Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Vidéo : arête Gallet Mont Dolent ... enfin !

Publié le par Apoutsiak



Bonne course !!!

Voir les commentaires

Rando en Guadeloupe : le sentier du littoral : Grande Pointe

Publié le par Apoutsiak

ou pointe  à la Taste

Jolie rando sur le littoral à faire le matin quand il fait frais !!! A proximité de 3Trois Rivières

Sur la N1, en venant de pointe à Pitre, quitte la N1 au Trou au Chien après le village de Bananier et se garer au bout de cette route cul de sac

Rando facile.

du départ, on voit déjà la Grande Pointe

Topo :

Du parking, descendre vers la mer (sentier raide - escaliers) suivre le sentier qui longe alors la côte. Rejoindre  Grande Pointe ou pointe à la Taste où l'on découvre une ancienne batterie qui servait  à surveiller le passage entre la Guadeloupe et les Saintes (une autre batterie se situe au sommet du Chameau aux Saintes)

Le sentier penetre dans la forêt, il longe l'anse ravabotte, passe devant un ancien moulin envahie par la végétation. On profite du sable oir de la plage des Gallets le parking (à proximité de Trois Rivière - navette à prévoir) )  Possibilité de rejoindre  l'anse Duquery : petit sentier qui descend vers la plage.

Option longue : poursuivre le long d'Anse à la Boule puisAnse à la Source pour rejoindre le parc Archéologique des Roches gravées.

Courte variante : remonter la rivière qui part à l'extremité sud de la plage des Gallets : petite cascade et plants d'eau.

Grande Pointe

Récit :

Rando poulaquelle la difficulté provient principalement de la recherche du parking du côté de Trois Rivière, on n'a pas du être très doué.

Paysages magnifiques, entre l'ancienne batterie , le moulin et le littoral.

Chaud

Fichier GPS

Format GPX (à venir)

Photo :

l'ancienne batterie



L'ancien moulin





Voir les commentaires

Sommet de Bellecote - alpinisme 1930 - 1940

Publié le par Apoutsiak

Bon, et bien voilà quelques photos de Grand Père sur le sommet de Bellecote en Vanoise au dessus de Champagny ( sommet malheureusement menacé par les stations environnantes )
J'ai pris un magnifique but sur ce sommet en 1995 ( un de plus me direz vous) en ski de rando avec bivouac improvisé dans unb trou et retour en ski de rando sur les pistes de fond à 2 h du mat (avec Cécile, Greg et


Champagny le Haut et la Grande Motte : départ
Champagny en Vanoise 1930 la Grande Motte



Champagny et la Grande Motte - en montant au refuge de Plaisance (Grand-Mère première (à gauche) )
Champagny en Vanoise la grande Motte Anne-Marie Bolon photo Guillaume Ledoux apoutsiak


Champagny , Grande Motte et Grande CasseChampagny en Vanoise la Grande Motte photo Henri Bolon Guillaume ledoux apoutsiak


Le refuge de Plaisance
refuge de Plaisance 1930 alpinisme photo Henri Bolon Guillaume ledoux apoutsiak


Sommet de Bellecote - Vanoise Grand-Père (Henri Bolon) est à gauche et  Grand-Mère (Anne-Marie Bolon) à droite
Sommet de bellecote 1930 Vanoise photo Henri Bolon / Guillaume Ledoux Apoutsiak


Vue depuis le sommet de Bellecote sur les glaciers de la Vanoise.
Au fond à droite : Peclet Polsey
Vue du sommet de bellecote Glaciers de la Vanoise photo henri Bolon / Guillaume Ledoux apoutsiak


Grande Motte et Grande Casse depuis le sommet de Bellecote
Grande Motte Grande Casse 1930 photo Henri Bolon / Guillaume ledoux apoutsiak Apoutsiak


Les Bolons au sommet de Bellecote
Sommet de bellecote 1930 Henri Bolon Anne-Marie Bolon photo Henri Bolon / Guillaume Ledoux Apoutsiak

Voir les commentaires

Randonnée en Guadeloupe : Le nez cassé

Publié le par Apoutsiak



Rando sauvage au milieu de la dense forêt Guadeloupéenne

Vue possible sur la soufrière
dénivelé 500 mètres 5 heures : ne pas sous estimer cette petite rando

Topo :

Se garer à proximié de la clinique, au bout de la D 29.
De Papaye poursuivre le sentier qui poursuit la D 29 vers le Nord ( non marqué sur la carte)  faire un lacet pour rejoindre le haut du champ (plein est) Attention aux  boeufs . On retrouve une sente qui monte droit dans la pente (dré dans l'pentu pour les savoyards) et c'est parti pour la découverte de la forêt tropicale !!! Le sentier monte donc droit et assez (très) raide !!! (ficelle comme main courante !)

