Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Ski de randonnée : Aiguillette des Houches - 2285 m

Publié le par Apoutsiak

Ski de randonnée : Aiguillette des Houches - 2285 m

Aiguillette des Houches 2285 m

 

Topo

 

Se garer au Bettey 1352 m au dessus des Houches (10 minutes de voiture environ)

parking avant le village.

De là, rejoindre le Plan de la Cry en remontant dans le village puis suivre le sentier qui amène au Chalets de Chailloux.

Passer par le point 1996 m carte IGN puis emprunter une direction ord Est . Remonter la dernière pente raide pour atteindre l'aiguillette des Houches (2285 m)

Ski de randonnée : Aiguillette des Houches - 2285 m

Récit :

 

Dernier jour de vacances aux Houches, je souhaite en profiter avec le sommet du village.

Je rejoins le parking, de nombreux raquettistes en provenance de la perfide Albion se préparent, ils suivent attentivement les conseils de leur accompagnatrice. Ils partent à gauche quand je pars tout droit, on ne se reverra pas !

Je remonte les hameaux enneigés impressionné par l'absence de voiture. Tout se fait à pied. La classe, mais je ne pense pas que Sandrine apprécierait...

Voilà le sentier, des traces de raquettes fraîches, 2 ou 3. Je remonte le sentier, à fond, 600 ou 700 m / h quand ça n'est pas trop plat. 3/4 d'heure plus tard, je rejoins d'autres anglais, ils sont deux, je les passe, à moi la trace. J'opère une petite pause avant les chalets de Chailloux. Puis me remets en route. Vigilant, il a neigé et les risques d'avalanche ne sont pas nuls. La visibilité est réduite.

J'opère une grande traversée. Je ne parviens pas à bien identifier e sommet, par contre de belles pentes dans lesquelles je n'aurais aucune confiance sous la crête à 2300.

Je décide de m'arrêter sur un petit col (qui s'avèrera se situer juste en aval du sommet de l'aiguillette 40 m environ en dessous au sud)

Les deux raquettistes m'ont suivi, et poursuivent vers le sommet.

La descente est bonne (à part au départ où je trouve un peu de croute) puis c'est la forêt sous les Chailloux, et je décide de couper le sentier. Par moment c'est un excellent choix, parfois, c'est une galère intégrale, avec la peur d'avoir à remonter... Forêts de sapins infranchissables qui fouettent le visage. Neige sans consistance qui fuit dans les pentes raides sous les skis. Du beau ski combat...

Bon il faut dire qu'avec le GPS, j'arrive plutôt à m'en sortir, mais je me suis tout de même bien battu.

Je file dans les hameaux vers la voiture.

Une jolie petite sortie en solo, à faire par beau temps, et jusqu'au sommet !

 

Ca compte comme un petit but quand même ...

 

 

Ski de randonnée : Aiguillette des Houches - 2285 m
Ski de randonnée : Aiguillette des Houches - 2285 m
Ski de randonnée : Aiguillette des Houches - 2285 m

Voir les commentaires

Ski de randonnée : Tour des Aiguilles Crochues

Publié le par Apoutsiak

Jolie rando, avec Louis.2 cols :

le col des Aiguilles Crochues 2701 m

et le col de Bérard 2460 m

Traversée depuis Les Praz de Chamonix - le télésiège de l'Index - Et le Buet

Topo

 

Depuis le télésiège de l'Index, gagner le haut du petit téléski au Nord. De la remonter la combe pour gagner le col des Aiguilles Crochues. Attention à la fin 150 m entre 40 et 50°

Du col redescendre à flanc sous l'aiguille du Belvédère et la pointe Alphonse Favre pour remettre les peaux vers 2300 m et gagner le col de Bérard.

Du col descendre dans le vallon de Bérard au mieux, attention, grand plat au milieu. La fin se fait en général en rive droite du cours d'eau. On rejoint alors les pistes de ski du Buet.

Ski de randonnée : Tour des Aiguilles Crochues

Carto fichier GPS

Fichier GPS au format GPX

A suivre

Récit

 

Nous voilà partis avec Louis pour la traversée des Aiguilles Crochues.

Caisse - Queue pour prendre le téléphérique de la Flégère - puis on chausse, télésiège de l'Index. On en profite pour tester les ARVA sur le testeur en haut de la station. Malheureusement avec nos forfaits randonneurs on ne peut pas prendre le dernier petit téléski qui fait gagner quelques dizaines de mètres.

 

La météo n'est pas parfaite, mais ça devrait passer. Louis espère du monde sur la course, il sait que souvent, les randonneurs l'encouragent, il va être déçu, on ne va voir personne, à part deux "collègues" à plus d'un kilomètre.

