Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La Réunion - Randonnée au Vocan : Piton de la Fournaise 2632 m

Publié le par Apoutsiak

Tour du Piton de la Fournaise

Un incontournable de l'île de la Réunion

Randonnée : piton de la Fournaise (tour du cratère)

Parking

La route menant au parking, vaut déjà le voyage : paysage lunaires (ou marsiens) magnifique.

Observez bien au dessus de Bourg Murat : Vous êtes en Franche Comté !...

Se garer au bout de la route Forestière du Volcan (parking aménagé)

 

Ascension du Volcan

Du parking, longer le rempart , Nord, en direction du pas de Bellecombe 2319 m (attention il y a une porte qui est fermée en cas d'éruption volcanique !)

Descendre le sentier (escaliers) raide, qui mène en 15-20 minute dans l'immense cratère. On atteint rapidement le Formica Leo, petit volcan fort sympathique !

De celui ci suivre le balisage Blanc qui mène à la chapelle de Rosemontn Jolie chapelle de lave.

 

Le sentier par alors à flanc versant Nord et traverse d’impressionnantes coulées recentes (2010). C'est le sentier du cratère Dolomieu.

On atteint la Gueule Rouge, magnifique Belvedere sur le cratère, 300 m plus bas ! Cratère Dolomieu.

 

Tour du Volcan

Cet itinéraire se fait sous la responsabilité du randonneur ! Il n'est plus balisé !

De la Gueule Rouge, contourner au mieux le volcan, le départ est assez délicat, il faut monter au mieux sans s'approcher du cratère. On rejoint alors de vielles sentes qui permettent de rallier le coin Sud du cratère Borry. En poursuivant à flanc on peut passer à l'Ouest du cratère Borry. Gagner un pylône repère qui en gros est le sommet du cratère...

 

Descente au mieux pour rejoindre la chapelle de Rosemont !

Retour par l'itinéraire de montée !

Compter 4-5 heures aller retour.

 

 

 

 

 

La Réunion - Randonnée au Vocan : Piton de la Fournaise 2632 mLa Réunion - Randonnée au Vocan : Piton de la Fournaise 2632 m
La Réunion - Randonnée au Vocan : Piton de la Fournaise 2632 mLa Réunion - Randonnée au Vocan : Piton de la Fournaise 2632 m
La Réunion - Randonnée au Vocan : Piton de la Fournaise 2632 mLa Réunion - Randonnée au Vocan : Piton de la Fournaise 2632 mLa Réunion - Randonnée au Vocan : Piton de la Fournaise 2632 m
La Réunion - Randonnée au Vocan : Piton de la Fournaise 2632 mLa Réunion - Randonnée au Vocan : Piton de la Fournaise 2632 m
La Réunion - Randonnée au Vocan : Piton de la Fournaise 2632 m
La Réunion - Randonnée au Vocan : Piton de la Fournaise 2632 mLa Réunion - Randonnée au Vocan : Piton de la Fournaise 2632 mLa Réunion - Randonnée au Vocan : Piton de la Fournaise 2632 m
La Réunion - Randonnée au Vocan : Piton de la Fournaise 2632 mLa Réunion - Randonnée au Vocan : Piton de la Fournaise 2632 m
La Réunion - Randonnée au Vocan : Piton de la Fournaise 2632 mLa Réunion - Randonnée au Vocan : Piton de la Fournaise 2632 mLa Réunion - Randonnée au Vocan : Piton de la Fournaise 2632 m

Voir les commentaires

Rando La Réunion : Les 3 Cirques : Salazie - Mafate - Cilaos

Publié le par Apoutsiak

Magnifique rando au coeur de la Réunion

Passant par les 3 cirques

En famille !

rando à la Réunion, les 3 Cirques, 1ère partie : Le Belier - Col de la fourche - La Nouvelle - Roche plate - cascade des 3 Roches - Marla - col de Taïbit - Cilaos

Rando la Réunion, les 3 cirques, seconde partie : Cilaos - Caverne Dufour - Piton des neige - Cap Anglais - Hell Bourg

Aspects pratiques

Se rendre dans le cirque de Salazie soit en bus (3 correspondances depuis l'aéroport de Saint Denis Rolland Garros)

Soit en Taxi.

Nous avons fait le choix de faire notre camp de base à Hell Bourg (nombreux gîtes) , de faire la navette Hell Bourg le Bellier le 1er jour en bus et ainsi de revenir sur Hell Bourg, directement le dernier jour. (On arrive à Hell Bourg directement depuis le cap Anglais.

Un bus Hell Bourg Salazie - correspondance - Salazie - Le Bellier

Réservez les gîte via la centrale de réservation, il est conseillé de réserver les repas 48 h à l'avance !