La pente s'aplani, puis passe dans les racines (passage sport ) puis sort de la forêt pour rejoinde une crête aérienne  et rejoint le nez cassé !

Possibilité de descendre au dessus de Saint Claude et de rejoindre Papaye par la trace Delgres (itinéraire non emprunté)





Récit

Nous arrivames donc fort tard à Papaye après une long voyage : Gy Orly en voiture, Orly Pointe à Pitre en avion puis Pointe à Pitre papaye en voiture de location. La fin de la route de papaye est à 25 - 30 %  première obligatoire !

Bref, le lendemain, je decidais de faire une rando cool depuis le gîte !

Et nous parîmes tous les 5 avec un peu d'eau et quelques gâteaux pour une rando que je pensais torcher... Erreur !!!
Nous parcvenons à déjouer l'absence de sentier à la sortie de papaye et Louis retrouve la trace qui s'enfonce dans la forêt. C'est raide, mais l'ambiance est bonne. Le sentier s'aplani pour une longuie portion en faux plat ! C'estlong, il faut suivre les balises et profiter de la végétation.  100 mètres de passage délicat entre les racines où les enfants sont plus à l'aise que nous !

Le sentier se termine enfin par une section sur la crête envahie de végétation
Logement : gîte de Madame Jean-Marie à Papaye Nous rejoignons enfin le nez cassé.

La descente est longue elle aussi. Nous aurons mis 5 heures !!!



Météo :

Beau, brouillard au sommet !(classique dans ces contrées )

Plage suivante :

Plage du Rocroy où nous avons profité de l'excellent resto et du sable

Iguanes en quantité !

A tester :

les sources chaudes !!!

Photos :



Fichier GPS

au format GPX

retour accueil Gwada


Voir les commentaires

Semaine dans le massif du Mont Blanc

Publié le par Apoutsiak

 

 

Mardi : Montée au refuge des Conscrits








Mercredi : Aiguille de la Lex Blanche : face Nord










Jeudi : couloir Sud Est du Dôme Occidental de Miage












Vendredi : Tête Blanche aiguille Nord de Tré la Tête












Samedi : Montée à la soucoupe : bivouac de la Maye











Dimanche : Arête Gallet Mont Dolent  - ENFIN !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une semaine de rêve en compagnie de Claire, Anne et Régis. Malheureusement, Laurent et Stinj se sont désistés... Ils pensaient que les conditions ne seraient pas bonnes (grâve erreur, on a même fait la face Nord de la Lex Blanche non encordés ! ) et Jean-Marc a décidé de se regonfler les poumons à fond, rendez vous à l'automne !

Les liens , fichiers GPS et vidéos seront mis en ligne dans la semaine !

vidéo 1 : Lex Blanche - Dômes de Miage - Aiguille de Tré la Tête

 

vidéo 2 : arête Galle Mont Dolent - traversée
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

L'ascension du Mont Blanc est affaire d'alpiniste

Publié le par Apoutsiak

Voici un petit lien utilie pour les amateurs de cîme et surtout du Mont Blanc
Cette brochure éditée par l'OHM, redonne quelques conseils de base pour l'ascension de ce "presque 5000"
Et si les conditinos n'y sont pas, il y a d'autres sommets dans le massif du Mont Blanc (voir une belle salle d'escalade aux Houches, si c'est vraiment mauvais !!!)

Bref : l'ascension du Mont Blanc est affaire d'alpiniste ( à lire ) au format PDF

et la fameuse vidéo : le Mont Blanc pour les nuls (ou presque ) chargée de dissuader les imprudents.
Vousq trouverez également une vidéo sur le Mont Blanc chez Migoo TV ( la concurrence !)  dans votre dernier Montagne magazine (août 2008) : le Mont Blanc mode d'emploi ( d'ailleurs ne se seraient ils pas inspirés du mont blaznc pour les nuls...)