C'est parti pour rejoindre le haut du petit téléski par une longue traversée à flanc. On n'est pas encore vraiment parti, on voit des skieurs et on entend fort le bruit des remontées. Ah, quand on aura détruit tout ça...

Enfin nous voilà au départ réel. Louis se retourne souvent pour voir s'il n'y aurait pas "d'encourageurs" en partance... Les conversions s'enchaînent, Lous pétouille par moment. Je tache de choisir la trace la moins raide afin que ses skis aux peaux droites, tiennent facilement sur la trace.

La pente se raidit. nous laissons les skis pour attaquer la suite à pied, encordés. Tout se passe bien, 20 minutes plus tard nous sommes au col, dans un léger brouillard pour une pause ravitaillement.

On attaque la descente à flanc dans le temps gris. Au départ de la poudre, puis une partie bien croûtée avant d'enchaîner dans une trace parfois verglacée à flanc. Bien désagréable, mais tout se passe bien. Nous repeautons pour repartir vers le col de Bérard.

On retrouve de la bonne neige dans ce vallon et le col est atteint sous quelques flocons. L'heure de se restaurer : sandwich, chips et actimels remplissent nos estomacs.

On attaque la descente déjà bien tracée de partout, mais en poudre. Je parviens à faire un joli salto avant en butant dans un caillou couvert de neige que je n'avais pas vu ! Spectaculaire mais sans gravité !

Sur le plat, Louis galère un peu. C'est ça, l'inconvénient d'être trop léger, on manque de glisse et de puissance sur les portions peu raide !

Enfin on rejoint le chemin qui mène au Buet, Louis est un spécialiste de ce genre de ski. Un régal. Voilà les pistes de ski et la civilisation !

Reste à rentrer en stop aux Houche, 4 voitures, nos remerciements à eux : Un saisonnière de Vallorcine, un skieur de randonnée Grenoblo-Parisien, un Anglais Chamoniard, et un Corse moniteur de ski. De petites rencontres bien sympathiques. Je me demande même si ça n'est pas la partie que Louis a préférée...

 

 

Ski de randonnée : Tour des Aiguilles Crochues
Ski de randonnée : Tour des Aiguilles Crochues
Ski de randonnée : Tour des Aiguilles Crochues
Ski de randonnée : Tour des Aiguilles Crochues
Ski de randonnée : Tour des Aiguilles Crochues
Ski de randonnée : Tour des Aiguilles Crochues
Ski de randonnée : Tour des Aiguilles Crochues

Voir les commentaires

Ski de randonnée : Col du Tour Noir - 3535 m

Publié le par Apoutsiak

Nouveau record d'altitude pour Louis après les 3429 m de la Tête Blanche

Après la traversée des Aiguilles Crochues la veille, je décide que nous enchainerions avec l'ascension du col du Tour Noir, la fenêtre météo est brêve...

Ski de randonnée : Col du Tour Noir - 3535 m

Topo :

 

Prendre les remontées mécaniques pour monter aux Grands Montets (possibilité de partir de Lognan ou du bas, mais avec un enfant de 12 ans sans passer par le refuge, ça semble compromis...

Ayez de la patience les jours de beau temps, il en faut !

Descendre le glacier des Rognons plein ouest pour rejoindre le glacier d'Argentière.

"Remonter" le glacier en direction du refuge d'Argentière (j'ai mis remonter, mais c'est assez plat), 2 choix : soit passer sous le refuge soit remonter un peu plus loin pour prendre la rive droite du glacier des Améthystes.

On reste dans les deux cas en rive droite du glacier des améthystes, puis en son milieu vers 3300 m avant de gagner le col du Tour Noir 3535 m , la pente se redresse quelque peu.

Ski de randonnée : Col du Tour Noir - 3535 m

Carto fichier GPS

A suivre

Récit

 

Après la traversée des Aiguilles Crochues la veille, je décide que nous enchainerions avec l'ascension du col du Tour Noir, la fenêtre météo est brève...

Nous filons au magasin de location pour avoir des skis de rando corrects (et pas les skis décathlon bricolés) Dès qu'il les voit, Louis est sous le charme, des Dynastars verts fluos avec la carte dessus et des fixations plum ! Même s'ils font 1 m 60, ce qui m'ennuie un peu pour les conversions, nous les prenons, il n'y a plus que ça. Le loueur est un peu inquiet qund je lui parle de mon projet : emmené Louis au col du Tour Noir. "Vous avez un guide" - "Non !" "Vous en avez déjà fait ?" - "Oui !"