 

 

Topo

 

Jour 1 Le Bélier - La Nouvelle

De l'arrêt de Bus du Bélier (au dessus de Grand Ilet) 1256 m

Suivre la route du col des Boeufs jusqu'à 1500 m  environ.

Prendre le sentier dans l'épingle à cheveux (panneau) GRR1 GRR2 - et le suivre (belles vues sur le cirque de Salazie) Passer sous le piton marmite et le col des Boeufs avant de gagner par des lacets raides le col de la Fourche 1946 m.

 

Du col de la Fourche rejoindre la plaine des Tamarins, passer par la Découverte avant de rejoindre le village de la Nouvelle. 1450 m.

 

Compter 4 heures environ

Col de Taïbit
Col de TaïbitCol de Taïbit

Col de Taïbit

Jour 2 : La Nouvelle - Marla

Départ de la Nouvelle 1450 m, prendre au Nord du village le GRR2 en direction de l'ilet Cimandal. Au point 1328 m IGN prendre le sentier qui descend rapidement (raide + lacets) vers la rivière des Galets. Longer la rivière sur quelques centaines de mètres (échelles, passages parfois un peu scabreux) et la traverser (point 742 m IGN)

.Remonter le sentier qui passe sous le Bronchard (du nom d'un chasseur d'esclave) pour gagner un collet avec une croix 1190 m.

Redescendre au point 1149 m pour tirer à gauche et contourner Roche Plate, on gagne alors la chapelle puis le plateau du Cerf, point 1259 m. Le sentier suit alors un axe Nord Sud sous le rempart, attention ça n'est jamais plat !

On redescend le long de la ravine Chavaquine avant de gagner la cascade des trois Roches, pause obligatoire, de toute façon , vous n'êtes pas seuls !

Remonter le long de la rive droite de la rivière des Galets, toujours sur le GRR3 (depuis Roche plate) et gagner Marla 1629 m.

 

 

Compter 7h environ pour l'étape en passant par Roche Plate

4 h 30 en shuntant Roche plate

Rando  La Réunion : Les 3 Cirques : Salazie - Mafate - CilaosRando  La Réunion : Les 3 Cirques : Salazie - Mafate - CilaosRando  La Réunion : Les 3 Cirques : Salazie - Mafate - Cilaos
Rando  La Réunion : Les 3 Cirques : Salazie - Mafate - CilaosRando  La Réunion : Les 3 Cirques : Salazie - Mafate - CilaosRando  La Réunion : Les 3 Cirques : Salazie - Mafate - Cilaos
Rando  La Réunion : Les 3 Cirques : Salazie - Mafate - CilaosRando  La Réunion : Les 3 Cirques : Salazie - Mafate - Cilaos

Jour 3 Marla Cilaos

Marla 1629 m

Partir au Sud de Marla en direction de la source des 3 canons et du col du Taïbit

Remotner le sentier raide et efficace pour gagner le col du Taïbit : 2081 m

On quitte le cirque de Mafate pour celui de Cilaos

Redescendre versant Est passer à la source Ti Louis puis à proximité de l'ilet des Salazes, une raide descente permet de ganger la route de Cilaos et les kiosques.

Prendre un peu plus haut le sentier qui descend (départ à trouver le long du muret )

A droite à la première intersection, direction la cascade du Bras Rouge (attention longue descente avant de l'atteindre )

Remotner alors direction Est par un sentier tranquille au dessus du Bras des Etangs.

Au niveau des anciennes thermes, tierer à droite et remonter une cenatine de mètres pour vous retrouver à Cilaos, ah la civilisation (office du tourisme à proximité pour trouver votre gîte)

 

Compter 3 h 30- 4 h pour rejoindre la route de Cilaos

Plus 2 h - 2 h 30 pour la variante par la cascade de Bras Rouge

 

Rando  La Réunion : Les 3 Cirques : Salazie - Mafate - Cilaos
Rando  La Réunion : Les 3 Cirques : Salazie - Mafate - CilaosRando  La Réunion : Les 3 Cirques : Salazie - Mafate - CilaosRando  La Réunion : Les 3 Cirques : Salazie - Mafate - Cilaos
Rando  La Réunion : Les 3 Cirques : Salazie - Mafate - CilaosRando  La Réunion : Les 3 Cirques : Salazie - Mafate - Cilaos
Rando  La Réunion : Les 3 Cirques : Salazie - Mafate - CilaosRando  La Réunion : Les 3 Cirques : Salazie - Mafate - CilaosRando  La Réunion : Les 3 Cirques : Salazie - Mafate - Cilaos

