Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

raid en Oberland : Aletschhorn

Publié le par Apoutsiak

Pour le topo du raid en vue aérienne (le raid dure 4 jours)

 Pour le topo photo du Gredtschjoch, cliquez sur l'image (utile également pour le Nesthorn et le Breithorn !

 

Aletschhorn - arête, devant le Gros grunhorn, l'agassizhorn et le Finsteraarhorn

Topo-photo de l'Aletschhorn par le bivouac de Mittlealetsch

 

   
 

 

 

 

Juste pour vous mettre en appetit : voici quelques photos de ce raid en attendant les films et les topos photo

1er jour : traversée du glacier d'Aletsch pour atteindre le bivouac de Millealetsch

2ème jour : Aletschhorn voie normale

3ème jour : Direction Oberaletschhütte

4ème jour : Gredetschjoch et descente sur Mund

Voir les commentaires

le programme change - 4000 de l'Oberland (Aletschhorn)

Publié le par Apoutsiak

Nicolas (Strider) s'étant décommandé vant hier (il faut dire que j'avais bien insisté pour qu'il vienne), je repars à zéro pour l'organisation du week end de l'ascension. Au choix pour l'instant :

Pour info et bon à savoir  : le refuge de Plan Glacier est fermé : il est sous la neige et non déneigé !

1°) des 4000 dans l'Oberland (dont l'Aletschhorn que je n'ai pas fait ) à ski

2°) de l'alpinisme AD

3°) la traversée Diablerets Wildhorn Wildstrubel en ski de rando (je pense qu'il n'y a plus assez de neige) ou encore juste les deux derniers sommets avec quelques variantes entre les deux pour faire 4 jours ! (Je garde l'idée en tête pour 2007))

4°) des sommets connus et faciles en solo (Rogneux - pointe de Vouasson...   J'ai déjà vu ça quelques part)

Manquerai plus que la météo soit pourrie !

La solution n°1 tient la corde !!!

Voir les commentaires

Dômes de Miage (le retour) Lex Blanche - aiguille de Bionnassay

Publié le par Apoutsiak

Au programme de la semaine prochaine (week end de l'ascension) . Si tout va bien : météo, conditions (ça serait pas mal que la météo se stabilise un peu) et partenaire de cordée : Nicolas , le Strider de Camp to Camp .

Départ Jeudi pour le refuge de Plan Glacier (2713 m ) 1600 m de montée : 4 heures

Vendredi : Dômes de Miage par arête Mettrier, variante Lenoir AD +, 1000 m d'arête, puis trazversée des Dômes vers les Conscrits (http://alpinisme.camptocamp.com/itineraire1574.html)

Samedi : aiguille de la Lex Blanche  AD +   et retour pa le Dôme des Glaciers (http://alpinisme.camptocamp.com/sommet1790.html?cname=%2Alex%2A) et, si on a la  caisse, on rejoint le refuge Durier en se tapant le dernier Dôme (ambitieux...)

Dimanche : Aiguille de Bionnassay Mont Blanc AD, on a pas encore décidé de l'itinéraire de retour, sans doute les Grands Mulets... à suivre (http://alpinisme.camptocamp.com/sortie6080.html?cname=%2ABionnassay%2A&sidc=1843)

A suivre

Voir les commentaires

Grande Ciamarella évolution 1926 à nos jours

Publié le par Apoutsiak

 

Voilà la tête de la Grande Ciamarelle (Ciamarella) en 1926, avec un magnifique sérac sur la face Nord, je ne parviens plus à retrouver ma photo de 1988 vue de la pointe tonini !, je suis en quête d'une vue identique et récente (d'avance merci). Mais sachez que le sérac n'est plus là et que la face est plutôt sèche !

 

Crédit photo : Henri bolon (Grand-Père)

 

Pour ceux que ça intérêsse , la voici aujourd'hui : (merci à Emmanuel Lefolgoc       http://emmanuel.lefolgoc.free.fr/ Un jour, je retrouvais ma photo de la Grande Ciamarelle... quand je serais ordonné !

 (photo Grande Ciamarella Mars 2002)

Voir les commentaires

Ski de randonnée au col du Simplon : Hübschhorn - Böschorn - Monte Leone - Breithorn - Roffelhorn

Publié le par Apoutsiak

1er jour : Hubschhorn :

Demander conseil au Chanoine de l'hospice du Simplon : conseils supers précis !

Pour info, lors de notre passage, la neige transformait très lentement, elle était excellente  à skier à 15 30 !

Topo résumé : remonter en direction du Sud vers les pilone haute tension puis remonter les pentes Nord ouest à en visant un gros bloc rectangulaire situé vers 2700 m basculer alors versant Sud et remonter une combe jusqu'à une barre rocheuse que l'on passe par la gauche (plein sud) puis vers le sommet que nous n'avons pas atteint !

 

2ème jour : breithorn - Monte Leone

Topo : De l'hospice, viser un gros bloc rocher surmonté d'une croix sous le Hubschhorn. Longer la base de ce dernbier pour contourner l'éperon Nord  (légère descente) remonter les pentes d'un petit col peu marqué en s'éloignant des pentes du Hubschorn s'il y a des risques d'avalanches puis prendre en écharpe pour arriver à la grande combe qui mène au Breithorn pass. Le Breithorn central est à 100 m et 10 minutes à ski.

Pour le Monte Leone, il faut longer ce dernbier pour arriver à l'arête sud Est et prendre un couloir (à gauche d'un petit col vu du Breithorn pass). puis remonter l'arête jusqu'au sommet . Il est conseillé de la gravier avec crampons et piolet.

Pour le retour, si l'on a la caisse, on pourra toujours regravir le Breithon : dénivellé total mesuré par l'alti : 1995 mètres et 9 h 30 de course.

 3ème jour : le Boschhorn

 

La montée au Böschorn est varié et intérêssante. On remonte des pentes  de puis Nideralp pour passer entre 2 lacs, on remonte une nouvelle pente avant de tirer à droite puis tirer de nouveau vers la gauche la pente redescend légèrement pour tirer à gauche du sommet, on remonte par de l'escalade facile (III) vers le sommet)

Ce sommet a été réalisé à la place des Wesmies et du Fletchhorn; le téléphérique du Hoosaas étant fermé !

 

 

 

 

4ème jour Roffelhorn

météo capricieuse pour ce 4ème jour, nous avons basculé dans la vallée de Saas Fee, la route du lac de MattMark était dermée à 2000 m : 200 m de route à la montée. Il faut longer le lac, passer la première galerie, remonter le vallon du schwarbergbach puis remonter en son centre le glacier jusqu'à 3000 m. Là, c'est le dilemme : à gauche ou à droite ( topo Labande). Nous avons choisi , en bons aventuriers la partie gauche qui parraissait moins crevassée , (du bas) et nous avions raison, mais nous ne nous attendions pas à trouver la dernière pente aussi chargée ... dommage...  Retour dans des portions de brouillard à visibilité 10 mètre : nous suivions nos traces de couteau dans la neige pour ne pas noous perdre, le GPS à la main !!!

Le topo ci dessous explique les différentes possibilité pour le final...

Voir les commentaires