Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova

Publié le par Apoutsiak

Dans le Beaufortain

Magnifique rando sous la célèbre Pierra Menta

Avec nuit dans le superbe refuge de Presset (tout neuf)

Avec un groupe très sympa, merci Jeff pour l'invitation !

Topo

 

Accès en voiture

De Aime se garer aux environs de la Gitte au point 1574 m c'est pas mal (si la route est fermée , se garer au niveau du foyer de ski de fond et rejoindre la Gitte par la route à ski !

 

Jour 1 : Refuge de Presset 2514 m par le col de la Charbonnière 2494 m

 

Depuis la Gitte, gagner pré Pinet, puis traverser le torrent de la Portette (pont particulier) et suivre ce torrent vers le Nord. On remonte alors vers le lac de la Portette (plusieurs itinéraires possibles) puis on gagne le col de la Charbonnière 2494 m.

 

Du col descendre dans la combe pour gagner les hauteurs au dessus du refuge de la Balme (2100 m environ) remettre les peaux et gagner le refuge de Pressset par le Vallon plein Nord

 

Refuge 5* !

 

Jour 2 : Tour de l'Aiguille de la Nova par le col de la Nova 2811 m et le col des Grands Fonds 2671 m

Du refuge de Presset descendre par le vallon jusqu'au refuge de la Balme. Descendre jusqu'au point 1928 m. Remettre les peaux pour remonter au mieux jusqu'au col de la Nova (2811 m) Descente par le couloir Ouest (40-45°) qui permet de gagner la Combe de la Neuva. On repeaute pour gagner le col des Grands Fonds (2671 m) et redescendre au refuge tout proche.

 

On descend une deuxième fois vers le refuge de la Balme puis par le vallon de l'Ormente gagner la Gitte, la boucle est bouclée !

 

Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova

Récit

Au téléphone , j'avais pourtant bien précisé à Jeff : "tu me trouves de la poudre !" C'était là ma seule exigence. Je connaissais Jeff, je savais qu'il était capable de me trouver le spot où je pourrais m'ébattre dans une neige parfaite...

Vendredi soir, après ma sortie en solo au trou de la mouche afin de vérifier que je n’étais pas trop rouillé, je retrouve Céline et Jeff pour une sympathique soirée. Hésitation entre deux massif concernant l'objectif : le Beaufortain ou le Dôme de Peclet. Il est vrai que nous avons une préférence pour la seconde solution, mais à priori Yohann ou Lionel l'ont déjà fait, va pour le Beaufortain.

Le lendemain, 8 heures nous voilà tous les 3 dans la 107 de Céline, avec les skis et le matos. J'ai les fixations dynafit insérées dans les côtes, Céline en profite pour dormir sur une paire de chaussure Scarpa... Ambiance tandis que Jeff pousse notre port de yaourt à ses limites !.

La 107 nous emmène à bon port.

 

Et nous voilà partie sur la route légèrement enneigée. Il y aura tout de même quelques zones de portage.

Céline monte à son rythme. Nous traversons un spectaculaire pont vermoulu (il ne reste que 3 planches transversales). L'ambiance est bonne. Quelques chamois passent nous distraire.

Petite pause auprès d'un lac enneigé pour le pique nique. Puis nous repartons vers le col de la Charbonnière. La neige parait pourrie, des zones de poudre alternent avec des zones dures puis croûtées. Ça va être difficile à skier en descente. Je prie pour que la poudre se trouve en face Nord...

Le col.

Superbe vue sur la Pierra Menta et le refuge.

Jeff s'engage dans la descente... et chute. Ca sent la croute parfaite ! On ne va pas rigoler. Céline s'engage à son tour. Et chute au bout de 5 mètres ! Bon, là il faut noter qu'elle a oublié d'enlever ses peaux, donc la chute était prévisible. Elle se retrouve dans la pente un peu merdique à réaliser l'opération...

Je pars, opère une grande traversée cherchant vainement la poudre tant espérée, et me lance dans une descente "cuissue"... dans la pente. Ca va être une orgie pour nos cuisses. On cherche la poudre ou la transfo, seul cette maudite croute se présente sous nos spatules.

Céline qui a des ampoules et les pieds qui gonflent hurle "J'ai mal aux pieééééééééééds ! J'ai cru qu'on allait se choper une avalanche déclenchée par ses cris. Visiblement elle a mal, et ne profite pas des 50 mètres de poudreuse dénichée au milieu de la combe.

On arrive en bas, on repeaute, Jeff file devant, j'accompagne Céline dans son calvaire au refuge de Presset.

On arrive enfin au refuge. Bonne surprise, il est super confortable ! Tisane, corvée de bois, de neige. Au loin Marj, Cri cri et Lio arrivent, juste après le coucher du soleil. Puis c'est Yo qui arrive, il fait nuit noire. Nous dégustons tous ensemble une bonne plâtrée de pâtes agrémentées des ingrédients des uns et des autres...

