prendre à droite après le passage raide, quand la trace prend à flan dans la forêt. Retrouver une combe sous la Maya et remonter  vers les petites Roches, la sortie peut être scabreuse.
Descendre par le même itinéraire au Dénériaz dessous.
3°) Roches éboulées : Remonter au sommet par l'itinéraire 1 descente en suivant la "piste" au Nord, ne pas louper le haut de la Combe et l'entrée dans la forêt. Descendre la combe des Roches éboulées. En bas de celle ci, à gauche, un sentier à flan permet de rejoindre une deuxième combe , traverser le ruisseau et retrouver par une légère montée le chemin qui relie les dénériaz dessus et dessous. Rejoindre noirvaux



Fichier GPS au format GPX


Récit

Le week end s'annonçait plutôt sport et à 17 h vendredi soir, je décidais de le débuter par un tour de VTT empruntant mes "passages"préférés dans les Monts de Gy.
Départ motivé et ô surprise : la neige recouvre une bonne partie des sentiers... Mais ça passe, il n'y en a pas non plus un mètre !

Aux endroits sans neige (exposés au soleil...) il y a pas mal de boue, et , dans la premirèe descente, je décide d'essuyer mes boues dans l'herbe au mileu du chemin blanc... ERREUR ... grâve erreur ! la roue avant glisse en sortant de "l'ornière" sur une dizaine de mètre et je tombe sans avoir plus enlever les fixations automatique...  dans les cailloux ! J'ai mal !
Je remonte sur mon destrier qui n'a rien ! et le tour continue entre chevreuils biches et forêt.

De retour à la maison, je fais le bilan des lésions, le coté droit est bien écorché et le genou est enflé. Le week end est mal engagé.

Le lendemain matin, 5 heures, réveil, la jambe droite est bien raide, hésitation quant à la conduite à tenir... Je pars ou je pars pas... Finalement départ,  direction Sainte Croix, et Noirvaux le parking du Chasseron.

P1080013

Départ à l'ombre, je remonte les pentes jusqu'à le Merla, le chemin dans la forêt est un peu verglacé. A la Merla, accueil par des chamois que je contourne sans les déranger, il continue de brouter l'herbe au milieu de la neige.

Je remonte la grande pente sous la crête, le problème de genou n'est qu'un lointain souvenir. Sur la crête, il y a peu de neige (soufflée par le vent) je rejoins le sommet, 3 autres skieurs arrivent en même temps que moi au sommet, ils montaient depuis les Rasses.
Je redescends aux Dénériaz, la forêt est peu agréable à skier : glace obstacle.

P1080017

Repeautage, et remontée, dès le départ nu "collant pipette" me dépasse et me largue... Petite forme, je bifurque dans la forêt vers le sommet des Petites Roches qui necessite les couteaux , la neige est dure et compacte. Je parviens à la crête, 1 m vertical pour la rejoindre , je déchausse et rejoins le sommet. Courte pause avant de redescendre , à ski versant Nord, ça passe, le départ est un peu chaud.Je reste le long de la forêt pour profiter d'une neige poudreuse un peu tassée et homogène. Je fais la causette avec un skieur de Villers le lac. Il se prend une belle gamelle photogénique dûe d'après lui à une fixation reglée légèrement. Je ne sais pas si c'etait lié à al fix, mais c'etait diablement spectaculaire, malheureusement, je n'ai pas photographié la scène...

Je repeaute en dessosu de la Merla, remonte au sommet du Chasseron par la Combe et redescends sur la combe des Roches éboulées. Pause pique nique en haut en attendant un hypothétique renard et descente de M dans une neige irrégulière en cherchant les meilleurs endroits... Raté. Retour "à plat" à Noirvaux. Tout content de ma matinée : 12 h 30.

La suite, c'est : rendez vous avec Sandrine à Besac et tour de Besançon (par le tunnel et la boucle) avec Marie et Louis en roller, en passant par le centre ville et les skate parc !

Le genou a tenu !

P1080024

Voir les commentaires

Chasseron avec Marie retour par la ferme de la Maya

Publié le par Apoutsiak



Topo :
Montée : De Noirvaux ( parking 500 m avant le village à droite en venant de Sainte Croix). Remonter la route foerstière aller au Dénériaz Dessous. Partir à droite dans la forêt.  et remonter pour atteindre la ferme de la Merla. Remontée la Grande Combe pour atteindre la crête et de là le sommet ( on passa à quelques encablures du sommet au dessus du chalet hôtel du Chasseron.

