Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Bivouacs de 2015

Publié le par Apoutsiak

2015 a été pour moi, l'année des Grandes courses. Et qui dit grandes courses, dit grand bivouac.

Cet article est là juste pour faire un joli inventaire...

 

En premier lieu (c'est l'ordre chronologique), le Bivouac au col Emile Rey : 4030 m !

 

Bivouac du col Emile Rey

Accès :

Depuis Courmayeur, (parking du Frêney) rejoindre le refuge Gonella ( 3071 m) long... très long ! Le lendemain, 2 couloirs de 600 m à 50° vous attendent : le couloir du bivouac Quintino Sella qui mène au glacier du Mont blanc puis le couloir sud du col Emile Rey qui mène au bivouac

 

Descente :

par l'itinéraire de montée ou bien versant nord sur le glacier du Brouillard est ses crevasses parfois infranchissables...

Courses possibles :

 

Mont Brouillard, Pointe Baretti, Pointe Louis Amédée, Mont Blanc

 

Bivouac du col Emile Rey, vue d'ensemble
Bivouac du col Emile Rey, vue d'ensembleBivouac du col Emile Rey, vue d'ensembleBivouac du col Emile Rey, vue d'ensemble
Bivouac du col Emile Rey, vue d'ensembleBivouac du col Emile Rey, vue d'ensemble
Bivouac du col Emile Rey, vue d'ensembleBivouac du col Emile Rey, vue d'ensemble

Bivouac du col Emile Rey, vue d'ensemble

Le Bivouac proprement dit

Bivouac en "neige" situé pile sur le col !

possibilité de faire une plateforme pour 2 et une petite cuisine plus loin.

Pour la partie chambre, creuser et laisser de chaque coté des murets qui empêcheront de basculer dans les couloirs Nord ou Sud...

 

En pratique :

Ben on venait de Gonella. On est arrivé pas trop tard alors on a filé sur le Mont Brouillard et la pointe Baretti. 2 h plus tard, de retour au cool, on se creusait un petit nid douillet (enfin je creusais parce qu'Anne faisait de l'eau ...). Bivouac très impressionnant, perché au dessus du vide. La météo annonçait quelques averses éparses en début de nuit, ce qui fut le cas. Ou presque... il a neigé toute la nuit ! et le matin on était recouvert de neige (et le matos aussi). Bref on a du filer versant Brouillard sans finir la course que nous projetions : Pointe Louis Amédée Mont Blanc.

Descente délicate dans une neige pourri pour rejoindre le glacier du Brouillard et ses crevasses infranchissables. On a fini par s'en sortir après bien des détours...

 

Perso, j'ai bien dormi !

 

 

Bivouac du col Emille Rey - avant / après la peturbation...
Bivouac du col Emille Rey - avant / après la peturbation... Bivouac du col Emille Rey - avant / après la peturbation...

Bivouac du col Emille Rey - avant / après la peturbation...

Bivouac Pointe Young - 3996 m

 

Bivouac utile dans le cadre de la traversée Rochefort Jorasses

 

Accès :

depuis le bivouac Canzio en gravissant la pointe Young

Le bivouac se situe juste en contrebas de la pointe versant Est

Descente :

Ben il n'y en a pas

possibilité en cas de problème de retrouver une lingne de rappel sur l'arête de la pointe Young qui mène à canzio

Pour le reste il faut poursuivre sur les Jorasses... Long, technique et engagé

Courses possibles

Ben... la traversée Rochefort Jorasses.

Le bivouac de la pointe Young - Grandes Jorasses
Le bivouac de la pointe Young - Grandes JorassesLe bivouac de la pointe Young - Grandes Jorasses
Le bivouac de la pointe Young - Grandes JorassesLe bivouac de la pointe Young - Grandes JorassesLe bivouac de la pointe Young - Grandes Jorasses

Le bivouac de la pointe Young - Grandes Jorasses

Le bivouac proprement dit

Un bivouac très montagne

Sur une vire située 3 mètres en contrebas du sommet de la pointe Young versant Est

La vire est une terrasse relativement confortable ou l'on tient à deux (peut être 3), les pieds légèrement dans le vide...

Assurance obligatoire : il y a pas mal de béquets au dessus. A deux on a largement de la place pour faire la cuisine sur le coté.

Accès à l'eau :

Penser à prendre de l'eau en Face Nord avant d'arriver. Le leu peut être sec et c'est assez galère d'aller chercher de la neige...

 

En pratique

Logiquement on arrive au bivouac après un jour de course depuis Torino. Mais nous, on a dormi à canzio et on s'est fourvoyé dans la face de la pointe Young. Après pas mal de tergiversation, on est arrivé tant bien que mal à la pointe Young au coucher du soleil. J'étais chargé de ramener de la neige lors de la dernière longueur, mais tout s'est renversé lorsque j'ai voulu passer le sac de neige à Anne. Bref, j'ai du me retaper la dernière longueur

Repas tranquille avec au loin Courmayeur. Engagement maximum. Pas de retour aisé vers le bas.

Nuit correcte même si on est resté vachés toute la nuit. Anne a glissé un peu dans le vide, on baudard a fait le reste ;-)

Le lendemain, grande journée sur les Grandes Jorasses pour atteindre le bivouac suivant.

 

 

Le bivouac de la pointe Young... AmbianceLe bivouac de la pointe Young... Ambiance

Le bivouac de la pointe Young... Ambiance

Le Bivouac de la pointe Whymper 4184 m

Bivouac également situé sur la traversée des Grandes Jorasses

 

Accès :

soit depuis la traversée des  Grandes Jorasses

Soit pour ceux qui aiment les bivouacs ; depuis la voie normale des Grandes Jorasses

Le bivouac est situé juste en dessous de la pointe Whymper. Rochers en place

 

Descente :

Par la voie normale des grandes Jorasses (long)

 

 

Bivouac Grandes Jorasses - pointe Whymper
Bivouac Grandes Jorasses - pointe WhymperBivouac Grandes Jorasses - pointe Whymper
Bivouac Grandes Jorasses - pointe WhymperBivouac Grandes Jorasses - pointe WhymperBivouac Grandes Jorasses - pointe Whymper

Bivouac Grandes Jorasses - pointe Whymper

Le bivouac proprement dit

relativement plat, il se situe juste en contrebas de la pointe Whymper

Pierre pour "protéger" le bivouac

possibilité de faire plusieurs emplacements !

Vue incroyable sur toutes les alpes !!! avec notamment un coucher et un lever de soleil d'anthologie !!!

Il y a de la neige à proximité pour l'eau.

 

En pratique

On est arrivé fatigués par une grosse journée depuis la pointe Young. Décollage assez tard et beaucoup de neige sur l'itinéraire. Quelques manœuvres de corde ratés notamment un rappel bloqué et on arrive vers 16-17 h au bivouac. On a hésité à aller jusqu'à la pointe Walker mais on l'a laissé pour le lendemain.

Renforcement du bivouac avec des pierres et de la neige

Rapidement, mauvaise nouvelle, je pète mon thermarest sur un rocher.

Coucher de soleil superbe et nuit fraiche (dut au thermarest crevé) Mais magnifique avec un ciel bien étoilé.

Le lendemain on a croisé Ueli Steck, super sympa, dans sa traversée des 82 4000 !

Bivouac pointe Whymper - ambiance
Bivouac pointe Whymper - ambianceBivouac pointe Whymper - ambiance

Bivouac pointe Whymper - ambiance

Commenter cet article