Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Week end pourri

Publié le par Guillaume Ledoux

En résumé :

Je ne suis pas allé en montagne espèrant un temps pourri ... bilan, grand beau !

Je suis parti samedi matin pour un footing de 13 km ... bilan contracture au bout de 4 km (18 minutes...)   rapatriement sanitaire par Sandrine.

On a décidé de faire  du ski à Ice mountain samedi après midi. Remonter dans le Nord pour faire du ski, voilà qui est original... On s'est fait racketer, ils ne sont pas aimables (du tout) 1 heure, c'est vraiment court pour en profiter. Seule Agathe s'est offerte de superbes descentes.  Heuresuement, Seb Nathalie Inès et Simon ont l'air en super forme...

Dimanche, Sandrine est aller se perdre a Dadizelle (orthographe ?) Sieste et retour .

 

 

Voir les commentaires

Ice mountain

Publié le par Guillaume Ledoux

210 mètres de long, 30 mètres de large , bienvenue sur les pistes de ski de Ice mountain. La neige (ils disent qu'il y en a 40 cm) est assez agréable à skier.  2 téléskis, dont un lent, très facile pour les débutants, Louis, 4 ans , l'a pris seul jusqu'en haut.

Bien entendue, pour le paysage, c'est limité, en haut, vous avez une jolie vue sur Comines... A part ça, c'est tout.

Le problème, c'est le coût : un adulte : près de 20 €, pour un enfant : près de 10 €. Sans compter la location, on n'avait pas emmener nos skis (environ  4 €) Ces tarifs sont donnés pour une heure je vous laisse imaginer la note, nous y sommes allés à 6 !!!

Accueil plus que moyen , surtout compte tenu du prix ! A ne pas râter, le bar restaurant au pied des pistes, on a eu du mal à finir nos assiettes.

La prochaine fois,  je viens en ski de rando !

On a quand même réussi à skier dans le Nord le 30 Octobre, et ça, c'est pas mal !

Voir les commentaires

Qui a voté "pour les inconscients mais pas pour vous !"

Publié le par Guillaume Ledoux

Bon, pour le week end, c'est râpé. Retour dans le Nord (non natal pour moi, mais pour Sandrine...) L'arête des Cosmiques et les poitnes Lachenal attendront... Un jour, je ferais un amp de 12 jours au col du Midi et là... Attention !

Bref, tout ça pour vous dire qu'on devrait skier à Ice montagne (à Comines Belgique, altitude 42 mètres) mais ce n'est qu'un projet, c'est comme l'arête des Cosmiques, on peut annuler.

Je n'ose plus écouter la météo, de peur qu'elle ne soit bonne. Bonnes courses à ceux qui sortent.

 

Parenthèse : J'aimerais connaître l'identité de la personne qui a voté "pour les inconscients mais pas pour moi" en répondant à la question du sondage  du blog "Le Mont Blanc pour vous, c'est ..."  Je suspecte un membre de ma belle famille, mais rien n'est moins sûr.  !

Réponses et réactions dans les commentaires...

 

Voir les commentaires

J - 9

Publié le par Guillaume Ledoux

J-9... Météo pourrie. Sandrine devrait sans doute rester ici le week end prochain. Trouver un coéquipier...   Partir ... ne pas partir ... Quel projet : les pointes Lachenal,   l'arête des Cosmiques (l'arête des Cosmiques, j'aimerais bien, mais yaura sans doute personne pour m'acclamer à l'arrivée sur l'aiguille du Midi (c'est mieux en plein été, les flash crépitent ! )   Enfin ,la course me plairait bien . Ou partir vers le Chardonnet (fait il y a un an) ou peut être dans le Valais

Tien , une autre solution, sortir les skis de rando pour une première sortie. Fin octobre, une première pour moi, je suis plutôt un skieur d'avril ou de Mai. Le Rogneux ou la pointe de Vouasson, ça peut être une bonne idée. Ou peut être aller vers Tête Blanche (j'aime bien la vallée d'Arolla)

Bref, rien n'est sûr à J -9 . On se fera peut ête un week end en famille . Dans le Nord !