Descente : Le début de la descente est le même redescender la crête et la Grande Combe ( plusieurs passages possibles pour atteindre la grande combe. Jusqu'à la ferme de la Merla. De la ferme prendre la route forestière qui monte doucement vers le col et la feme de la Sagne ( sous le Mont de la Maya. De l
à, descendre la combe qui mène à une autre route forestière et rejoindre (montée) la ferme de la Maya. passer derrière et prendre le chemin forestier qui descend en grand lacet et rejoint au dernier virage la route de montée et le parking au dessus de noirvaux !

carto fichier GPS



Fichier GPS au format GPX (merci skitour) Chasseron

Récit.

Ce fut le tour de Marie de descendre à ski le Chasseron. Après vérification sur les webcams de Métabief et des Rasses, je pensais que ça pourrait passer. Juste... mais bon.
La route pour nous rendre à noirvaux fut une galère : beaucoup de neige, patience... Départ tranquille, Marie est en forme. Je déchante dans la forêt entre la Dénériaz dessous et la Merla, il n'y a de toute façon pas assez de neige dans le forêt pour skier à la descente !!! Je finis même par déchausser.. Nous atteignons la Grande Combe et opérons une pause à la ferme de la Merla. Nous repartons, au loin un skieur solitaire remonte la Combe et un groupe de 3 nous rettrape. Je mets les skis sur le sac pour faire la trace pour Marie. On voit bien l'herbe par endroit.... Il n'y a pas de sous-couche et 30 cm de poudreuse légère dessus. La remotnée de la combe s'opère. Nous parvenons à la crête, le vent nous y accueile. Plus qu'à poursuivre jusqu'au sommet. Nous pique niquons rapido, il fait froid. Je change les bottes de neige de Marie pour ses chaussures de  ski. Chacun avalle son sandwich et c'est parti pour la descente. On touche à tout moment. Les cailloux traitreusemetn cachés par la neige crissent sous les skis.
A la crête,nous déhcaussons. Passage à pied dans les cailloux légèrement recouvert. Marie fini le passage "raide" en luge, sur les fesses. Je fais quelques virages. Elle rechausse. Et c'est parti. La grande Combe est délicate, à chauque virage, on voit l'herbe derrière la trace !!! Nous finissons par prendre la route forestière qui descend dans la combe. ( on touche quand même. Je comptais descendre par le même itinéraire qu'à la montée, mais le peu de neige me font cahnger les plans. Nous remontons au col de la Sagne ( je tire Marie sans qu'elle déchausse : elle tient un bâton que j'ai fixé sur mon sac à dos) De là , nous descendons dans une Combe pleine de cailloux. Nous remontons àal ferme de la Sagne. Et là ou j'esperais un route forestière coulos... je e me retrouve avec une route forestière non goudronéne pleine de cailloux !!! Ca crisse. Je finis par déchausser et à aider arie à avancer ! Je rechausse à la bifurcation avec la route de Noirvaux, au dernier virage ! Voilà la voiture. Marie est un peu fatiguée, il faudra revenir dans de meilleurs conditions !




http://www.skitour.fr/photos_courses/relativite,22652-3.jpgPetite Marie dans la Grande Combe

http://www.skitour.fr/photos_courses/au-sommet,22652-1.jpg
Au sommet

http://www.skitour.fr/photos_courses/au-sommet,22652-2.jpg
Au sommet



Voir les commentaires

Rando : traversée du Suchet 1588 m

Publié le par Apoutsiak

Jolie traversée avec si tout va bien quelques chamois sur les sentiers

P1070588

Topo

Depuis le refuge de la Queue 1024 m
Remonter sur une centaine de mètres la route qui part au Nord et virer à droite, traverser la Jougnenaz et remonter (Sud Est) pour rejoindre la Roche marquée. 1212 m  Remonter le gorge ( main courante ) et rejoindre une grande combe. Rejoindre la ferme de la Sagne. remonter une centaine de mètres en direction du sommet et prendre le sentier qui part vers le Sud et revient en direction Nord. Suivre l'arête jusqu'au sommet Sud (Croix 1554 m) de là poursuivre vers le Bord et rejoindre le sommet principal 1588 m.

Descente

Poursuivre  Nord Est sur la crête jusqu'au point 1250 m. Rejoindre la Combette  ( ferme et téléski) puis le col de l'Aiguilllon (1293 m)  par la route. Du col partir Sud dans la forêt puis droit vers le refuge de la queue.

Dénivelé 800 m

P1070609
Carto

carte Suchet

Récit

Nous avions prévu une journée de ski de rando. Mais les caprices de la météo... J'ai eu beau scruté la webcam de Métabief toute la semaine : pas assez de neige ! Donc solutionde repli : une rando au Suchet.