Le Mont Blanc pour le nuls

Voir les commentaires

Je me suis dopé ! ... mea culpa !

Publié le par Apoutsiak

Dopage : C'est l'intention qui compte

Petit 1 : historique

15 jours de vacances en Guadeloupe féérique avec un seul souci : le décalage horaire...
c'est un petit souci, mais ce qui me tracassait beaucoup c'etait le départ pour la cabane de Tracuit et le Weisshorn, 36 heures après l'atterrissage ...

Pour l'aspect endormissement, je me mis en quête d'une molécule qui me permette de dormir sur commande dans l'avion ou au sol, mais en vain.
Pour la pêche en montagne, j'optais pour la solution Solupred de l'excellent laboratoire Sanofi Aventis !

Hésitation, réflexion, si je me  retrouve sur  l'arête crevé par le décalage horaire avec Laurent au bout de la corde en train de me trainer, j'aurais l'air de quoi... Le décalage horaire compte tenu des horaires de lever en montange, ça allait faire entre 10 et 11 h de décalage Dur !!!)
Et tel un Pantani, un Virenque ou un Ricco, je répondais aux Sirène et demandais à Sandrine ( Sandrine est la prsonne qui me subit au quotidien, et dans le cas présent c'est un peu mon soigneur !)  de me mettre dans la pharmacie une plaquette de Solumedrol et quelques narcoleptiques !
Le piège se refermait, je devenais un alpiniste dopé : c'est l'intention qui compte et j'en avais pleinement conscience, ça n'etait pas à l'insus de mon plein gré !!!

Petit 2 : passage à l'acte

Et bien je vais vous décevoir (ou bien peut être pas) mais il n'y en a pas eu, j'ai parcouru pendant 6 jours les montagnes chargé de ces deux énormes plaquettes sans jamais les utiliser. Pourtant les premières nuits furent difficiles et le manque de sommeil chronique, mais les coups de MP3   remplacèrent avantageusement les somnifères !
Quand à la cortisone, sans être dans yune forme éblouissante, je parvenais à suivre (parfois difficilement mes compagnons de cordées !)

Petit 3 : discussion

 dopage : oui ou non ???
J'aurais tendance à dire oui ! J'ai mis le produit dans la pharmacie en projetant de l'ingurgiter  si le besoin s'en faisait sentir, en ayant pleinement conscience qu'il s'agissait de dopage !
On peut toujours argumenter que je ne cherche aucune victoire, que je ne vais pas dépasser un autre concurrent, je vais potentiellement réaliser un sommet de plus. A la fois, ca ne regarde que moi et éventuellemnt la montagne. Je choisi les règles en montangne, il n'y a pas d'instense dirigeante qui édicte ses règles, mais pour le coup, j'aurais plus tôt tendance à être pour la lutte antidopage.

2 ans, je sens que je vais me condamner à 2 ans de suspension de toute pratique liée à l'alpinisme ! Il va falloir que je trouve de bons avocats, il sauront eux expliquer le pourquoi, faire l'historique, expliquer qh'avec l'avion, ça risquaut de me faire un décalage horaire de 11 heures et que j'aurais riqué d'être "à l'ouest " sans !
En plus, avec le plaidé coupable, ma peine serait sans doute réfuite à un an ... Un an ! C'est long. Je vais faire quoi, pendant ce temps, chasser les papillons, aller me faire bronser sur la plage.
Dur

Ah non, ça n'est qu'une hypothèse, en fait l'UIAA n'exerce aucun contrôle, hors competition, je vais pouvoir continuer et suive mes pairs, les Anquetil, Ben Johnson, Ricco, Virenque et consors.
J'ai franchi le rubicon et je n'en reviendrais pas !

Mea Culpa

Vous lisez à présent le blog d'Apourtsiak le dopé, Paul Emile Victor doit se retourner dans sa tombe, il faudra peut être songer à changer de surnom ( Solupredman ou Virenkdeux )

Article inutile, j'imagine que peu de lecteurs arriveront jusqu'au bout... ils préfèrent les vidéos, mes lecteurs !

Voir les commentaires