A suivre

Voir les commentaires

anomalie congénitale du veau - veau à 5 pattes - chirurgie réparatrice

Publié le par Apoutsiak

Comme convenu sur le blog de Hugues, vous trouverez ci joint quelques photos du veau à 5 pattes et sa chirurgie réparatrice.

 Cas clinique : il s'agit d'un veau de 48 heures qui présente une 5ème patte : un 3ème postérieur qui sort du bassin en position postérieure. Le veau s'alimente normalement, la vulve et l'anus sont repoussés en position ventrale légèrement à gauche, l'anus est résiduel mais le veau parvient à faire des selles.

Le 5ème membre présente une fracture de la fivula et du tibia en région proximale. Le memebre mesure 2/3 de la taille normale.

La vache a vêlé seule.

 Le pronostic est réservé mais la décision d'opérer est prise en concertation avec l'éleveur.

 

L'opération :

Anesthesie classique.

Tonte rasage nettoyage desinfection

Incision cutanée sur le canon (rouge)  puis vers le genou (jaune) (voir photos)

Les tissus sous cutané sont dilacérés en direction du sacrum. Une fracture du fémur est détectée dans le sacrum. Le membre est dilacé et amputé au niveau de la frature du fémur.

Un surjet sous cutané est réalisé

Une suture de la peau est réalisée

Le veau est mis sous Cefquinome 6 jours.

(excusez les style peu littéraire...)

Suites opératoires

Le veau est revu 48 heures plus tard. Il boit, est en forme, mais présente une diarrhée... au niveau de la vulve. le pronostic reste réservé. A suivre

  Le veau se concentre avant la chirurgie

Le membre amputé

 

 

 

Voir les commentaires

C'est reparti

Publié le par Guillaume Ledoux

Attention, attention, mesdames et messieurs, c'est reparti... Vous avez aimé , les dômes de Miage en Juillet, le Mont Blanc en Août, vous allez adorer le...    le quoi au fait,   je ne sais pas encore... Vous allez adorer, disais je , le prochain sommet, les 29 et 30 octobre ! Je ne sais pas encore, ni où , ni avec qui, ni comment (ski crampons rando... ou peut être VTT) à suivre.  Sandrine devrait partir dans le Nord avec les enfants...   Je vais en profiter pour sortir...

Voir les commentaires

La montagne, c'est pas le pied !

Publié le par Guillaume Ledoux

Âmes Sensibles, s'abstenir...

Petit retour en arrière, pour comprendre les conditions de vie des pieds des marcheurs ( randonneurs, alpinistes, skieurs de randonnée, raquetistes...)

 

 

Pieds de Laurent et Guillaume - GR20 Corse - Mai 2001

 

 

Mai 2001, Corse, je me pette les 2 ongles des deux gros orteils, lors d'une des premières étapes du GR 20 en Corse. J'ai passé le reste du GR à bénir les cailloux qui venaient heurter mes chaussures de rando ...

Je ne parle pas des ampoules, accompagnateurs classiques d'une bonne randonnée.

 

 Pieds de Guillaume post Mont Blanc 2005

 Ici , c'est un peu United Colors of Beneton, un Ongle noir, l'autre Blanc, J'ai perdu le Blanc, le lendemain de la prise de vue...       1 mois environ après l'ascension du Mont Blanc (Septembre 2005 !!!)

 Je sais, les photos sont insoutenables, mais c'est une réalité... Geneviève après son ascension des Dômes de Miage. Oedème du "Jarrêt" ! sans compter les ongles en piteux états et les ampoules magistrales . 45 jours pour s'en remettre. .. Et une réputation qui n'est plus à confirmer, pour moi !

 

Voir les commentaires

Chardonnet les photos

Publié le par Guillaume Ledoux

Les photos sont issues de seux sorties différentes : l'une , avec Olivier, où nous nous sommes arrêtés au dessus de la Bosse, la deuxième, avec Philippe, où nous avons réalisé cette magnifique traversée.