Nous arrivons au refuge de la queue à 11 heures, et c'est parti, il faut -4°C , l'ambiance est bonne. Je laisse les enfants chercher dans leurs souvenirs, l'itinéraire. Nous traversons quelques torrent, et rejoignons la roche marquée et son passage technique. Nous remontons la gorge et débouchons sur la grande gorge. Un gros rocher en lisière de forêt nous servira d'abrit pique-nique.

P1070594
Nous repartons pour rejoindre la ferme de la Sagne. Louis trace dans la neige. Je me rends compte que j'ai perdu le bâton fixé sur mon sac. Je redescends à l'aire de pique nique le retrouver et remonte. Nous poursuivons dans le brouillard. Le vent nous accueille sur le dessus. Tout est givré et le brouillard nous laisse une visibilité de 30 mètres maximum. Nous restons groupés pour rejoindre la croix puis nous poursuivons vers le sommet Nord. Il fait toujours froid et la visibilité reste problématique. J'affine les trajectoires au GPS et en suivant les quelques traces. Le sommet apparait. Nous le gagneons puis opérons une pause à l'abrit du vent.

P1070617

Nous décidons d'opérer la traversée. nos cheveux, cols et sourcils sont givrés. Les enfants tentent la technique de glissage dans la neige, ça n'est pas très efficace. Nous gagneons la forêt. Il y a quelques passages délicats du fait de la glace.  Ca passe. Puis c'est la route forestière pour rejoindre le col de l'Aiguillon où nous organisons une carotte après le gouter !

P1070620

De là, la forme revient pour la dernière partie et la descente sur le refuge de la queue et la voiture !




Photos


P1070609

P1070591

Vidéo


Voir les commentaires

Randonnée Jura:Traversée du Chasseron par les Gorges de Pouëtta Raisse

Publié le par Apoutsiak

Une des plus belles randonnées sur ce magnifique sommet... (mon préféré ?)

Le Chasseron vu depuis la Combe des Roches Eboulées

Topo

De Mothiers, 757 m du parking au bout de la route qui part au sud Est du village.
La direction générale à suivre est Sud ouesyt , le parcours rélise 16 km 500 pour 1000 m de déniveler environ et 600 m de descente !

Prendre le sentier qui amène au départ des Gorges de Pouëtta Raisse (baliage jaune plus panneau)
remonter les Gorges (escaliers - main courante)
Une fois en haut des Gorges poursuivre Sud ouest.

passer sous la ferme de La Vaux et prendre le sentier qui monte légèrement à droite. Traverser la forêt (piste) et continuer dans la combe ( elle est débalisée car en cas de crue, elle est merdique à passer, il faut prendre alors à droite le chemin du chamois, plus long)
Arrivée à une Grande Combe poursuivre et passer par le point 1410 m on rejoint une route, tirer à droite (par la route) et prendre le chemin de la Bullatonne Dessus.

De là, rejoindre le sommet du Chasseron. 1607 m

Du sommet, poursuivre Sud  Ouest
Poursuivre sur la crête (SW) versles Petites Roches (1583 m) puis aux Avattes 5Sud) avant de remonter au Cochet (1483 m) Du Cochet rejoindre le Praisot, les Praisses et par le sentier rejoindre le col des Etroits au dessus de Sainte Croix et son parking


A éviter trop tôt en début de saison lorsqu'il y a de al neige, les Gorges sont avalancheuses et difficilement praticable !!!

Carto Profil fichier GPS



Fichier GPS au format GPX (clic droit enregistrer sous)

Récit

Ce matin là, la garde se terminait à 8 heures, Sandrine dormait, et je filais à l'ordi préparer la rando au Chasseron ( facile, j'ai un paquet de vieilles traces à ski et à pied). Une heure plus tard, Sandrine dormait encore, je trouvais sur internet la trace d'un vieux projet que j'avais, monter au Chasseron par les gorges de Poëtta Raisse...
Réveil difficile de ma moitié, elle hésite, je suis à deux doigts de partir faire du VTT, mais elle se décide et nous voilà parti pour Motiers dans le Jura Suisse après Fleurier.

Sur place, nous partons, le chemin est large et plutôt bien balisé. Nous atteignons les gorges, encaissées, magnifiques. Un escaliers, une main courante, malheureusement, il n'y a que peu d'eau et je pense que c'est beaucoup plus beau en cas de crue...  Nous profitons de ces magnifiques paysages.

Sortie des Gorges


Au sortir des gorges nous fuilons à droite, en forêt pour rejoindre un alpage, je perds un peu le sentier mais nous le retrouvons un peu au dessus... Passage en forêt, nous commençons à avoir faim, nous remontons un vallon ou le sentier est mangé par le ruisseau et trouvons au début d'un alpage, un endroit pour nous repaître !