Jour 4  Cilaos

Repos à Cilaos

au choix:

soit vous randonnez dans le cirque,

soit vous vous reposez,

soit vous shuntez cette journée

soit vous profitez d'une belle journée de canyoning !!! on a fait ce choix là :

canyon mini fleur jaune

(Pour info le canyon : 1/2 journée)

Rando  La Réunion : Les 3 Cirques : Salazie - Mafate - CilaosRando  La Réunion : Les 3 Cirques : Salazie - Mafate - CilaosRando  La Réunion : Les 3 Cirques : Salazie - Mafate - Cilaos

Jour 5 Cilaos - refuge du piton des Neiges

De Cilaos (1214 m) , gagner l'établissement thermal 1233 m puis le parcours sportif (possibilité d'aller voir le bassin bleu) Remonter le sentier vers la Roche merveilleuse. par une petite descente gagner le Bloc (possibilité de shunté cette étape et de monter en bus)

Du Bloc, prendre le sentier du refuge de la caverne Dufour ou refuge du piton des Neige. Sentier efficace dans la forêt du Grand Matarum. Passer au niveau de l'abri 1969 m puis gagner la crête 2478 m et le refuge du piton des Neige 2479 m.

 

Compter 3 heures environ

Rando  La Réunion : Les 3 Cirques : Salazie - Mafate - CilaosRando  La Réunion : Les 3 Cirques : Salazie - Mafate - Cilaos
Rando  La Réunion : Les 3 Cirques : Salazie - Mafate - Cilaos
Rando  La Réunion : Les 3 Cirques : Salazie - Mafate - CilaosRando  La Réunion : Les 3 Cirques : Salazie - Mafate - Cilaos

Jour 6

Piton des Neige 3070 m  Hell Bourg 960 m

Piton des Neiges 3070 m

Prendre le sentier du piton des Neiges qui part au Nord (marques blanches) . Plus on monte , plus la végétation disparait

Boucle en direction des pilônes puis crêtes jusqu'au sommet.

Descente

par le même itinéraire

Variante de descente : poursuivre juqu'à l'antécîme Sud puis descendre en longeant l'arête, basculer versant Sud jusqu'à un col puis par un pierrier (avec plus ou moins une sente on rejoint le sentier dans le vallon)

 

Refuge de la Caverne Dufour - Hell Bourg

Du refuge, partir au Nord Est par le GRR1, on passe à proximité des 3 petits bonhommes et de la caverne Mussard : le Cap Anglais.

Prendre le sentier au Nord qui descend (raide, racines, rochers...) et qui rejoint la forêt de Terre plate avant un dernier plongeon vers Hell Bourg

A noter : il y a 2000 m de descente depuis le sommet du piton jusqu'à Hell Bourg, assez peu roulants !

 

 

Compter

2 h pour le sommet

1 h 15 - 1 h 30 pour en revenir

2 h pour le Cap Anglais

2 à 3 heures pour descendre à Hell Bourg

Soit 7 h 30 - 8 h au total !

 

 

Rando  La Réunion : Les 3 Cirques : Salazie - Mafate - Cilaos
Rando  La Réunion : Les 3 Cirques : Salazie - Mafate - CilaosRando  La Réunion : Les 3 Cirques : Salazie - Mafate - Cilaos
Rando  La Réunion : Les 3 Cirques : Salazie - Mafate - CilaosRando  La Réunion : Les 3 Cirques : Salazie - Mafate - CilaosRando  La Réunion : Les 3 Cirques : Salazie - Mafate - Cilaos
Rando  La Réunion : Les 3 Cirques : Salazie - Mafate - CilaosRando  La Réunion : Les 3 Cirques : Salazie - Mafate - Cilaos

Voir les commentaires

Le Mont Blanc en amoureux...

Publié le par Apoutsiak

Par l'arête des Bosses

Avec Sandrine

Et de 8 !

 

Quelques photos en attendant, je les trouve pas mal...

 

Topo

  Topo photo du Mont blanc par l'arête des Bosses

N'hésitez pas à me contacter par mail pour plus d'informations, ou ajouter des commentaires !

Pour voir les photos en gros : clic droit + afficher l'image

 

Topo : Du Nid d'Aigle à Tête Rousse Mont Blanc 2005

Topo Mont Blanc - du refuge de Tête Rousse au refuge du Gouter

Montée au refuge du Goûter Du refuge de Tête Rousse au refuge du Goûter Du refuge de Tête Rousse au refuge du Goûter - vu depuis ce dernier (du haut)

Du refuge du Goûter  au Dôme du Goûter

Du Dôme du Goûter au sommet du Mont Blanc - l'arête des Bosses proprement dite   L'arête des Bosses et le Dôme du Gouter vu du dessus

Carto , fichier GPS

 

Fichier GPS au format GPX

 

Récit

 

21 ans qu'elle attendait ça...