 

  Montagne-1420.JPG     Montagne-1439.JPG
 
 
 Montée au refuge Albert 1er : à droite, la longue morraine qui descend vers le village du Tour    Refuge Albert 1er : le refuge d'été  
       
 Montagne-1445.JPG    

Montagne-1446.JPG

 
 Le refuge d'hiver (très froid l'hiver ... l'eau gèle dans le refuge... assez désagréable le matin au réveil (expérience personelle)    Les séracs du Glacier du Tour  
  Montagne-1450.JPG     Montagne-1452.JPG  
 Vue du refuge au Coucher du soleil : l'aiguille du Chardonnet    L'aiguille du Chardonnet, le col du Passon et aufond, l'aiguille Verte  
  Montagne-4965.JPG     Montagne-4966.JPG  
 Au dessus de la bosse sous l'arête, la pente se redresse   l'Aiguille d'Argentière, (entre deux gendarmes)   
Montagne-4970.JPG     Montagne-4978.JPG
 
 
 Sous le sommet , Philippe   Descente en rappel (deuxième rappel)   

   Montagne-4973-2.JPG

 
   Vue du sommet : de l'aiguille d'Argentière à l'aiguille Verte (le glacier d'Argentière)  
  Montagne-4979.JPG     Montagne-1481.JPG  
 Descente sur le col Adam Reilly    Le "chenal"  qui descend sous le col du Passon à n'emprumpter qu'en bonnes conditions (crevasses)  
  Montagne-1435.JPG     Montagne-1444.JPG  
 L'aiguille du Tour   L'aiguille du Chardonnet   

Voir les commentaires

Aiguille du Chardonnet

Publié le par Guillaume Ledoux

 

L'aiguille du Chadonnet, vous en rêviez, je l'ai faite... Une magnifique traversée : la Bosse , l'arête Forbes et la descente ... Une course Grandiose.

 

 

 

Montagne 1444

 

 

 

Le topo écrit :

Pour acceder au refuge Albert 1er : soit prendre le téléphérique du Col de Balme et prendre à flanc de Montagne jusqu'au refuge. Soit du Tour, il faut remonter le sentier pour rejoindre la morraine, longue et réellement sans intérêt, mais elle reste assez ... méditative !

On peut également partir du refuge de Trient (ou d'Orny pour les plus courageux...)/

Du refuge Albert 1er, il faut suivre l'iinéraire du col du Tour en rive droite du glacier du Tour, très crevassé en fin de saison. Arrivé sous le col, il faut prendre à flanc en direction de l'aiguilles Forbes pour atteindre la base d'un couloir neigeux assez large sous la base de la bosse ( si vous ne comprenez pas  voir le schéma ou m'envoyer un mail... ) Remonter ce couloir assez raide et crevassé  pour atteindre la base de la Bosse.


Montagne-1474.JPG

 

La Bosse , la fameuse, je m'en étais fait une montagne en lisant les topos(notamment les 100 plus belles), vous serez déçus, sauf si elle est en glace ... (ça ne m'est jamais arrivé... la difficulté n'est pas là !) On rejoint alors l'arête vers 3700 m. On remonte vers le sommet en en suivant le fil et en contournant les difficultés par le Nord. (passage de  III maxi, glace parfois versant Nord).

Il faut compter 2 heures pour l'arête quand on est pas rapide (ce qui fut notre cas...)

 

Montagne 4970

 

 

Montagne 4973-2

 

Du sommet, il faut reprendre l'arête ouest sur une vingtaine de mètres et descendre le couloir neigeux en obliquant à droite (pas tout droit malheureux, il faudra remonter !!!) et rejoindre une selle neigeuse rocheuse.

Il faut suivre la selle en direction du col Adam Reilly

Tirer un premier rappel puis un second (20 m chacun).  Redescendre la pente de neige puis la pente plus raide qui surplombe le col Adam Reilly.

Descendre le glacier au mieux (nous plutôt rive Gauche - crevasses) avant de rejoindre le Glacier du Tour. De celui ci, s'il est peu crevassé, vous pouvez descendre soit sous le col du Passon en rive gauche du glacier, soit le traverser au milieu en louvoyant entre les crevasses, en fin de Saison, il faudra remonter sous l'aiguille du Tour pour rejoindre le refuge Albert 1er.

Voir les commentaires