On laisse un peu de pâté pour le renard et on file. Le vert de la pâture est intense. Nous rejoignons une petite route et nous décidons de filer par le haut de la Combe des Roches éboulées afin de voir hypothétiquement le renard. Bon, et tout celà au GPS, c'est à dire sans se fier au sentiers croisés en chemin. Je crois que Sandrine n'a pas aimé cette portion. Il faut dire que les ronces, ça arrache un peu ! Mais, moi, toujours fier de la technologie, j'arrive pile au sentier qui mène en haut de la Combe, Je crois que Sandrine n'a pas su apprécié l'exploit technologique à sa juste valeur...



Bref, pause renard et sieste, pour la sieste, ce fut un peu court, pour le renard, nous fûmes brecouilles en dépit de la boite de pâté embaumant l'ensemble de la Combe, je crois qu'il y avait trop de vaches...
Nous repartons vers le Chasseron, et 25 minutes plus tard, nous sommes au sommet. Nous buvons à la terrasse du chalet fôtel du Chasseron. Et poursuivons vers les petites Roches, l'occasion pour moi de saouler Sandrine avec les différents endroits où je suis déjà passé...

La station météo du sommet du Chasseron

Vue depuis le sommet du Chasseron, les Petites Roches et la Maya

Passage rapide aux petites Roches, descente puis remontée au Cochet. Nouvelle pause, courte, comme toujours, nous filons vers le petit col avalancheux des rasses au dessus des Praisses ( je croyais qu'il s'appelait col des Avattes) puis descente sur les Praisses et un coup de GPS me permet de trouver un sentier tranquille qui nous ramène au col  des Etroits.

Bon, c'est pas le tout, il faut rentrer et on est loin de la voiture. Un peu de stop et une dâme agée nous embarque, et nous dépause ua parking de Motiers, super sympa ! Plus qu'à renter à la maison après cette belle rando, à refaire !

Petites Roches


Col des Prasses (avalancheux l'hiver ! )








Voir les commentaires

Des éoliennes au sommet du Suchet et du Chasseron (:-(

Publié le par Apoutsiak

Hier, ( 9 Juillet 2009)  tranquillement instalé au bureau, je lisais l'Est Républicain, et, en page région, je lis :

"Vent de folie sur les crêtes Suisses !

Le plus gros projet éolien de Suisse est prévu sur les crêtes voisines du Haut Doubs. Les sites pour exploiter lénergie du vent se multiplient un peu partout outre-frontière."

Des investissemetns de l'ordre de 240 millions de francs suisses pour ériger des champs d'éolienne avec des mats de 80 à 100 m de haut. Elles se situerons au sommet du Chasseron (l'épaule ?) à 1300 m  et seront instalées pour l'horizon 2013 ! Le premier parc sera réalisé pour 2011 ! 7 éoliennes qui produiront 11 MW ( consommation de 7000 habitants environ) au dessus de Sainte Croix ( sous le Chasseron ) . Romande energie prévoit de produire 330 KWh en 2020 soit 10 % de l'électrécité fournie.

Il y a d'autres sites visés : Crêt Meuron ( 7 éoliennes), Chaumont au dessus de Neuchâtel et Joux du Plane. Le Suchet lui aussi est une cible avec le Bel Coster ( 12 éoliennes  2 MW 16000 habitants)

Que penser de ces projets ?

Si l'aspect "production d'énergie propre" est peu discuté (même si certains émettent déjà des réserves quant à la rentabilité de certaines éoliennes) l'aspect environnemental est completemetn occulté. Je ne connais pas l'emplacement exact des futures éoliennes, mais le Suchet et le Chasseron qui seront les principales cibles de ce projet vont voir leur environnement changé. Il serait étonnant que les Chamois paissent aussi tranquillement qu'aujourd'hui sous les éoliennes.
Les marmottes, réimplantées il y a peu vont peut être souffrir de ce nouvel environnement, je ne parle pas des autres espèces ( renards oiseaux...)



Il me parrait important de ne pas dénaturer le paysage et de placer les éoliennes versant Sainte Croix à proximité des instalatinos de skis ( ça fera des verrues les unes sur les autres) et de mesurer l'impact environnemental exact de ces installations !

Si le projet voit le jour, on a déjà prévu de faire un concours de l'éolinne la plus rapide... C'est vrai qu'au sommet du Chasseron, il y a souvent du vent !

Je reste dubitatif...

A suivre
Hiver - vue du Chasseron


marmotte


Tempête sur les crêtes du Chasseron - le sommet proncipal vu des petites Roches

 

Tempête sur le Chasseron
Vidéo : Chamois au sommet du Chasseron

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 > >>