Sa première tentative, en 1992, s'était soldée par une nuit dans les toilettes de l'ancien refuge du Gouter, toilettes qui surplombaient le vide, et qui, pour y accéder, nécessitait une scabreuse traversée sur la glace, en chausson en plastique, un simple cordelette, était sensé protégé, l'alpiniste à la pleine vessie, de la chute...

 

Le projet de retourner au Mont Blanc a débuté il y a 18 mois. La météo nous a fait annulé 2 tentatives, une le 14 Juillet  de l'an dernier, une fin juin 2013, alors que nous avions des places dans le nouveau refuge du Gouter !

 

Jeudi dernier, annulation de ma course du fait des conditions ( au départ, était prévu la traversée des Grandes Jorasses avec Christophe Profit, vaste programme) J'en parle à Sandrine et lui évoque la possibilité de faire le Mont Blanc Samedi Dimanche. Les places au Gouter se libère au compte goutte, je ne sais pas par quel phénomène. J'en récupère une à 6 h 30 du matin, une seconde vers 7 h 30. 

 

Vendredi, 14 h, nous voilà à Chamonix, dévalisant une librairie, et quelques magasins de matos, ah Chamonix ! Nuit au refuge La Montagne, et nous voici au Fayet pour le TMB de 7 h 20. Tout se passe bien.

Le rutilant TMB Jeanne nous accueille, avec d'autres prétendants. Un guide, fait l'apologie du Cervin : C'est un tas de caillou branlant, une sorte de gros cairn sans intérêt. Sandrine jubile, je lui suggère que le guide n'a pas du faire la traversée et a sans doute du se contenter du versant Suisse. Il y va de ses anecdotes concernant les guides Zermattois, les frontales, les cordes fixes relevées, légendes montagnardes ou réalité.

 

Arrivés au Nid d'Aigle, nous démarrons tranquillement la montée, pas de souci jusqu'à la cabane des Rognes, ni jusqu'au Nid d'Aigle où une petite pause s'impose. Nous repartons avec corde crampons et casque. Je perds un crampon, je décide de le resserrer, d'un geste sur, je remets la talonnière, elle me reste dans les mains, je vois un bout de métal au sol, c'est le pas de vis du crampon qui a cédé, c'est grave. Je tente sans trop y croire un bidouillage avec les lanières, avant de jeter l'éponge, je monterais au Gouter sans crampon ! On verra pour la réparation sur place.

Arrivés au abords du Grand couloir, également appelé couloir de la mort, nous avons la joie d'observer une magnifique chute de pierres.  Le ton est donné. Je mousquetonne notre corde, et sans trainer nous traversons, au sec (de pierre) , et sans trop de stress.

Arrivés en face, la pression retombe un peu.

On attaque les pentes du refuge.

Sandrine grimpe correctement. Et nous rejoignons l'ancien refuge, puis le nouveau.

 

J'évoque au gardien mon problème de crampon, un aide gardien me propose de me prêter les siens, j'accepte volontiers, je sais qu'aucun bricolage de la talonnière ne tiendra toute la course. Et il me file des crampons BD presque neufs... MERCI !!!

Courte sieste, bouquinage et soirée mémorable avec deux Viennois (de Vienne au Sud de Lyon, pas d'Autriche) et deux guides Suisses, qui ont été engagés par deux richissimes Russes pour gravir le Mont Blanc. Les anecdotes, caviar, foie gras et ascension lendemain de cuite nous font passer une amusante soirée. Les guides s'inquiétant de la vitesse de leurs clients.

 

Bonne nuit dans le dortoir (accompagné d'un demi Stilnox) il parait que j'ai ronflé... Rien entendu...

 

Montée au Noveau refuge du Gouter
Montée au Noveau refuge du GouterMontée au Noveau refuge du Gouter
Montée au Noveau refuge du GouterMontée au Noveau refuge du GouterMontée au Noveau refuge du Gouter

Montée au Noveau refuge du Gouter

2h00... moins dix, des alpinistes sont déjà en partance. On se décide pour s'habiller, aussi tôt dit, aussi tôt fait, On se retrouve à 2 h moins deux devant la porte du réfectoire fermée. Deux minutes plus tard nous sommes devant le petit déjeuner, au Nutella, miam. 45 minutes plus tard, nous voilà en partance, moi avec mes nouveaux crampons, Sandrine avec la pression d'un hypothétique échec.