 

Nous voilà dans la queue de la caisse du téléphérique vers 8 h 10, pendant que c'est la cohue pour prendre le télé, il a neigé cette nuit, et il fait beau.

Il nous faudra près d'une heure pour gagner le sommet des Grands Montets. En haut , grand beau, sans vent, il ne fait même pas froid malgré les -14°c annoncés !

Nous descendons les escaliers et commençons la descente. Miam, 30 à 40 cm de poudreuse sur une neige dure traffolée, c'est un régal. La descente du glacier des Rognons fut un moment génial, et trop court, seuls 5 skieurs étaient passés avant nous là où nous sommes passés !

Déjà en bas, il faut peauter, et pas une trace sur le glacier d'Argentière. C'est beau, mais il va falloir tracer.

Je me mets à la tache, et Louis me suit tranquillement. Nous passons sous la verte et mon (?) couloir Couturier Sous les Droites, graviers l'été dernier et devant les Courtes, un superbe souvenir de traversée avec Isabelle.

 

Ski de randonnée : Col du Tour Noir - 3535 m

Nous décidons d'attaquer la moraine du glacier sous le refuge. La neige est dure par endroit et Louis doit déchausser pour passer un petit raidillon. Puis j'enchaine les conversions, de jolies Z dans cette montagne vierge.

Il fait faim, j'opère une judicieuse pause pique nique juste avant de pause les skis sur le glacier, 11 h 50. On repart tranquillement, un groupe de 5 a fait une autre trace plus à l'Est nous décidons de la rejoindre afin de moins nous fatiguer.

Il fait une chaleur a crever, je skie en carline polaire manches courtes, ça ne va pas durer.

Je vois une fille à l'agonie, je le précise à Louis, je sais que ça va le motiver. Et ça marche, 5 minutes plus tard, il l'a dépassé. Mais ô horreur, que vois-je ? Des gens dépeautent... CA fait seulement 10 minutes que nous sommes dans leurs traces ... Aucun d'entre eux n'ira plus loin. Flûte. Loin derrière, je vois 3 personnes qui pourraient venir nous relayer.

Ski de randonnée : Col du Tour Noir - 3535 m

Je poursuis, la trace se fait, mais Louis en deuxième position doit tout de même forcer un peu. Nous arrivons au long plat avant le col. Je sens que Louis fatigue et nous décidons de chanter tout en nous donnant des objectifs accessibles : le pied d'un couloir, un ressaut...

Le temps a changé, jour blanc, vent et froid. J'ai du mal à apprécier la pente. Quelques conversions, me voilà au col, balayé par le blizzard. Louis me rejoint. Nous sommes heureux et fier ! Les premiers au col du Tour Noir dans la poudreuse. Malgré le temps , la descente devrait être bonne.

Je m'occuppe des manips, tandis que je mets Louis à l’abri du vent. Il rechausse et part.Je le rejoins. Ensuite, c'est petite godille ou grands virages, c'est selon. Parfois c'est ski dans la trace quand il y a trop de neige et pas assez de pente.

 

Nous croisons le groupe de 3. Je me rends compte que c'est un groupe avec guide, il m'explique que ses deux clients n'ont pas été capable de nous rattraper. Moi qui aie tant espéré partager la trace...

Superbe ski , juste un peu de croute avant de rejoindre le glacier d’Argentière, et Louis mange la neige ! Ensuite c'est pas mal de pousse bâton. Et de nouveau du ski quand on rejoint les traces descendant des Grands Montets. Visibilité réduite, m'occupe de trouver l'itinéraire et tout se passe bien. On rejoint la piste noire, puis Lognan, je me gaufre 2 fois sur une piste verte, je dois être un peu fatigué.

Ensuite descente dans un monde incroyable vers Argentière sur la piste rouge. Je joins Sandrine au téléphone pour lui dire que tout va bien. Et voilà la voiture, opération Tour Noir réussie, et nouveau record pour Louis !

Ski de randonnée : Col du Tour Noir - 3535 m
Ski de randonnée : Col du Tour Noir - 3535 m
Ski de randonnée : Col du Tour Noir - 3535 m
Ski de randonnée : Col du Tour Noir - 3535 m
Ski de randonnée : Col du Tour Noir - 3535 m
Ski de randonnée : Col du Tour Noir - 3535 m
Ski de randonnée : Col du Tour Noir - 3535 m
Ski de randonnée : Col du Tour Noir - 3535 m
Ski de randonnée : Col du Tour Noir - 3535 m

Voir les commentaires