C'est seulement vers 11 heures que l'on va se coucher...

Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova

Je me réveille, la lumière est bien présente dans le dortoir. Je sors, toujours cette magnifique vue par la grande fenêtre sur la Pierra Menta. Marj et Lio sont déjà réveillés Petit déjeuner. On se renseigne sur l'heure : il est déjà 9 h 50 . Je ne me suis jamais levé aussi tard en refuge.

Chacun émerge, déjeune et se prépare.

Vers 11 h nous sommes dehors.

Descente encroutée vers le refuge de la Balme. Comme d'hab', je fais parti du groupe des Mauvais. C'est ça de vouloir faire du ski avec des Hauts savoyards, dans la poudre on peut faire illusion (et encore) mais dans la croutasse...

On rejoint le refuge de la Balme, ou Céline m'annonce son intention de nous attendre là. Je lui conseille de poursuivre un peu , il sera toujours temps de faire demi tour. Elle poursuit. (elle a bien fait, finalement elle fera toute la course avec nous !) Nous repeautons afin de remonter. Début de montée en T shirt, le 8 Décembre, Y'a plus de saisons ma bonne dame ! Fidèle à sa façon de faire, Jeff file devant. Pause au milieu de la combe. Lio, Yo et Cricri en profitent pour faire du bloc en chaussures de ski, ils sont fous ces Hauts-Savoyards... Nous repartons. Au dessus Jeff en a profité pour remonter un couloir et s'en faire la descente...

Pause pique nique, j'avais la dalle. Ca repart vers le col de la Nova, que Lio trace impeccablement. Derrière, notre Khomeiny a été mis au pas par sa Khomeinyette (Céline, il faut suivre !) et ferme la marche du groupe. J'en profite pour immortaliser le moment.

Arrivée au col, vue sur le Mont Blanc magnifique.

Tout le monde se retrouve avant d’emprunter le couloir qui me parait bien raide pour moi... Tout le monde s'engage, flûte il y a alternance de croute, de neige dure et d'un poil de poudre. Méfiance. Marj' va perdre toute sa confiance dans une première chute. Je repère un filon de neige poudreuse que j'exploite et parviens à enchainer les virages. Les pros sont déjà en bas. Je profite du moment. On se rejoint dans la Combe de la Neuva pour repeauter. C'est parti pour la courte remontée vers le col des Grands Fonds. On y est accueilli par un bon petit Zeff. Lumières magnifiques ! On ne s'éternise pas et on redescend au refuge pour une pause .

Puis c'est de nouveau la descente vers le refuge de la Balme. Yo et jeff se propose de m'emmener dans un petit col qui devrait (conditionnel) permettre une belle descente. C'est Yo qui a repéré endroit ce matin) Je crains le pire ( le pire , ça serait  une pente raide et pleine de croutasse) Je les suis sans entrain, qu'est qui va se présenter.

On passe un collet, et voilà la descente, juste bien. La neige est légèrement transformée, les virages se suivent. Il y a quelques zones croutées mais dans l'ensemble c'est agréable. On rejoint les autres sous la Balme, je n'ai plus de cuisses. Ils filent. Je les suis, mais j'ai mal aux cuisses sur ce chemin enneigé. Enfin, ils ont fait une pause. Lio propose une Derby : le premier arrivé à la voiture. Pas le temps de me reposer, c'est déjà reparti. Les cuisses dures comme du béton ! Devant moi, il y a Jeff, Yo et Cricri. Je me fais assez rapidement dépasser (et dépauser) par Lio) La neige est percée de traces de pas. Je me dis qu'il ne faudrait pas grand chose poru que je tombe...et ... Je me ramasse. Marj en profite pour me laisser là. Je me relève et repars, à l'arrêt.Schuss jusqu'au pont, sans neige, où je suis à 25 m de Marj et Cricri, après ça remonte, grand bourrineur devant l'éternel, ça m'est favorable.Je me rapproche des filles vers la crête, mais c'est de nouveau une descente. Je dépasse Cricri dans la relance, mais ça sera impossible de revenir sur Marj : trop forte ! Voilà déjà la voiture. J'ai les cuisses en feu ! Je ne sais pas qui a u l'idée de faire un Derby...

 

Bon ben voilà un bon Week end de ski, sans poudreuse mais avec un groupe sympa et des paysages magnifiques !

 

 

Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova
Ski de randonnée : Tour de l'Aiguille de la Nova

Commenter cet article

marj' 16/12/2013 08:12

Merci Gui' pour ce superbe résumé de ce beau week end !!! à bientôt dans les montagnes ! Marj' et Lio