Et c'est parti. Court plat pour rejoindre la pied du Dôme avec les frontales qui scintillent. Je prends un rythme lent, suis je capable d'aller plus vite, Sandrine a l'air de le trouver correct. On se fait dépasser par quelques cordées, mais tout va bien. Au détour du "sentier" on dépasse les guide Suisse et leurs deux Russes qui semblent progresser correctement. Il fait nuit noire, le rythme est régulier, il fait froid mais pas de vent. Nous basculons à l'épaule du Dôme dans la nuit. Rapide descente cers le col des Dômes , raidillon vers Vallot et première pause. Sandrine a la pêche et j'en suis ravi. On grignotte et on repart. Assez rapidement on rejoint 4-5 cordées qui bouchonnent dans l'arête avant les Bosses. J'hésite a réaliser le dépassement de la mort, mais je doute que Sandrine apprécie, de se trouver hors trace, sur le fil de l'arête, avec un rythme très augmenté... Je décide de faire quelques photos pour passer le temps. Le groupe d'étalle, Je fini par identifier la cordée bouchonnante, et passe. Ce sera le seul endroit où nous serons réellement ennuyé par le monde. Voilà les Bosses, le sommet est proche, les Rochers ou s'est scratché le malabar princess, le jour point, si on avance bien on pourra avoir le lever de soleil au sommet. Des cordées sont déjà dans la descente, elles n'ont même pas attendu le lever de soleil ... Dernier raidillon, arête finale, le soleil se lève. Le vent froid nous glace mais le paysage est comme d'habitude magnifique, peut être encore plus cette fois ci !

L'arête devient moins raide, voilà d'autres cordées, le sommet.

 

 

 

 

Montée au sommet du Mont Blanc, arrivée au lever du soleil
Montée au sommet du Mont Blanc, arrivée au lever du soleilMontée au sommet du Mont Blanc, arrivée au lever du soleilMontée au sommet du Mont Blanc, arrivée au lever du soleil
Montée au sommet du Mont Blanc, arrivée au lever du soleilMontée au sommet du Mont Blanc, arrivée au lever du soleil

Montée au sommet du Mont Blanc, arrivée au lever du soleil

Quelle joie d'être là avec Sandrine. Nous sommes heureux.

Le vent glacial ne nous empêche pas de profiter de l'instant.

Nous nous organisons un concours de saut, pour épater les enfants.

Sommet du Mont Blanc !Sommet du Mont Blanc !
Sommet du Mont Blanc !
Sommet du Mont Blanc !Sommet du Mont Blanc !Sommet du Mont Blanc !

Sommet du Mont Blanc !

al

Et c'est parti pour le retour

1 h pour rejoindre Vallot, 1h pour rejoindre le Gouter.

Je rends mes crampons d'un jour à mon sauveur

Léger pique-nique

Et nous repartons pour la longue descente de l'aiguille du Gouter

Sandrine débute avec ses crampons, la progression est malaisée, elle finit par les enlever, et ça déroule, ou presque. Si le mixte un peu péteux est mon terrain de prédilection, ça n'est pas le cas de Sandrine qui descend à son rythme.

On finit par aborder le grand couloir. C'est un peu le souk, il y a du monde. Je souhaite traverser au plus vite. On est à l'abri (des chutes de pierre du couloir), chute de pierre au dessus de nous, je me protège. J'entends "aïe", me retourne, c'est Sandrine qui a reçu la pierre. Gros stress, elle fait une salle tronche. Au dessus une alpiniste s'excuse. La pierre a tapé juste à l'arrière du casque et à la base du cou. Sandrine se remet, je décide de partir. Je mousquetonne notre corde. Au bout de 10 m je me rends compte que la corde est trop courte , et qu'il faut libérer des anneaux de buste, stresssssss maximum. Quelle buse ! En 10 secondes, c'est fait, nous filons de l'autre coté, à l'abri, houf.

Redescente sur le glacier de Tête Rousse, mini pause et descente vers le Nid d'Aigle, les genoux de Sandrine souffrent (c'est pas nouveau)

On arrive à 13 h 35 au TMB, le train est là mais il est complet, il part à 40 et il faudra attendre 14 h 55 pour le train suivant. sieste. et départ, nous retrouvons nos amis Viennois dans le train. avant de retrouver le Fayet et la voiture.

Descente du Mont Blanc
Descente du Mont Blanc
Descente du Mont Blanc
Descente du Mont Blanc
Descente du Mont Blanc
Descente du Mont Blanc
Descente du Mont Blanc
Descente du Mont Blanc
Descente du Mont Blanc

Descente du Mont Blanc

Voir les commentaires